Actualités

Quand le travail rend pauvre

le 24/11/2014

Intérim, temps partiel, CDD : de plus en plus de personnes ayant une activité professionnelle sont sur le fil. Ce sont les travailleurs pauvres. « Je ne peux rien prévoir, car je ne sais pas où je vais travailler la semaine prochaine. Je peux gagner 300 euros en une semaine et ne plus travailler durant les deux ou trois semaines suivantes. Là, tu sais que tu vas vivre dans le noir le prochain mois », témoigne Yacine, travailleur pauvre dans les Alpes-de-Haute-Provence, qui vit seul dans 9 (...)

Lire la suite...

Auchan... à la ville

le 29/09/2014

Le Vaucluse, vallée close, est-elle la chambre forte de la grande distribution en France ? Commerçants, collectivités, agriculteurs tentent de faire bouger les lignes… « C’est complètement fou d’aller s’enfermer sous de la taule pour faire ses courses, surtout ici, en Provence, où il fait tout le temps beau », s’exclame Pierre Harnois, président de Cavaillon Action Commerce, l’association qui a enfin réussi à fédérer tous les commerçants de la capitale (...)

Lire la suite...

L’attaché de Gaudin qui fait tâche

Le collaborateur intégriste au Sénat du maire de Marseille...
le 27/09/2014

Alors que la réélection, ce dimanche 28 septembre, de Jean-Claude Gaudin comme sénateur UMP est tout aussi certaine que le retour à droite du palais du Luxembourg, enquête sur celui qui fut son attaché parlementaire au Sénat durant 11 ans, Guillaume de Thieulloy, patron d’une noria de sites web catho intégristes. Suite à la parution de cet article dans le Ravi (N°121 publié le 5 septembre) puis à un article du Canard enchaîné, Gaudin s’est enfin décidé de se séparer de son (...)

Lire la suite...

Le retour de la Grande Tchatche

Entretien avec Michel Samson, auteur de "Gouverner Marseille"
le 26/09/2014

Reprise de la Grande Tchatche, l’émission politique mensuelle du Ravi sur radio Grenouille (88.8 sur la FM marseillaise) et sur le www.leravi.org . Michel Samson est au journalisme marseillais ce que la Bonne Mère est à la religion, le stade Vélodrome au ballon rond, la partie de carte de Pagnol au cinéma, la kalachnikov au banditisme… Bref, il est un monument ! Il est venu au journalisme par militantisme. Ses premières correspondances depuis Marseille, il les signe dans (...)

Lire la suite...

Le Maghreb expulsé du port

le 25/09/2014

A Marseille, les navires en partance pour le Maghreb, actuellement amarrés dans un quartier dédié aux passagers, au tourisme et au commerce, risquent d’être relocalisés au nord du port, dédié à la logistique. Avec l’inauguration, en mai dernier, du centre commercial des Terrasses du Port, le « water front » marseillais poursuit sa mutation. Le projet stratégique de la nouvelle direction portuaire de Marseille pour 2014-2018 est à l’étude et ne sera publié qu’à la (...)

Lire la suite...

Voir la Syrie et mourir

Des fous de dieu islamistes en Paca ?
le 24/09/2014

Les jeunes « fous de Dieu » islamistes sont une infime minorité en Paca. Leur histoire, reflet de blessures intimes et sociales, instrumentalisée par le FN, mobilise pourtant les imams modérés. Ces derniers organisent des « états généraux contre le radicalisme ». « Quand vous savez que votre sœur ou votre fille est en Syrie avec des monstres, c’est un cauchemar ! Une gamine de 15 ans n’a rien à faire dans un pays en guerre au milieu des sauvages, y’a rien (...)

Lire la suite...

Orage à Orange

Tensions chez Jacques Bompard, le maire d’extrême droite du Vaucluse
le 23/09/2014

Baron du Nord-Vaucluse, le député-maire d’extrême droite d’Orange tient difficilement sa mairie. En témoignent les départs de deux de ses plus fidèles collaborateurs qui n’ont pas apprécié la montée en puissance du fils de Jacques Bompard dans l’appareil municipal. Le pouvoir dans la cité des Princes serait-il en train de vaciller ? Au vu des succès électoraux constants de Jacques Bompard, député-maire d’Orange (84) d’abord élu sous l’étiquette (...)

Lire la suite...

Tous les Pacaïens, toutes les Pacaïennes...

Identités : Une région schizo !
le 22/09/2014

Paca, la région de Jean-Marie ou de Zinedine ? Une région bipolaire, schizophrène ou qui, carrément, n’existe pas ? Ballade au pays des identités multiples d’une région qui a du caractère. Comme disait la pub : « Vous avez le droit de rater vos vacances, pas vos photos. » En Paca, vous ne manquerez pas de clichés. Au point que s’interroger sur l’identité de notre région est casse-gueule. Mais Michel Vauzelle, le patron (PS) du Conseil régional, peut souffler : son (...)

Lire la suite...

