Actualités

Moi, Renaud, chanteur déprimant

Portrait satirique
le 21/07/2016

Le dernier album de Renaud explose les ventes. Le chanteur « énervant », qui crèche en Paca à l’Isle-sur-la-Sorgue (84), publie une biographie, prépare une tournée, pour enterrer ses années de déprime. Vraiment ? Visage ravagé par des années d’alcool à haute intensité, Renaud est attablé devant… un sirop d’orgeat, à la terrasse du Bouchon, son troquet préféré de l’Isle-sur-la-Sorgue. « Toujours la banane, toujours debout » (1), tu parles ! Z’ont pas vu (...)

Lire la suite...

Le revenu universel est-il une alternative ?

L’idée séduit aussi bien progressistes et conservateurs ultralibéraux...
le 27/05/2016

Un revenu « d’existence » ou « universel » est-il une alternative à l’heure où le droit du travail est savamment détricoté ? Les partisans de cette idée, issus de la famille progressiste, sont de plus en plus nombreux. Mais méfi car même certains ultralibéraux y sont favorables ! Ça ne s’arrange vraiment pas au parti socialiste. Pendant que François Hollande et Manuel Valls poussent contre vents et marées une réforme du travail au profit du patronat, la fédération (...)

Lire la suite...

Un fonctionnaire du CD 13 mis en examen pour "corruption active", "association de malfaiteurs"...

Le directeur "de la gestion, de l’administration et de la comptabilité" pourrait être placé en détention
le 26/05/2016

Le directeur de « la gestion, de l’administration et de la comptabilité » du Département des Bouches-du-Rhône, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire portant sur de possibles marchés truqués. Il a été mis en examen pour "corruption active, corruption passive, favoritisme, association de malfaiteurs, recel et blanchiment". Une enquête en partenariat avec Marsactu. Article publié le 25/05/2016 et mis à jour le 26/05/2016. C’est une affaire qui (...)

Lire la suite...

Helle ne danse pas sur le pont d’Avignon

le 25/05/2016

La cité des papes est la seule grande ville de la région à avoir basculé à gauche en 2014. Le bilan est très mitigé pour Cécile Helle (PS) et sa majorité plurielle amputée de son aile verte. Printemps 2014, alors que le PS se fait laminer aux élections municipales, Avignon est la seule ville importante de Paca à basculer à gauche. Au terme d’une campagne menée avec ses partenaires du Front de gauche et écologistes, l’heureuse élue est Cécile Helle, quarantenaire précoce en (...)

Lire la suite...

Gaudin préfère toujours le curé à l’instit

A Marseille l’école privée se porte comme un charme...
le 23/05/2016

A Marseille, alors que les écoles publiques manquent de tout, l’enseignement privé se porte comme un charme. Le sénateur-maire LR n’y est pas pour rien... Mon école va craquer. La formule choisie par France Culture résume bien le ras-le-bol exprimé depuis novembre par une enseignante puis par des parents d’élèves ou des profs remontés contre des écoles publiques marseillaises dégradées. Le fruit d’un sous-investissement chronique dans les écoles municipales par la (...)

Lire la suite...

Le Printemps du Film Engagé

Marseille, du 20 au 25 mai 2016
le 23/05/2016

Le festival du "Printemps du film engagé" a été initié par le Ravi, Attac, les Amis du Monde Diplomatique, Solidaires. Porté par un collectif citoyen, il propose du 20 au 25 mai des projections de films documentaires et de fiction suivies de débats avec des réalisateurs, des intellectuels et des acteurs du mouvement social. Au programme du Printemps du film engagé : Vendredi 20 mai - L’Escale de Kaveh Bakhtiari 19h30 - Gyptis - 136 rue Loubon 3e Avec la participation de Laurence (...)

Lire la suite...

D’ici, nous sommes (aussi) d’ailleurs

Savoir d’où l’on vient dans les quartiers Nord de Marseille
le 20/05/2016

À Frais Vallon, dans les quartiers nord de Marseille (13ème), des collégiens s’intéressent à leur histoire familiale et migratoire. Savoir d’où l’on vient, pour se construire au mieux… « Prends l’exemple de l’arbre, il a des racines, explique Aurélien Berger, enseignant d’Histoire-Géo, à deux jeunes filles de quatrième. Si je l’arrache aux Comores pour le replanter à Frais Vallon, j’essaie de l’enraciner ici mais il ne va pas (...)

Lire la suite...

"Des protections de plus en plus rabotées"

Tribune libre de Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail
le 19/05/2016

Laure Daviau, avocate spécialiste du droit du travail, responsable marseillaise du Syndicat des avocats de France, sait que le Code du travail, ce gros pavé qu’elle brandit aux prud’hommes, est en train de se transformer en petit livre rouge. Une tribune libre à lire en cette nouvelle journée de mobilisation contre la loi El Khomri. C’est peu de dire que le quinquennat de François Hollande laissera un souvenir amer à l’électorat de gauche et aux salariés. Selon (...)

Lire la suite...

