Actualités

La science qui déchire

Altéo, à chacun son expertise scientifique
le 9/12/2016

L’expertise scientifique, arbitre des conflits environnementaux liés aux industries, est-elle toujours indépendante et fiable ? Le dossier des « boues rouges » d’Altéo, où chacun brandit sa vérité, est un bel exemple. Janvier 2015, le Ravi traîne son stylo dans le quartier résidentiel qui jouxte la décharge de Mange Garri, là où l’usine Alteo de Gardanne stocke des milliers de tonnes de déchets de bauxite, le déchet solide des fameuses boues rouges. Certains riverains (...)

Lire la suite...

FN  : un grand écart en trompe-l’œil

Estivales de Marine Le Pen à Fréjus : le FN moins "apaisé" qu’il ne l’affirme
le 7/11/2016

Derrière l’ouverture de façade, le FN ressasse encore et toujours les mêmes discours. Reportage aux « Estivales de Marine Le Pen » à Fréjus. A l’entrée de la ville, des nains de jardin entourés de drapeaux. Bienvenue à Fréjus (83), chez le sénateur-maire FN David Rachline, bombardé directeur de campagne de Marine Le Pen et accueillant ses « Estivales ». Dans un ancien hangar militaire, ce week-end de septembre, la présidente du parti d’extrême droite s’y voit (...)

Lire la suite...

"Soignez-vous ! Prenez des petites pilules !"

Contrôle technique du conseil municipal d’Orange (84)
le 4/11/2016

le Ravi teste chaque mois un conseil municipal en région Paca pour contrôler le fonctionnement de la démocratie locale. En octobre dernier, nous avons publié notre test du conseil municipal d’Orange, dirigé par le maire d’extrême-droite Jacques Bompard. Dans le numéro daté de novembre du Ravi, en vente chez les marchands de journaux (et déjà chez les abonnés), nous avons "contrôlé" les meetings de Sarkozy et de Juppé. 9h58 Le Ravi s’installe avec délectation, ce 23 (...)

Lire la suite...

Des travailleurs considérés comme une charge

Entretien autour des conditions de travail dans la viticulture
le 3/11/2016

Multiplication des abus, recours fréquent aux travailleurs étrangers et détachés… Les conditions de travail dans la viticulture se dégradent ! Entretien avec Jean-Yves Constantin de la FGA-CFDT, la Fédération générale de l’agroalimentaire. Quelles sont les conditions de travail dans la viticulture ? Sans aller jusqu’à soutenir que la majorité des entreprises ne respectent pas leurs salariés, il faut quand même reconnaître que la tendance est à la dégradation des (...)

Lire la suite...

Mon boucher est un poète

C’est quoi ce travail ?
le 2/11/2016

« Mon boucher est un artiste », scande un slogan. Le mien, un vrai Marseillais, est aussi un peu poète. Un passionné qui s’est adapté à la concurrence de la grande distribution et qui regarde avec tristesse son métier disparaître. Parole de travailleur. « Le premier truc que je fais le matin, c’est un bon steak. Quand on me livre la viande, clac, je coupe un morceau. Et je me dis : "Ah, c’est extraordinaire ! Mais ça manque d’un peu de maturation, je vais la (...)

Lire la suite...

Le bon [sur]vivant

Cuisiner, c’est déjà résister
le 1er/11/2016

Tous les mois, dans le Ravi, un cuistot pas pareil nous livre une recette ! Cette fois-ci, des "pêches picrates" façon Pierrick... Et une ode à la cuisine propulsée au soleil pratiquée par le restaurant le Présage à Aubagne(13) ! Le monde moderne n’est plus qu’un lointain souvenir : les abrutis, les inconscients et les militaires ont gagné la partie. Vous avez fui. Vous avez marché. Vous avez vu les autoroutes désertes, vous avez vu les enseignes publicitaires dans les zones (...)

Lire la suite...

Se restaurer…

A Toulon un restaurant offre une seconde chance à des mineurs en réinsertion
le 31/10/2016

A Toulon, le restaurant le Mistral Gagnant offre une seconde chance à des mineurs en réinsertion avec pour mot d’ordre « l’estime de soi et le goût des autres »… Le vent souffle dans les rues pavées et commerçantes du vieux Toulon en cette matinée estivale. Mehdi (1) vient à peine de dresser les tables qu’il court déjà après les serviettes et les parasols qui s’envolent. En cuisine on s’affaire. Aujourd’hui c’est aïoli. « Beurk, l’aïoli (...)

Lire la suite...

Moi, Johnny Halliday, le grand blond avec une chaussure brune

Entretien-fiction entre Johnny, idole des vieux réacs, et Miossec, icône arty rive gauche
le 29/10/2016

Johnny-Miossec : le clash à cause du concert à Fréjus ! En exclu, avant même Closer, l’enregistrement de l’engueulade (imaginaire) entre Johnny, l’idole des vieux réacs, et Christophe Miossec, son parolier, l’icône arty rive gauche ! « Je suiiiis pouuuuur le communisme, je suiiiiis pour le socialisme. Et même pour le capitalisme, parce que je suiiiiiiis... » - Jean-Philippe Johnny - Smet : Ah que coucou ? - Christophe Miossec : Putain Jean-Phi, t’es con avec (...)

