Actualités

De Charlie Hebdo au Bardo

Quand le Ravi défend le droit à la caricature en Tunisie...
le 27/05/2015

La tenue, à Tunis, quelques jours après l’attentat au Bardo, du forum mondial des médias libres, a été, en soi un acte politique. Avec, en point d’orgue, un débat sur le droit à la caricature auquel le Ravi a participé. Après Charlie Hebdo, le musée du Bardo… Sale temps pour la liberté d’expression : pas de doute, on est dans la « Daesh » ! Et c’est peu dire que la tenue à Tunis, quelques jours à peine après l’attentat, de la quatrième édition du Forum (...)

Lire la suite...

L’UHU de Marseille, la sale affaire qui colle à Gaudin

le 13/02/2015

L’arrivée du nouveau délégataire de l’unité d’hébergement d’urgence de Marseille illustre une tendance à la criminalisation de la pauvreté. Mais la gestion de l’UHU donne aussi lieu à d’inquiétantes dérives. Enquête. « On ne leur signe pas un blanc seing. » Deux mois après la polémique sur l’arrivée de l’association de médiation sociale (AMS) à la tête de l’unité d’hébergement d’urgence (UHU) de la Madrague Ville à (...)

Lire la suite...

Aide aux communes : Guérini superstar

le 12/02/2015

Les 22 et 29 mars prochains, on vote pour les départementales. Même si l’avenir des Conseils généraux est incertain, ils pèsent toujours lourd pour les mairies notamment grâce à la manne de l’aide aux communes. Comment les « CG » la distribuent-ils en Paca ? Enquête. Le paradoxe fait bien rire le sénateur-maire UMP de Marseille. Alors que de nombreux maires des Bouches-du-Rhône craignent de perdre une part de leur indépendance avec la création de la métropole Aix-Marseille (...)

Lire la suite...

le Ravi crèche dans la place (publique)

Et si on se réappropriait l’espace public ?
le 11/02/2015

le Ravi donne la parole à deux groupes de citoyens sur deux territoires, le premier dans le quartier populaire de Noailles, au cœur de Marseille, et le second à Cavaillon (84), au sein de l’association le Village. Chacun, en partant de ses expériences et de ses envies, s’est interrogé sur ce qu’est l’espace public, sur ce qu’il y manque pour que l’on puisse de nouveau s’y rencontrer et se l’approprier. Et si on repeignait les rues en (...)

Lire la suite...

« Des élus maintiennent leurs quartiers dans la pauvreté »

Un entretien avec Fatima Orsatelli
le 10/02/2015

La laïcité, la citoyenneté, les quartiers populaires, l’islam, la politique, autant de sujets, autant d’enjeux, qui sont au cœur du parcours de Fatima Orsatelli. Jeune quinquagénaire, née au Maroc, elle a grandi dès ses 6 ans à Caderousse, petit village du Vaucluse. Après des études de psycho à Lausanne, elle pose ses bagages à Orange et s’investit dans l’action sociale et associative. Manque de pot, en 95 la ville bascule à l’extrême droite suite à (...)

Lire la suite...

Conférence gesticulée sur la critique des médias

Marseille, vendredi 6 février, 19H30, Equitable Café
le 5/02/2015

Le mystère du journalisme jaune Par Joseph Rouletabille & Philippe-Joseph Merlant Une conférence gesticulée sur la critique des médias Une soirée de soutien au mensuel le Ravi Sur les traces de Joseph Rouletabille, Philippe Merlant part élucider ce très curieux mystère : « Pourquoi les médias sont-ils si souvent du côté du manche, du côté du pouvoir, du côté des puissants ? » Une enquête de l’intérieur, nourrie par 40 ans d’exercice du métier de journaliste. Et une (...)

Lire la suite...

« On ne peut pas plaire à tout le monde »

Mimet (13), conseil municipal du 18/12/2014
le 4/02/2015

le Ravi teste chaque mois un conseil municipal en région Paca pour surveiller le fonctionnement de la démocratie locale. Ci-dessous, le conseil municipal de Mimet (en illustration le maire sans étiquette, Georges Christiani, président de l’association des maires des Bouches-du-Rhône). Dans le numéro daté février du Ravi (diffusé dès vendredi 5 février chez les marchands de journaux et les abonnés, nous avons testé le conseil municipal de Bandol dans le Var.. 14h16 L’entrée du (...)

Lire la suite...

Pour que vive la presse citoyenne

Une tribune libre de Médias citoyens
le 2/02/2015

Thierry Borde, l’auteur de cette tribune, est co-fondateur de Médias citoyens, un réseau né d’abord en Rhône-Alpes et qui a fait des petits, avec la naissance notamment de Médias citoyen Paca cet été. Regroupant une vingtaine de médias pas pareils - vilains petits canards, radios associatives, télés participatives, cette association, domiciliée à la même adresse que le Ravi, compte bien entendu parmi ses membres le mensuel qui ne baisse pas les bras. Et s’est immédiatement (...)