Papet J dans le vent

le Ravi trinque avec Jali pour la tournée des "Apéros du Papet"
le 18/05/2016

Le Papet, pilier du Massilia Sound System, celui qui a su, avant tous, mixer les racines occitanes de la capitale mondiale de la tchatche et le beat du Ragamuffin, fait sa tournée printanière en mode DJ. Avec à ses côtés le mensuel pas pareil : aïoli ! Vaqui lo polit mes de mai avec le retour des beaux jours et de Papet J ! Le ragga MC co-fondateur du Massilia Sound System reprend en effet ses apéros du soleil et poursuit sa tournée, dont le Ravi est partenaire, à l’occasion de la (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 105 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Culture en crise... identitaire

L’enquête
le 1er/07/2016

A bout de nerfs et de moyens, artistes et acteurs culturels sont sommés d’être créatifs, rentables, agents touristiques, médiateurs sociaux, étendards identitaires… Paca terre de festival et de précarité !

Déconfiture

Quand on n’en a pas, on l’étale souvent. Et si tous nos élus tartinent, à longueur de discours, leur amour des artistes, des festivals et des beaux arts, cela cache mal que la culture est en pleine déconfiture. Pourtant, Paca a échappé au pire. Il avait un visage : celui de Marion Maréchal (nous voilà) Le Pen, jeune prétendante à la présidence de la Région et aux idées aussi vieilles que l’extrême droite. La petite dernière du clan Le Pen et ses amis avaient exprimé leur aversion pour les « cultureux », suspectés d’être tous de libre penseurs cosmopolites, des bobos droit-de-l’hommistes, des pornographes aux mœurs suspectes.

Chistian Estrosi a été élu pour faire barrage au FN. De fait, il a sanctuarisé le budget de la culture comme il l’avait promis. Il vient de mettre en place "une conférence régionale permanente des arts et de la culture", dans laquelle siègeront les directeurs de nombreuses grosses structures culturelles qui l’avaient soutenu. Seulement il y a un mais.

A l’image d’un Nicolas Sarkozy agitant l’étendard de « l’identité culturelle française », Estrosi s’est aussi choisi comme conseillère Mandy Graillon, reine d’Arles incarnant jusqu’à la caricature une vision surannée et folklorique de la culture. Le président LR de la Région, comme le gouvernement PS et la plupart des élus, aime surtout les artistes quand ils se font agents touristiques en prouvant la rentabilité de leurs activités pour « l’attractivité » des territoires. Car ce qui est à la mode c’est la « plus value culturelle » dont il est question dans le « Forum d’Avignon », le Davos des opérateurs de l’économie créative… Les cinq premiers thèmes choisis par Estrosi pour sa conférence permanente des arts et de la culture abondent dans le même sens : « innovation des industries culturelles, mécénat, identité régionale... »

Et pendant ce temps, les assauts contre le statut des intermittents se poursuivent, les moyens pour les petites compagnies, s’amoindrissent, la région réduit drastiquement son soutien à l’économie solidaire, à l’éducation populaire… Au point, qu’un jour, nous n’entendrons même plus le mot culture ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Culture en crise... identitaire », publiée dans le Ravi n°142, daté juillet-août 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "Entre bling bling et débrouille", le paysage culturel en Paca
p. 9 Graillon de culture
p. 10 A Marseille, la culture du tourisme
p. 10 "Un bien collectif" ITW d’Alexia Vidal (Collectif des intermittents et précaires / Avignon)
p. 11 "Cinéma à Marseille : l’art du décès"
p. 12 Strip de Yakana : "3 plans cul(ture) avec Du Bellay"
p. 12 "La maire d’Avignon fait son festival"
p.12 "Continuons le débat !", Tribune par Benjamin Dubreuil et Vincent Clavaud des Céméas (éducation populaire)

Devoir de vacances

Edito
le 1er/07/2016

Allez, vous avez encore le nez dans le guidon ? Courage ! C’est bientôt l’heure de la pause estivale ! Même l’Etat d’urgence pourrait lui aussi prendre des vacances, bien méritées, le 26 juillet, deux jours après l’arrivée du Tour de France. Alors pourquoi se priver ? Certes le mouvement social contre « la loi El Khomri et son monde » s’invitera peut-être sur les pentes du Mont Ventoux ou à un autre passage de la caravane. Mais le gouvernement compte à juste titre sur le respect sacré des congés payés, si durement acquis à l’issue de si longues luttes, pour reprendre son souffle.

A l’heure où le monde entier se précipite en Paca, nous invitons ainsi solennellement ceux qui le peuvent, un Ravi sous le bras, à prendre le large pour laisser plus de place aux touristes. Rien n’interdit de joindre l’utile à l’agréable. Allez donc en Bretagne, par exemple, faire l’AlterTour à vélo. La 9ème édition de cette initiative pour « une planète non dopée » aura lieu du 10 juillet au 10 août. Le départ est prévu à Notre-Dame-Des-Landes, joli coin de villégiature où bulldozers et forces de l’ordre s’apprêtent à faire terre rase pour construire un bel aéroport. La destination n’est pas assez exotique ? Allez donc au Canada, du 9 au 14 août, pour le forum social mondial. Vous avez aussi le droit de ne rien faire. Mieux : c’est un véritable devoir.

Au sommaire du Ravi n°142, juillet-août 2016

le - 1er/07/2016 -

La « grosse » enquête Culture en crise… …identitaire A bout de nerfs et de moyens, artistes et acteurs culturels sont sommés d’être créatifs, rentables, agents touristiques, médiateurs sociaux, étendards identitaires… Paca terre de festival et de précarité ! 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes Le « Motodidacte » en roue libre Premier bilan de Christian Estrosi (LR), un président de région très (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org