« Gouverner, c’est donner à certains, pas à d’autres »

Un entretien sur le clientélisme avec Cesare Mattina
le 19/09/2014

Samedi 27 septembre, Anticor organise à Aix-en-Provence, un deuxième colloque sur la corruption. Avec notamment l’appui du Ravi, mais aussi de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux dirigé par le sociologue Laurent Mucchielli (voir aussi l’excellent site ressource "délinquance, justice et questions de société"). Le programme du colloque (entrée libre), c’est ici. Samedi après-midi, à 14 heures, aura lieu une table ronde "corruption (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 67 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

La démocratie touche le Front

L’enquête
le 10/11/2014

Enquête sur le système FN, le pseudo parti « anti-système » à l’épreuve du pouvoir municipal en Provence-Alpes-Côte d’Azur... Où l’on se rend compte que l’extrême droite, aux fondamentaux idéologiques inchangés, reproduit les pratiques qu’elle prétend combattre.

JPEG - 63.7 ko

Samedi 22 octobre, Marion Maréchal-Le Pen, députée d’extrême droite et patronne du Front national dans le Vaucluse, fait sa rentrée politique au Pontet, la municipalité gérée par le FN dans le département. Les médias locaux et nationaux sont nombreux à avoir été conviés à la conférence de presse. Mais lorsqu’il se présente à l’entrée, notre journaliste, Clément Chassot, découvre que son nom est signalé comme indésirable sur une liste noire. Et des « gorilles » du service d’ordre le reconduisent fermement, mais sans heurts, à l’extérieur.

L’incident s’inscrit dans une série. Le 8 octobre, Stéphane Ravier, le sénateur-maire du 7ème secteur de Marseille a préféré suspendre un conseil d’arrondissement plutôt que de laisser Etienne Bastide, journaliste à Radio Galère, exercer son métier en enregistrant la séance publique. Le mois précédent, le 6 septembre à Fréjus dans le Var, Marine Turchi, journaliste de Mediapart a été elle aussi éjectée par le service d’ordre du Front national lors de l’université d’été du FNJ à laquelle assistait David Rachline, le sénateur-maire FN de la ville.

François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart, Radio Galère et le mensuel le Ravi ont « rappelé solennellement qu’il n’appartient pas, dans notre République, aux formations politiques de trier les journalistes participant à leurs conférences de presse ou à leurs réunions publiques ». Quatre des clubs de la presse de la Région se sont officiellement associés à cette protestation, les témoignages de solidarité ont été nombreux… La volonté du FN de trier les bons des mauvais journalistes démontre la difficulté que l’extrême droite éprouve à dissimuler son vrai visage. Elle renforce aussi notre détermination, par un travail rigoureux d’enquête, à le dévoiler.

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « la démocratie touche le Front », dans le Ravi n°123, daté novembre 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence Alpes Côte d’Azur.
Page 10 & 11 La banalité du mal
Page 11 Le cadeau de « Marine » Joissains
Page 12 le Ravi chez Ravier
Page 12 "Face au FN, dénoncer ne suffit plus" Tribune par Gérard Perrier
Page 13 En Vaucluse, le FN montre les dents

Censure

Edito
le 10/11/2014

Le Front national trie, depuis plusieurs mois, les journalistes en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et pas n’importe lesquels ! Depuis septembre, dans le Var, les Bouches-du-Rhône puis dans le Vaucluse, trois rédactions ont été tour à tour censurées par le parti de Marine Le Pen  : Mediapart, radio Galère, le Ravi.(Lire aussi ici)

Ce n’est bien entendu pas un hasard si l’extrême droite cible en priorité un site dédié au journalisme d’investigation, une radio libre associative, et un mensuel « pas pareil ». En quête de respectabilité et déterminé à amplifier ses succès électoraux, le FN a un besoin vital d’exposition médiatique. Mais s’il s’accommode volontiers de la presse, ce n’est qu’à la condition que celle-ci le mette en lumière sans l’importuner.

Les journalistes sont-ils responsables de la montée du Front national ? Sans aucun doute oui lorsqu’ils font seulement audience de la démagogie xénophobe de Marine Le Pen, tour à tour banalisée ou maladroitement diabolisée. Sans aucun doute non lorsqu’ils enquêtent sur le système FN, le pseudo parti « antisystème », qu’ils analysent ses fondamentaux idéologiques, qu’ils décrivent ses agissements dans l’exercice du pouvoir municipal, qu’ils décryptent les mécanismes favorisant la progression de l’extrême droite...

Etre « blacklisté » par le FN renforce notre détermination d’informer sur sa nature et ses pratiques.

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°123, novembre 2014

le - 10/11/2014 -

La grosse enquête La démocratie touche le Front Enquête sur le système FN, le pseudo parti « anti-système » à l’épreuve du pouvoir municipal en Provence-Alpes-Côte d’Azur. De Fréjus (83) à Marseille (13), en passant par Le Pontet (84), Cogolin (83) et ailleurs (Orange, Bollène, Le Luc…), où l’on se rend compte que l’extrême droite, aux fondamentaux idéologiques inchangés, reproduit les pratiques qu’elle prétend combattre… Enquête, reportage, (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org