Lire la suite...

le Ravi crèche dans l’urgence sociale

Etats généraux contre la grande exclusion !
le 30/01/2015

Des travailleurs sociaux et acteurs associatifs qui luttent contre la grande exclusion, aux côtés de personnes précaires qu’ils accompagnent, se sont réunis pour les deuxièmes Etats généraux de l’urgence sociale en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une initiative de la Fnars, de l’Uriopss et de la Fondation abbé Pierre consacrée, pour cette édition, à l’accès à la santé. Les journalistes du Ravi, qui en connaissent un rayon question urgence et précarité, étaient bien (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 77 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

le Ravi crèche à la fac

Supplément "éducation" !
le 1er/05/2015

le Ravi s’est installé à la fac Saint-Charles et a transformé les étudiants marseillais de la licence « Sciences & Humanités » en apprentis-journalistes. Ils ont enquêté sur l’université et sur Marseille. 8 pages spéciales…

JPEG - 63.6 ko

Un campus perdu au milieu des calanques, une fac dissimulée derrière la gare... La seconde ville de France chercherait-elle à cacher ses étudiants ? Comment s’étonner après de voir l’université fonctionner presque en vase clos à Marseille ? Il suffit pourtant de tourner le dos à la Bonne Mère, de traverser quelques voies de chemin de fer et de grimper les étages d’un bâtiment soviétique pour dénicher LA perle rare : la licence « Sciences & Humanités » !

Késako ? Un cocktail détonnant et étonnant : «  42 % de sciences et 58 % d’humanités  », dixit la plaquette de ce cursus pas comme les autres puisque mariant sciences « dures » et sociales, enseignant, en trois ans, à une cinquantaine d’étudiants autant les mathématiques que la philosophie, la linguistique que les neurosciences. Un « ovni » à la fac où un prof de math, à la faveur d’un voyage à Florence, fera partager, double CD à l’appui, sa passion pour... les chants grégoriens !

Une expérimentation « made in » Marseille qui bénéficie d’un budget lui aussi hors du commun. Comme nous l’explique son responsable, Gaëtan Hagel, «  cette licence est née lors du mouvement universitaire de 2009. On s’était collectivement opposé à ce que le pouvoir voulait faire de l’université. En organisant des choses comme le marathon des savoirs, avec des cours sur le Vieux-Port... Et l’on s’est retrouvés, enseignants-chercheurs venus de toutes les disciplines, pour réfléchir à la formation de nos rêves. Une formation qui associerait toutes les disciplines. Les sciences dures comme les sciences sociales. » (...)

Or, parmi les thématiques abordées par cette licence protéiforme, il y a la question des médias et du journalisme. «  Pas simplement parce que l’on voudrait préparer les étudiants à des concours mais parce qu’on souhaite qu’il y ait chez eux une réflexion sur l’écriture. Et ce, grâce à l’intervention de personnes extérieures à l’université  », précise l’une des responsables de la licence, Marie-Laure Schultze (...)

En plein redressement judiciaire, le Ravi s’est donc chargé de transformer une dizaine d’étudiants en une rédaction à part entière...

Sébastien Boistel

Suite de cet article dans le Ravi n°129, daté mai 2015.

Parmi les enquêtes, reportages et rubriques de ce cahier spécial de 8 pages :
« Des facultés limitées » (grandeur et misère de la fac Aix-Marseille)
« Ecurie ou boucherie chevaline ? » (sur les prépas médecine)
« La politique ? Une option facultative... » (sur l’engagement à la fac)
« La fac de l’oie », un véritable jeu de l’oie illustré
« Rame, rame, rameur, ramez » (les transports à Marseille)
« Faire revenir les étudiants qu’on a chassé » (sur la gentrification)
« Ca va suer » (sur le sport à Marseille)
Et d’autres articles encore...

Fraudeurs

Edito
le 1er/05/2015

Après le grand-père, la fille, la petite fille, voici le majordome ! Gérald Gérin qui siège au Conseil régional en Paca, est l’assistant de l’eurodéputée niçoise Marie-Christine Arnautu et du président d’honneur du Front national. Son CV ? Il est depuis de nombreuses années l’homme à tout faire de Jean-Marie Le Pen. Mediapart révèle que ce Nestor d’extrême droite gère aussi un « trust » en Suisse ayant permis au fondateur du FN de dissimuler plus de 2 millions d’euros dont l’essentiel en lingots et pièces d’or. Tête haute et mains dans le coffre fort !

C’est en Suisse aussi qu’un autre élu de notre belle région a dissimulé pendant des années plus de 1,5 millions d’euros. En 2014, il a profité d’un dispositif de régularisation, ouvert après l’affaire Cahuzac, pour rapatrier discrètement en France le petit trésor. Mais la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, révèle là encore Mediapart, a saisi la justice qui a ouvert une enquête préliminaire. Le nom de ce fraudeur ayant aussi oublié de déclarer un hôtel dont il est propriétaire en Belgique ? Dominique Tian, député UMP marseillais.

Et quelle est la grande cause politique à l’assemblée nationale de ce militant de la droite populaire ? La lutte contre la fraude ! Pas celle bien entendu de ceux qui payent, comme lui, l’impôt sur la fortune : Dominique Tian préfère fustiger les petites fraudes aux prestations sociales, « source d’injustice et de déséquilibre économique ». Salauds de pauvres !

Au sommaire du Ravi n°129, mai 2015

le - 1er/05/2015 -

A la Une Estrosi ? Marion (s) - le ! Christian Estrosi (UMP) démarre en trombe la campagne des régionales. Contre - tout contre ! - Marion Maréchal (nous voilà) Le Pen et le FN dont il veut séduire les électeurs… Les enquêtes Ça infuse chez les (ex) Fralib La coopérative Scop ti s’apprête à relancer, à Gémenos (13), la production de thé et d’infusion. Un nouveau combat où les utopies se confrontent au capitalisme ! Mosquées : prière de patienter ! Les projets de mosquées (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org