Actualités

le Ravi fait son printemps arabe

le 24/04/2015

Après un état des lieux de la presse et des médias « pas pareils » en Paca, le Ravi prolonge son exploration, tous les mois, en faisant le tour de la Méditerranée. Deuxième étape ci-dessous la Tunisie... Choisir la Tunisie comme deuxième pays pour illustrer la presse pas pareille en Méditerranée semblait une évidence… D’abord parce que le Forum Mondial des Médias libres (FMML) a choisi Tunis pour sa 4ème édition. Il va s’y tenir, avec le Forum Social mondial, du 22 au 28 (...)

Lire la suite...

le Ravi crèche dans l’urgence sociale

Etats généraux contre la grande exclusion !
le 30/01/2015

Des travailleurs sociaux et acteurs associatifs qui luttent contre la grande exclusion, aux côtés de personnes précaires qu’ils accompagnent, se sont réunis pour les deuxièmes Etats généraux de l’urgence sociale en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Une initiative de la Fnars, de l’Uriopss et de la Fondation abbé Pierre consacrée, pour cette édition, à l’accès à la santé. Les journalistes du Ravi, qui en connaissent un rayon question urgence et précarité, étaient bien (...)

Lire la suite...

Les nouvelles combines à Nanard

le 28/01/2015

Après avoir fait affaire dans la reprise du groupe Nice-Matin par ses salariés, le PDG de La Provence lorgne sur une radio et une télé locale. Une enquête publiée dans le Ravi n°124 (décembre 2014). « Les projets qui agrandissent le groupe sont une bonne chose, mais j’attends que Bernard Tapie fournissent des outils positifs pour La Provence. » Elu SNJ au comité d’entreprise du quotidien provençal, Serger Mercier accueille d’autant plus fraîchement les opérations de (...)

Lire la suite...

Le monde merveilleux de l’économie sociale et solidaire

le 27/01/2015

L’économie sociale et solidaire prône un modèle de société basé sur le partage de valeurs dans un monde qu’on espère rendre un peu meilleur… Mais pour cela, le Tiers secteur va devoir faire face à ses contradictions ou assumer ses paradoxes… « L’Etat a décrété 2014 année de l’engagement associatif, que je rebaptiserais plutôt année d’hémorragie associative ! », ironise Pierre-Julien Bouniol, en charge de la com à l’Apeas (Agence pour une (...)

Lire la suite...

2016, Paca sous le règne des Le Pen

A quoi ressemblerait Paca aux couleurs du FN ? Une enquête fiction.
le 23/01/2015

Une région d’extrême droite fin 2015 est une hypothèse que plus personne n’écarte. Jean-Marie Le Pen a officialisé sa candidature pour conduire la liste du FN en Provence-Alpes-Côte d’Azur en décembre. Sa petite fille, Marion Maréchal-Le Pen, devra donc patienter un peu avant de prendre le leadership. Mais à quoi ressemblerait Paca aux couleurs du FN ? Une enquête fiction. Septembre 2016 (1). La Belgique a gagné l’Euro de football disputé en France. Mais il y a (...)

Lire la suite...

Guérini est "Charlie" mais pas "Ravi"

Le président du CG 13 veut acheter le Ravi qui n’est pas à vendre !
le 22/01/2015

A l’occasion des traditionnels vœux à la presse le mensuel le Ravi a interpellé Jean-Noël Guérini. Le président (divers gauche ?) du conseil général des Bouches-du-Rhône est "Charlie". Mais, en 2014, l’institution qu’il préside a, sans motiver sa décision, supprimé ses aides à la Tchatche, l’association qui édite le mensuel "pas pareil" en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Question de Michel Gairaud, rédacteur en chef du mensuel le Ravi : (...)

Lire la suite...

Pour que vivent la liberté d’expression et mille médias indépendants !

Appel de Medias Citoyens et de la Coordination permanente des médias libres
le 21/01/2015

Suite aux tragiques évènements qui ont touché la rédaction de Charlie Hebdo et face aux questionnements actuels quant à la liberté de la presse, MédiasCitoyens et la Coordination Permanente des Médias Libres, deux collectifs auxquels le Ravi participe activement, publient un communiqué commun. Signé pour l’heure par une quarantaine de médias, ce message invite le gouvernement au dialogue avec nos réseaux de médias libres et citoyens. Depuis l’attentat contre la rédaction de (...)

Lire la suite...

A-t-on le droit de caricaturer Mahomet ?

Tribune libre
le 19/01/2015

Stéphane Sarpaux, journaliste, intervenant notamment pour le Ravi auprès des collégiens et lycéens lors d’ateliers consacrés au dessin de presse, s’interroge sur le droit au blasphème qu’autorise la République française. Après la parution du dernier Charlie Hebdo avec une nouvelle caricature de Mahomet, signée Luz, de plus en plus de voix affirment que finalement, « ils l’auraient bien cherché », « qu’ils sont allés trop loin ». Que c’est la goutte (...)

