Actualités

Extrême droite : l’Equitable Café victime d’un mauvais KKKanular

Le café associatif marseillais ciblé par des groupuscules radicaux pro-israéliens
le 27/03/2017

Quelques jours avant l’agression d’un militant antifasciste marseillais, l’Equitable Café a été la victime d’un canular émanant de groupuscules radicaux pro-israéliens. « Le fond de l’air effraie », soupire-t-on, avec un certain sens de la formule, à l’Equitable Café. Le 18 mars, en fin d’après-midi, cet établissement associatif et militant situé en plein centre-ville de Marseille, au Cours Julien, a eu la stupéfaction de voir débarquer une (...)

Lire la suite...

"Les rois de la bidouille, on les connait !"

Test d’un vote interne au PS dans la 5ème circo de Vaucluse
le 6/02/2017

Notre "contrôle technique de la démocratie" a testé une élection interne du PS à Pertuis et à la Tour d’Aigues, le 8 décembre 2016, pour désigner le candidat socialiste aux prochaines législatives. Jean-François Lovisolo a battu Jérôme Narbonne... 16h55 C’est l’heure des bouchons à Pertuis (84), commune de 20 000 habitants postée au pied du massif du Luberon. La ville d’un des deux candidats socialistes à l’investiture pour les législatives, Jérôme Narbonne. (...)

Lire la suite...

Smart Estrosi, le montagnard

Que se cache derrière l’e-marketing territorial ?
le 3/02/2017

La région Paca investit dans les montagnes et l’or blanc pour soutenir un secteur économique aussi stratégique qu’en danger. Que se cache derrière le plan « smart mountain » qui fleure bon le marketing territorial ? Le motard Estrosi est aussi grand fan de ski. Voilà peut-être pourquoi l’une des premières mesures concrètes du président de région Les Républicains (LR) vient d’être lancée : le plan régional « Stations de demain », décliné sous le doux slogan « Smart (...)

Lire la suite...

L’économie du bois sent le sapin en Paca

Les conséquences controversées des centrales biomasse
le 1er/02/2017

Le marché du bois en Paca est l’un des plus vermoulus du pays. L’arrivée des centrales biomasse a rebattu les cartes, pour le meilleur et pour le pire… Enquête à quelques jours d’une nouvelle mobilisation contre la future usine Uniper (ex E.On) à Gardanne (13). Frédéric-Georges Roux est à pied d’œuvre. Le président de l’Union régionale des syndicats de forestiers privés prépare une formation à la vente de bois destinée aux propriétaires. Avec le (...)

Lire la suite...

Face à l’extrême droite : ne pas être chocolat !

Des enseignants redistribuent aux demandeurs d’asile les chocolats offerts par le FN
le 30/01/2017

Des enseignants marseillais syndiqués au SNUipp-FSU ont redistribué aux demandeurs d’asile du Centre d’accueil et d’orientation (CAO) de Saint Jérôme des boites de chocolats offertes par la mairie FN. Un acte symbolique de solidarité qui déplaît à Stéphane Ravier, le sénateur-maire d’extrême droite du secteur. Lors de ses vœux de nouvelle année aux allures de meeting, le 11 janvier dans la salle de concert du Dôme, Stéphane Ravier, le sénateur-maire FN des (...)

Lire la suite...

Quand le TER déraille

Les pouvoirs publics laissent se dégrader les trains régionaux...
le 27/01/2017

Une dette abyssale dont l’Etat se défausse, une Région qui ne veut plus investir, et un réseau ferroviaire qu’on laisse péricliter : le TER Paca n’est pas en bonne voie. « Le service des TER que rend la SNCF aux habitants de notre région n’est ni conforme aux exigences de la collectivité régionale ni digne d’un grand service public […] et ceci n’est pas une question de moyens », lance Christian Estrosi, président LR du Conseil régional Paca lors de (...)

Lire la suite...

Tu ne cumuleras plus

Gaby Charroux, le maire PCF de Martigues (13), renonce à la députation. Enquête et entretien.
le 25/01/2017

La loi sur le non cumul des mandats pour les parlementaires s’appliquera après les élections législatives. Les élus cumulards doivent choisir. Eclairage à travers la 13ème circonscription des Bouches-du-Rhône, celle de Gaby Charroux député-maire communiste de Martigues. Il renonce à postuler pour un nouveau mandat au bénéfice de Pierre Dharréville, candidat aux législatives dont il sera le suppléant. Dans son numéro147, daté janvier, toujours diffusé chez les marchands de journaux (...)

Lire la suite...

Au nord, il y avait la Primaire

Reportage, quartiers Nord de Marseille, dans les bureaux de la 3eme circonscription
le 23/01/2017

Reportage dans les bureaux de vote de la 3ème circonscription, dans les quartiers Nord de Marseille, ce dimanche pendant le 1er tour de la Primaire du PS. Même si, ici comme ailleurs, les chiffres précis restent une énigme, Valls y aurait devancé Hamon, contrairement au score national et sur le reste de la ville. Une certitude : malgré la convivialité dans les bureaux de vote, les absents étaient les plus nombreux... L’ambiance dans la salle de classe de l’école Rose Val Plan, (...)

