Actualités

Qui est le maire d’Avignon ?

le 20/12/2014

Après presque 20 ans de domination à droite, Avignon a désormais un maire socialiste. Mais Cécile Helle ne contrôle pas la communauté urbaine du Grand Avignon, où l’UMP a le pouvoir de bloquer les promesses sur lesquelles elle a fait campagne. Depuis l’apparition des ribambelles de communautés de communes, d’agglomérations ou encore urbaines, au début des années 2000, le maire n’est plus cet élu tout-puissant. Et encore moins avec le changement, en 2014, du mode de (...)

Lire la suite...

Voir la Syrie et mourir

Des fous de dieu islamistes en Paca ?
le 24/09/2014

Les jeunes « fous de Dieu » islamistes sont une infime minorité en Paca. Leur histoire, reflet de blessures intimes et sociales, instrumentalisée par le FN, mobilise pourtant les imams modérés. Ces derniers organisent des « états généraux contre le radicalisme ». « Quand vous savez que votre sœur ou votre fille est en Syrie avec des monstres, c’est un cauchemar ! Une gamine de 15 ans n’a rien à faire dans un pays en guerre au milieu des sauvages, y’a rien (...)

Lire la suite...

Orage à Orange

Tensions chez Jacques Bompard, le maire d’extrême droite du Vaucluse
le 23/09/2014

Baron du Nord-Vaucluse, le député-maire d’extrême droite d’Orange tient difficilement sa mairie. En témoignent les départs de deux de ses plus fidèles collaborateurs qui n’ont pas apprécié la montée en puissance du fils de Jacques Bompard dans l’appareil municipal. Le pouvoir dans la cité des Princes serait-il en train de vaciller ? Au vu des succès électoraux constants de Jacques Bompard, député-maire d’Orange (84) d’abord élu sous l’étiquette (...)

Lire la suite...

Tous les Pacaïens, toutes les Pacaïennes...

Identités : Une région schizo !
le 22/09/2014

Paca, la région de Jean-Marie ou de Zinedine ? Une région bipolaire, schizophrène ou qui, carrément, n’existe pas ? Ballade au pays des identités multiples d’une région qui a du caractère. Comme disait la pub : « Vous avez le droit de rater vos vacances, pas vos photos. » En Paca, vous ne manquerez pas de clichés. Au point que s’interroger sur l’identité de notre région est casse-gueule. Mais Michel Vauzelle, le patron (PS) du Conseil régional, peut souffler : son (...)

Lire la suite...

« Gouverner, c’est donner à certains, pas à d’autres »

Un entretien sur le clientélisme avec Cesare Mattina
le 19/09/2014

Samedi 27 septembre, Anticor organise à Aix-en-Provence, un deuxième colloque sur la corruption. Avec notamment l’appui du Ravi, mais aussi de l’Observatoire régional de la délinquance et des contextes sociaux dirigé par le sociologue Laurent Mucchielli (voir aussi l’excellent site ressource "délinquance, justice et questions de société"). Le programme du colloque (entrée libre), c’est ici. Samedi après-midi, à 14 heures, aura lieu une table ronde "corruption (...)

Lire la suite...

Interruption involontaire au planning familial

le 16/09/2014

Le planning familial 13, avec un déficit de 70 000 euros, ferme des permanences et supprime des postes. La faute à une mauvaise gestion ? Ou plutôt à celle d’une baisse des subventions ? Rencontre à Marseille avec une institution pourtant quinquagénaire et précieuse. C’est mercredi, il fait chaud. Après avoir fait les cent pas devant le 106 boulevard National, dans le troisième arrondissement de Marseille, Louise s’est enfin décidée à pousser l’énorme porte grise du (...)

Lire la suite...

Les Calanques : leur parc national, leurs cabanons et leurs eaux polluées...

le 9/09/2014

Le parc national des calanques vient de céder face à Alteo Gardanne (l’usine ex-Pechiney avec ses boues rouges) en autorisant l’industriel durant 30 ans à déverser ses eaux résiduelles... Les rejets d’eaux usées de la métropole voisine ou ceux de lourds déchets industriels en pleine mer restent le gros point noir des calanques marseillaises. Au sommet du col de Sormiou, au cœur du parc national des Calanques créé en 2012, le contraste est saisissant. Dans le dos, au (...)

Lire la suite...

Manifeste pour un mensuel régional pas pareil !

le 8/09/2014

Pas de presse pas pareille sans lecteurs pas pareils ! Une fois de plus, la formule reste d’actualité. L’avenir du Ravi dépend toujours de vous. L’avenir du Ravi repose sur votre capacité, adhérents de la Tchatche, l’association qui édite depuis dix ans le mensuel, lecteurs occasionnels ou réguliers, aficionados des médias citoyens et du débat public, à persuader plus de monde qu’un journal indépendant ne s’achète pas : il se finance ! En clair, il nous (...)

Lire la suite...

Gaudin préfère le curé à l’instit’

Le sénateur-maire UMP de Marseille délaisse l’école publique au profit du privé
le 5/09/2014

Enfants à la rue le vendredi après-midi, gardiennage improvisé à la place des temps périscolaires... Si, pour la rentrée scolaire, c’est la crise dans les écoles publiques de Marseille , l’enseignement privé rayonne. Par la grâce de Jean-Claude Gaudin. le Ravi publie dans son numéro de septembre, en vente chez les marchands de journaux, une enquête exclusive décrivant comment le sénateur-maire UMP privilégie les écoles confessionnelles... Jadis prof d’histoire dans le (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | ... | 69 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

le Ravi redresse les bras !