Lire la suite...

Le pluralisme au tapis

Le pluralisme de la presse en Paca a-t-il pour nom Tapie ?
le 16/01/2015

Bernard Tapie, de La Provence à Nice-Matin, incarne-t-il désormais à lui tout seul le pluralisme de la presse en Provence-Alpes-Côte d’Azur ? (article publié dans le mensuel le Ravi n°124, en décembre 2014) Ce qu’il y a de bien, pour les défenseurs du pluralisme de la presse, c’est qu’en ce moment, il y a l’embarras du choix : en Paca, le Ravi, La Marseillaise, Nice-Matin, au national Libération et beaucoup d’autres titubent… Si après avoir vidé (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 77 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Le FN, à qui perd gagne

A la Une
le 3/04/2015

La gauche à terre, l’UMP au ciel et le FN qui fait la tête mais poursuit son implantation et ses scores de vainqueur. Retour sur les départementales en Paca à neuf mois des régionales.

JPEG - 69.7 ko

Le PS pris dans un cyclone

Comme dirait Raoul Volfoni, dans la région la gauche est désormais dynamitée, éparpillée par petits bouts, façon puzzle. Après les gifles des européennes, des municipales et des sénatoriales, la claque des départementales fait craindre son extinction progressive en Paca, PS compris. Pour preuve son splendide 9,57 %, seul, au niveau régional au premier tour.

Les socialistes disparaissent ainsi du Var (comme toute la gauche) et sont en voie de disparition dans les Alpes-Maritimes (1 élu) et les Hautes Alpes (4 élus). Seuls lots de consolation : les Bouches-du-Rhône et les Alpes-de-Haute-Provence (1). En perdant le département du « 13 », le PS 13 se débarrasse de l’encombrant Jean-Noël Guérini (voir p.2), sénateur et président sortant du département multi mis en examen. Surtout, le PS conserve le 04 en gagnant trois sièges, au détriment de ses partenaires... Pas sûr que cette bonne nouvelle réconforte Christophe Castaner, député-maire de Forcalquier... et future tête de liste PS aux régionales (qui n’a pas donné suite à nos sollicitations). « Sauf reprise économique et baisse continuelle du chômage, ça va être très difficile, ironise le socialiste marseillais Michel Pezet. Si c’est l’UMP qui vire largement en tête, on pourra se maintenir au second tour. Mais si c’est le FN et qu’on arrive troisième, on retire la liste de gauche ? Au risque qu’elle ne disparaisse plus encore ? » [...] Suite de et article dans le Ravi n°128, daté avril 2015, actuellement chez les marchands de journaux en Paca et chez les abonnés partout en France !

Orange amère

Edito
le 3/04/2015

Le scénario qui s’est joué à Orange préfigure-t-il notre avenir politique ? Au deuxième tour de l’élection départementale, fin mars, les électeurs ont eu le choix entre un binôme d’extrême droite, Ligue du Sud, et un binôme d’extrême droite, Front national. Fachos contre fachos ! Pour l’anecdote, c’est la Ligue du clan Bompard qui a emporté le duel d’une poignée de voix. Et il s’en est fallu de peu pour que le Vaucluse, désormais sans véritable majorité, ne devienne le premier département Front national de France.

L’exemple varois va-t-il faire école ? Dans le nouveau Conseil général, où siègent désormais 6 élus FN, il n’y a plus un seul élu de gauche, qu’il soit étiqueté PS, EELV ou Front de gauche. C’est l’UMP, et ses alliés, qui ont raflé la totalité de la mise. Dans les Alpes-Maritimes, cela fait longtemps que la droite occupe tout l’espace politique : deux PCF et un PS apportent une petite touche de pluralisme…

Les rangs du CG 13, désormais UMP, sont plus bigarrés. Dans les Alpes, le CG 04 apporte un peu de diversité. Mais le constat est sans appel en Provence-Alpes Côte d’Azur : les urnes désavouent le PS, droit dans ses bottes au gouvernement, et marginalisent Front de gauche ou écolos. A Orange, moins de 36 % des électeurs se sont exprimés. Plus de 60 % des électeurs inscrits n’adhèrent donc pas à l’extrême droite. Nous sommes encore partout majoritaires. Mais jusqu’à quand ?

Au sommaire du Ravi n°128, avril 2015

le - 3/04/2015 -

A la Une Poison d’avril Extrême droite, droite extrême, farce du 13, gauche molle : à neuf mois des élections régionales, alors que le FN cartonne en Paca, l’UMP triomphe. C’est par où la sortie ? Les enquêtes La Marseillaise refuse de « PC » les bras ! Tiraillée entre deux offres de reprise, La Marseillaise est boudée par les banques. Radiographie d’un titre en crise dont la disparition serait une mauvaise nouvelle. Le FN se met au vert (de gris) L’extrême (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org