Lire la suite...

Recherche gauche désespérement

Si les idées de gauche ne sont pas triomphantes, l’heure n’est pas au renoncement...
le 20/01/2017

Après un quinquennat de défaites électorales, les idées de gauche ne sont pas triomphantes. Mais de nombreux acteurs de la société civile et intellectuels affirment que l’heure n’est pas au renoncement. La large victoire de François Fillon à la primaire de la droite n’a pas ravi que les cathos traditionalistes, les nostalgiques de Margaret Thatcher ou les penseurs d’extrême droite comme Patrick Buisson et Eric Zemmour. A gauche aussi on se frotte les mains ! A (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 123 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Tout un cinéma !

L’enquête
le 3/03/2017

Alors que la politique c’est souvent du cinéma, les salles obscures ne désemplissent pas. Des tournages à la diffusion, sans oublier les clichés plein écran, le Ravi enquête et fait son festival.

JPEG - 59.3 ko

Record battu ! 2016 a été l’une des deux meilleures années depuis 20 ans en terme de fréquentation des salles obscures. Mais entre une usine à pop-corn projetant la dernière production pyrotechnique hollywoodienne et la petite salle de quartier où est présenté un documentaire, il y a un monde. Les films indépendants peinent à trouver leur public et, partout, pèse la menace d’une uniformisation de l’offre et de la demande.

Provence-Alpes-Côte d’Azur concentre tous les enjeux et toutes les contradictions. Les liens avec le cinéma y sont historiques : c’est à la gare de la Ciotat qu’a été tourné, en 1895, l’un des premiers films. Et, plus récemment, c’est à La Garde près de Toulon, en 1993, qu’a été ouvert le premier multiplex français, remplacé l’an dernier à La Valette par un nouveau monstre avec ses 15 écrans et ses 3100 sièges. Paca est toujours la deuxième région d’accueil des tournages.

C’est aussi celle sur laquelle de nombreux films véhiculent un festival de clichés et une région où les auteurs, réalisateurs et acteurs peinent à vivre de leur métier. C’est que la profession, ultra-centralisée à Paris, ne brille pas par sa diversité sociologique et géographique. Alors que s’annonce Cannes 2017, présidé par Pedro Almodovar, déroulons d’abord le tapis rouge aux salles non commerciales qui jouent un rôle indispensable d’agora. Comme à Marseille avec la 2ème édition du Printemps du film engagé impulsé par le Ravi.

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Tout un cinéma ! », publiée dans le Ravi n°149, daté mars 2017) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 10 "Quand Paca tisse sa toile" (les salles & la diffusion)
p. 11 "De La Seyne à l’écran... noir"
p. 12 "Au pays des films Paca-strophes" (les clichés sur la région)
p. 12 "Engagez-vous qu’ils disaient !" (le Printemps du film engagé)
p. 13 Et la palme est décernée au business des tournages"
p. 13 Strip de Yakana : "Ciné L’éctoral"
p. 14 "Cinéma de quartier"
p. 14 "Aidez-nous à prouver qu’un autre cinéma est possible !" : une tribune de Christian Philibert, cinéaste, auteur de Massilia Sound System Le Film (sortie le 5 avril)

Notre affaire

L’édito
le 3/03/2017

Dans deux mois l’affaire sera pliée. Mais c’est dès maintenant que la mécanique implacable de l’élection présidentielle va s’emballer : le 17 mars date limite pour le dépôt des parrainages permettant de valider une candidature, le 21 publication de la liste des postulants, le 10 avril début de la campagne officielle, le soir du 23 désignation des deux finalistes. Et le 7 mai le nom du successeur de François Hollande sera connu. A moins qu’il ne s’agisse d’une successeuse ?

En réalité, pour cette cuvée 2017 du grand barnum démocratique, seul le calendrier est certain. Bien malin l’institut de sondage capable de déterminer qui sortira vainqueur du casting. Et c’est tant mieux ! Le caractère ouvert d’une élection est toujours une excellente chose. Comme le renouvellement de ceux qui font fonction d’autorité illustré avec fracas par l’auto-élimination du président sortant et l’issue surprise des deux dernières primaires.

Bien sûr la popularité de Marine Le Pen, héritière de son père et des heures sombres de l’histoire, gâche la fête et fait planer une menace réelle. Surtout face à la déréliction du candidat de droite, l’émiettement de l’offre à gauche, et la grande marche médiatique d’un banquier d’affaires. Reste qu’on n’avait pas autant parlé politique depuis longtemps. Un besoin de changement s’exprime avec une force rarement égalée. Et là, on peut l’affirmer avec certitude : une élection seule n’y répondra jamais. Ce changement est notre affaire et dans deux mois elle ne sera pas pliée.

Au sommaire du Ravi n°149, mars 2017

le - 3/03/2017 -

La « grosse » enquête Tout un cinéma ! Alors que la politique c’est souvent du cinéma, les salles obscures ne désemplissent pas. Des tournages à la diffusion, sans oublier les clichés plein écran, le Ravi fait son festival. 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes Centre d’attente et de désorientation Les espoirs des migrants évacués de Calais s’enlisent dans les Centres d’accueil et d’orientation où ils ont (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org