L’enquête
le 16/12/2014

le Ravi est en « redressement judiciaire ». Mais le mensuel régional qui ne baisse jamais les bras, n’est pas le seul journal à connaître des difficultés. Une grande partie de la presse, imprimée ou en ligne, traverse une tempête. A l’image de celle qui frappe tout le secteur associatif…

JPEG - 80.5 ko

Liquider ? Redresser ? C’est la deuxième option que nous sommes allés défendre devant le tribunal. Lequel a jugé que notre « redressement » n’apparaissait « manifestement pas impossible ». le Ravi n’est pas isolé avec ses difficultés. La presse, imprimée ou en ligne, va mal. Le quotidien La Marseillaise est lui aussi en « redressement judiciaire ». Et le problème n’est pas que régional. Alors que faire ? Survivre d’abord. Préserver ce qui peut l’être encore. Contraints de nous infliger un plan social, nous allons devoir réduire notre pagination, sans rien lâcher de notre ambition éditoriale. L’idée est de gagner un peu de temps pour, très vite, nous réinventer. Les idées et les envies fourmillent déjà...

Nous comptons, avec les Médias citoyens, faire aussi entendre notre voix dans les débats sur les conditions politiques et économiques nécessaires pour qu’existe une presse libre. Le projet de « sociétés de presse à but non lucratif », cher à Mediapart, semble aller dans le bon sens, a contrario des aides à la presse opaques et dispendieuses. La transformation du journal Altermondes en Scic, une coopérative d’intérêt collectif, est séduisante. Une certitude : nous n’irons pas, comme Nice-Matin, chercher Bernard Tapie pour sauver le navire ! Rassurez-vous, le Ravi, sans valeur marchande ou patrimoniale, ne l’intéresse pas…

Il va falloir, surtout, repenser le lien qui existe entre nous, les journalistes « pas pareils », et vous, les lecteurs « pas pareils ». Une association des Amis du Ravi va être créée [Pour contacter cette asso, c’est par là]. L’ampleur de votre mobilisation pour qu’un journal irrévérencieux dédié à l’enquête existe, dans une région où électeurs xénophobes et pères Ubu ceints d’écharpes tricolores font la loi, sera déterminante. 5102 abonnés en 2015 ? On n’achète pas un journal libre, on finance son indépendance ! Pour que le Ravi redresse les bras, abonnez-vous et participez au Couscous Bang Bang Royal 2015

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « le Ravi redresse les bras ! », dans le Ravi n°124, daté décembre 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence-Alpes-Côte d’Azur.


Page 10 & 11 « Le pluralisme au tapis », tour d’horizon en Paca
Page 11 « La bourse ou la vie » : abonnez-vous !
Page 12 « Les nouvelles combines à Nanard », enquête sur Bernard Tapie
Page 12 « Pour que vive la presse citoyenne », Par Thierry Borde, du réseau Médias citoyens
Page 13 « Le monde merveilleux de l’économie sociale et solidaire », enquête sur l’ESS
Page 13 Strip dessiné : les « Vieux » redressent les bras !

le Ravi redresse les bras !

Edito
le 16/12/2014

Ceci n’est pas un numéro du Ravi. Ceci est LE numéro que nous aurions aimé ne pas publier. Parce qu’il y est question d’un mensuel « pas pareil » en cessation de paiement que la justice pourrait « liquider » s’il ne se « redresse » pas très vite. Parce qu’il annonce, là, tout de suite, une « restructuration », un « plan social », bref, l’obligation de tailler dans les effectifs d’une équipe déjà tout sauf pléthorique. Parce qu’il témoigne des difficultés d’une certaine presse, celle qui n’est pas la propriété d’un Bernard Tapie, des marchands de soupe, de téléphones, de béton ou d’armement…

Ceci n’est pas un enterrement. Ceci est un pari, du genre impossible, que nous sommes déterminés à relever. Celui de ne pas baisser les bras alors que la résignation semble devenir un sport local : résignation face à l’extrême droite et la droite extrême qui veulent définir seules l’identité de notre région, résignation face aux baronnets ubuesques qui assoient leur trône sur la démocratie locale, résignation face au pouvoir de l’argent. Ceci est un appel. Pour que vive une presse libre, dédiée à l’enquête et à l’irrévérence.

Pour que le Ravi redresse les bras, va réduire un temps sa pagination (de 24 à 16 pages dés janvier) mais sera toujours au rendez-vous tous les mois (enfin, si vous en décidez ainsi en faisant le pari de nous aider à survivre pour nous réinventer). 5102 abonnés en 2015 ? On n’achète pas un journal libre, on finance son indépendance ! Pour que le Ravi redresse les bras, abonnez-vous et participez au Couscous Bang Bang Royal 2015

Au sommaire du Ravi n°124, décembre 2014

le - 16/12/2014 -

La grosse enquête le Ravi redresse les bras ! le Ravi est en « redressement judicaire ». Mais le mensuel régional qui ne baisse jamais les bras, n’est pas le seul journal à connaître des difficultés. Une grande partie de la presse, imprimée ou en ligne, traverse une tempête. A l’image de celle qui frappe tout le secteur associatif. Enquête sur le paysage médiatique régional, les manœuvres de Bernard Tapie, sur le monde « merveilleux » de l’économie sociale et (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org