Actualités

Estrosi n’a pas tué le père

Ces morts qui nous gouvernent : Jacques Médecin
le 24/06/2016

Biberonné par Jacques Médecin dans les années 80, l’actuel maire de Nice n’a rien renié des méthodes de son mentor si encombrant. « Bébé Médecin ». La filiation entre Christian Estrosi et Jacques Médecin, maire de Nice de 1965 à 1990, mort en 1998, condamné pour « ingérence, détournement de fonds, abus de biens sociaux, corruption ou encore fraude fiscale » - ouf ! -, colle à l’actuel maire LR de Nice, et président du Conseil régional, aussi fortement que le sparadrap au (...)

Lire la suite...

D’ici, nous sommes (aussi) d’ailleurs

Savoir d’où l’on vient dans les quartiers Nord de Marseille
le 20/05/2016

À Frais Vallon, dans les quartiers nord de Marseille (13ème), des collégiens s’intéressent à leur histoire familiale et migratoire. Savoir d’où l’on vient, pour se construire au mieux… « Prends l’exemple de l’arbre, il a des racines, explique Aurélien Berger, enseignant d’Histoire-Géo, à deux jeunes filles de quatrième. Si je l’arrache aux Comores pour le replanter à Frais Vallon, j’essaie de l’enraciner ici mais il ne va pas (...)

Lire la suite...

"Des protections de plus en plus rabotées"

Tribune libre de Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail
le 19/05/2016

Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail, responsable marseillaise du Syndicat des avocats de France, sait que le Code du travail, ce gros pavé qu’elle brandit aux prud’hommes, est en train de se transformer en petit livre rouge. Une tribune libre à lire en cette nouvelle journée de mobilisation contre la loi El Khomri. C’est peu de dire que le quinquennat de François Hollande laissera un souvenir amer à l’électorat de gauche et aux salariés. Selon (...)

Lire la suite...

Papet J dans le vent

le Ravi trinque avec Jali pour la tournée des "Apéros du Papet"
le 18/05/2016

Le Papet, pilier du Massilia Sound System, celui qui a su, avant tous, mixer les racines occitanes de la capitale mondiale de la tchatche et le beat du Ragamuffin, fait sa tournée printanière en mode DJ. Avec à ses côtés le mensuel pas pareil : aïoli ! Vaqui lo polit mes de mai avec le retour des beaux jours et de Papet J ! Le ragga MC co-fondateur du Massilia Sound System reprend en effet ses apéros du soleil et poursuit sa tournée, dont le Ravi est partenaire, à l’occasion de la (...)

Lire la suite...

« Les gens sont plus grands que leur travail »

Le sociologue Christophe Massot décortique le travail comme il ne va pas.
le 17/05/2016

Sociologue de formation œuvrant dans un cabinet spécialisé dans l’analyse des risques professionnels, Christophe Massot décortique le travail comme il ne va pas. Entretien alors que le mouvement social contre la loi El Khomri se poursuit face à un gouvernement déterminé de passer en force. Que faites-vous ? Je travaille dans un cabinet que les élus du personnel, via le CHSCT (1), peuvent solliciter - soit suite à des accidents, soit dans le cadre d’une réorganisation, (...)

Lire la suite...

Moi, Kad Merad, marseillais du week-end

Portrait satirique du réalisateur, auteur et acteur du film Marseille
le 14/05/2016

Devant et derrière la caméra, au scénario, Kad Merad signe Marseille, film sur une ville qu’il habite et qu’il aime. Euh, est-ce que c’était vraiment une bonne idée ? « Bonjour Biloute, HEIN ! Mi je voudro arcominder eul’ même chose. Ch’il vous plait, HEIN ! » (1) Oups, avec cette tournée interminable d’auto-promo, je m’emmêle un peu les scénarios. Du pastaga s’il vous plait ! J’adore Marseille. « J’habite ici depuis dix ans. (...)

Lire la suite...

Les « cassés » ne sont pas des « casseurs »

Témoignages sur des violences policières à Marseille
le 12/05/2016

Il est plus souvent question des « casseurs » dans les manifestations que des victimes des violences policières. A l’initiative de Sud Education 13, des adolescents, des parents d’élèves et des éducateurs ont témoigné de faits préoccupants. « Il y a des bons flics et des mauvais, comme il y a des bons manifestants et des mauvais. Mais on parle toujours des bons flics et des mauvais manifestants. » Dans les locaux marseillais de Solidaires, ce n’est pas, pour une fois, la (...)

Lire la suite...

Les "Khomri" des politiques

La loi travail bientôt adoptée en force ?
le 11/05/2016

Ils n’ont guère connu, pour la plupart, le monde du travail et pourtant, à longueur d’antenne, de discours, ils en causent. Et la loi El Khomri, bientôt adoptée au forceps par le gouvernement en court-circuitant le Parlement avec le 49-3, transcende les clivages. Ou plutôt les inverse. Florilège. Christian Estrosi, maire (LR) de Nice et président de la région Paca : « La loi El Khomri est un bon outil pour faire baisser le chômage. Aujourd’hui, alors que notre pays est (...)