Lire la suite...

Médecine scolaire : mission impossible !

Une tribune libre de Dominique Aguir (Sgen-CFDT) et Annie Chartreux (Unsa)
le 28/10/2016

Contre toute attente, Paca est en passe de devenir un désert médical... Mais c’est du côté de l’école que les effectifs manquent ! Les médecins scolaires tirent la sonnette d’alarme. C’est la rentrée. Et, dans l’académie d’Aix-Marseille, rien ne va plus pour la médecine scolaire. En septembre, il y aura, faute de recrutements suffisants, 15 postes de médecins vacants. En tout et pour tout, 54 médecins scolaires pour 531 171 élèves. A peine un médecin (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 115 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Recherche gauche désespérément

La grosse enquête
le 1er/12/2016

Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. Mais au fait, c’est par où la gauche ?

JPEG - 74.6 ko

Au secours !

Pas une seule voix pour s’opposer ! En novembre, les élus de droite et d’extrême droite du Conseil régional ont voté à l’unisson une motion refusant d’accueillir en Provence-Alpes-Côte d’Azur quelques réfugiés délogés de Calais. Le spectacle de cette assemblée, où ne siègent plus le PS, le PCF ou EELV, est-il appelé à se généraliser ? Déjà lors des assemblées du Conseil départemental du Var les débats n’ont lieu qu’entre des Républicains, une poignée d’élus du centre droit, et un Front national incarnant la seule opposition.

La perspective de l’élimination, dès le premier tour de la présidentielle en avril prochain, de tous les candidats de gauche et écologistes, semble un scénario sérieusement envisageable. Nombreux sont les électeurs qui redoutent de devoir arbitrer, in fine, un match entre François Fillon, avec sa potion amère conservatrice et ultra-libérale, et Marine Le Pen, avec sa révolution nationale ultra-autoritaire et xénophobe. Ce n’est même plus « au secours, la droite revient ! », c’est « au secours, la gauche s’en va ! ».

Mais la gauche, c’est par où ? Pas par moi martèle Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande, désormais « ni de droite, ni de gauche ». Pour faire face à Fillon, le nouveau Thatcher Républicain, faut-il une ligne à la Manuel Valls, un Tony Blair à la française ? Ou bien un Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur du parti de gauche, mais qui préfère désormais s’adresser au « peuple » avec ses « Insoumis » ? Alors, fin de partie pour la gauche ? Ou longue agonie des partis ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Recherche gauche désespérément », publiée dans le Ravi n°146, daté décembre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "A gauche toute !"
p. 9 "Les professionnels de l’humain"
p. 10 "Législatives : Bérézina en vue"
p. 10 "A Istres, plus c’est gros, plus ça passe"
p. 11 Strip de Yakana : "L’hémisphère de l’hémiptère"
p. 12 "Des jeunes énervés !"
p. 12 Test : êtes-vous vraiment de gauche

Courage Fillon !

L’édito
le 1er/12/2016

Et les yeux levés vers le ciel, à genoux petits enfants, avant de fermer les paupières, font une dernière prière : petit papa Fillon, quand tu descendras du ciel, avec des réformes par milliers, n’oublie mon petit soulier ! Le nouvel homme fort de la droite a promis de nous apporter tous les beaux joujoux dont le Medef a rêvé : 500 000 fonctionnaires en moins, fin de l’Impôt de solidarité sur la fortune, 39 heures dans le public, 48 heures dans le privé, plus 2 % de TVA, déremboursement de nombreux médicaments, suppression d’un jour férié… Et sans parler du reste : remise en cause de l’adoption pour les couples homosexuels, limitation des prestations sociales pour les immigrés, rapprochement avec la Russie de Poutine !

Un programme plébiscité en Provence-Alpes-Côte d’Azur par 74,5 % des participants à la primaire de la droite. Seule la région Pays de la Loire, où l’ancien 1er ministre de Sarkozy peut compter sur son fief dans la Sarthe, a fait preuve d’encore plus d’enthousiasme. Courage Fillon ! Et courage à vous toutes et tous pour l’année électorale qui se profile. Mais parce que c’est le mois du santon, parce que c’est la bonne saison pour offrir, parce qu’un journal libre ne s’achète pas mais se finance, nous lançons une nouvelle formule réservée aux cadeaux et aux nouveaux abonnés : 20 euros pour recevoir nos 6 prochains numéros, façon de lire et faire lire la presse pas pareille pendant la campagne de la présidentielle et des législatives. Avec le Ravi, c’est tous les mois Noël !

Au sommaire du Ravi n°146, décembre 2016

le - 1er/12/2016 -

La « grosse » enquête Recherche gauche désespérément Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. C’est par où la gauche ? Séquence enquêtes Quand le TER déraille Dette, désengagement de l’Etat et de la Région, réseau ferroviaire non entretenu malgré les alertes des cheminots : les TER ne sont pas en bonne voie en Paca. Ça sent (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org