Lire la suite...

Chômeurs de longue durée en CDI

Le travail rend libre ?
le 10/05/2016

L’idée : redonner une activité à des chômeurs de longue durée pour réaliser des travaux d’utilité publique. 10 territoires vont mener l’expérimentation en 2016, comme à Jouques (13). Immersion en pleins préparatifs. « Non, on n’a pas tout essayé contre le chômage ! », clame Isabelle Loss, conseillère municipale, devant un aréopage de chômeurs domiciliés à Jouques (13), petite commune de 5 000 habitants. Aujourd’hui se tient dans une salle municipale la (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 104 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Footez-nous la paix !

L’enquête
le 3/06/2016

Pendant un mois, la France va être prise en otage par l’Euro 2016. A moins que les grévistes ne nous libèrent des dérives du foot business : affairisme, corruption, argent roi, presse aux ordres, flicage…

Penalty

Du 10 juin au 10 juillet, impossible d’y échapper : la France accueille l’Euro 2016 et dix matchs auront lieu en Provence-Alpes-Côte d’Azur, six au stade Vélodrome à Marseille, quatre au stade Allianz Riviera à Nice. Officiellement, si l’état d’urgence a été prolongé pour une troisième fois jusqu’au 26 juillet c’est pour « assurer la sécurité » de la compétition de la fédération européenne de football et pour garantir le bon déroulement du tour de France cycliste. L’Euro 2016 est même devenu un enjeu du conflit autour de la loi travail : Jean-Christophe Cambadélis, le 1er secrétaire du PS (le « Parti Sportif » ?), redoute que « la France soit prise en otage » et que la fête soit perturbée.

Que demande le peuple ? Du pain, du foot, de la sécurité ! A Marseille, le rendez-vous aura un petit goût amer au regard de la catastrophique saison de l’OM, club en vente et en déshérence sportive. Le Canard Enchaîné et d’autres tiennent la chronique des dérives qui agitent l’Olympique marseillais : 64 millions d’euros détournés entre 2009 et 2011, écoutes rocambolesques dans le cadre d’enquêtes sur des extorsions de fonds ou d’associations de malfaiteurs... Et puis que dire du coût de la rénovation du stade Vélodrome, une dette pour la ville d’au moins 12 millions annuels pour les trois prochaines décennies ! Dans le même temps, les clubs amateurs comme Air Bel et Consolat, ceux où jouent les minots des quartiers, doivent survivre avec des miettes. On siffle quand la fin du match ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Footez-nous la paix ! », publiée dans le Ravi n°141, daté juin 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "les joies du hors-jeu"
p. 9 Un gabian pour mascotte
p. 10 "Vinci et Bouygues : les dieux des stades"
p. 10 "Le scénario du pire"
p. 11 "Contre les supporters, des mesures ultra-sécuritaires"
p. 11 Strip de Yakana : "Sur les ruines du supporterium"
p. 12 "La face cachée du foot marseillais"
p.12 "Les journalistes sportifs hors-jeu ?"

Prise d’otage

L’édito
le 3/06/2016

La France a peur. Elle est prise en otage par une infime poignée d’activistes radicalisés. Minoritaires, ils organisent pourtant le blocage de l’économie, essayent d’assécher les pompes à essence, de bloquer les gares et les aéroports, pour conserver leurs privilèges. Ils entravent les réformes structurelles pourtant nécessaires afin de remettre en marche notre pays. Ces dinosaures extrémistes et jusqu’au-boutistes sabotent, comme des voyous irresponsables, les efforts des entreprises pour produire de la richesse au bénéfice de tous.

Ils n’hésitent pas à user de chantage, de violence et d’intimidation, dans le but de paralyser toute tentative d’en finir avec les lourdeurs bureaucratiques qui font obstacles à la création d’emplois. Ils s’opposent à ceux qui sur le terrain, loin des partis pris idéologiques, prennent tous les risques pour libérer l’initiative, déverrouiller le marché du travail, favoriser un dialogue social enfin moderne et adulte. Dans une inexorable fuite en avant alors que leur mouvement s’essouffle, ils veulent tout casser pour nous replonger au moyen âge. Refusons leur dictature ! Ne laissons pas ces terroristes imposer leur diktat !

Ceci n’est pas un éditorial (Euh, c’est une blague. Il est utile de le souligner ?). C’est l’Edito Ultime ! Celui qui vous évitera de lire (presque) tous les autres publiés depuis le début du conflit sur la loi travail.

Au sommaire du Ravi n°141, juin 2016

le - 3/06/2016 -

La « grosse » enquête Footez-nous la paix ! Pendant un mois, la France va être prise en otage par l’Euro 2016. A moins que les grévistes ne nous libèrent des dérives du foot business : affairisme, corruption, argent roi, presse aux ordres, flicage… 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes CD 13, un nouveau marché qui n’a pas LR net Nouvelles révélations concernant des soupçons de fraude au Département des (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org