Actualités

La science qui déchire

Altéo, à chacun son expertise scientifique
le 9/12/2016

L’expertise scientifique, arbitre des conflits environnementaux liés aux industries, est-elle toujours indépendante et fiable ? Le dossier des « boues rouges » d’Altéo, où chacun brandit sa vérité, est un bel exemple. Janvier 2015, le Ravi traîne son stylo dans le quartier résidentiel qui jouxte la décharge de Mange Garri, là où l’usine Alteo de Gardanne stocke des milliers de tonnes de déchets de bauxite, le déchet solide des fameuses boues rouges. Certains riverains (...)

Lire la suite...

Faire Signes

Paca fait toujours la sourde oreilles aux sourds
le 23/09/2016

Ce samedi 24 septembre c’est « la journée mondiale des Sourds ». Ils revendiquent leur droit à être des citoyens comme les autres, reconnus par leur langue et leur culture. Mais, en Paca comme ailleurs, il n’est pas facile de se faire entendre dans une société qui fait la sourde oreille… « Il y a bien, bien longtemps, les entendants étaient dans un langage corporel, explique Mamadou Ly, sourd et chercheur en linguistique. Les mains sont très présentes dans (...)

Lire la suite...

La petite ferme dans la cité

Des moutons au coeur des quartiers Nord marseillais
le 22/09/2016

Installée dans le 14ème arrondissement de Marseille, la ferme pédagogique de la Tour des Pins tente de s’ouvrir au quartier. Reportage. « Je vous attendais ! » Ça fait bien un bon quart d’heure que nous échangeons dans sa chèvrerie avec Marie Maurange quand elle lance cette invitation dans un grand sourire. Débarquée de Briançon, il y a deux ans, pour reprendre la ferme pédagogique de la Tour des Pins, propriété de la ville de Marseille, cette petite blonde avenante et (...)

Lire la suite...

La maire d’Avignon fait son festival

Culture en crise... identitaire
le 21/09/2016

Cécile Helle (PS) a « une nouvelle ambition culturelle » pour Avignon : culture pour tous, émergence de jeunes artistes… Mais sur fond de baisse des subventions, l’accueil des acteurs culturels de la ville est très mitigé. Avignon, terre du plus important festival de théâtre international, ville de culture... Ce n’est pas suffisant à en croire la maire, Cécile Helle (PS, élue en 2014) puisqu’elle a lancé en mars dernier « un nouveau programme d’accompagnement (...)

Lire la suite...

Cinémas à Marseille : l’art du décès

Nouvelle assemblée de soutien aux Variétés ce mercredi 21
le 20/09/2016

Côté cinémas aussi, Marseille est atypique. Alors que les projets de construction restent incertains, une association s’est créée pour soutenir les César et Variétés, deux salles toujours en difficulté. Non, Marseille, ce n’est pas qu’un navet avec Kad Merad ou une daube avec Depardieu. « C’est aussi une ville atypique côté cinéma, affirme Juliette Brimont, du Gyptis, la salle de la Friche de la Belle de Mai. Il n’y a qu’un lieu labellisé "art et (...)

Lire la suite...

Bouillabai(s)se carqueirannaise

Les tribulations de Marc Giraud, l’ex-président LR du CD 83
le 19/09/2016

Déjà mis en examen pour détournement de fonds publics, le rapport de la Chambre régionale des comptes sur Carqueiranne achève l’ancien maire Marc Giraud, désormais président du conseil départemental et son fidèle dir’cab’. « C’est l’heure de manger ! En plus y’a aïoli ! » (le Ravi n°134). On savait Marc Giraud, président LR du Conseil départemental du Var mis en examen pour détournement de fonds publics (1), amateur de bonne bouffe. Mais là le rapport de (...)

Lire la suite...

Moi, Maud Fontenoy, écolo à la ramasse

Portrait "poids lourd" de la vice présidente (LR) chargée de l’environnement au Conseil régional Paca
le 16/09/2016

La vice présidente (LR) chargée de l’environnement au conseil régional - pro schiste, pro pesticides, pro diesel, pro nucléaire, pro OGM… - traverse à la rame, mais pas en solitaire, une prometteuse carrière politique. Sous les projecteurs de la presse people. Cette plongée m’a donné une sacrée fringale ! Sacré Christian ! Ce n’est jamais le dernier pour prendre la pause devant les objectifs des journalistes. Faut dire que le cliché avait de la gueule : le président (...)

Lire la suite...

L’ESS un tremplin pour les quartiers ?

L’économie sociale et solidaire pourrait être une soupape pour les quartiers populaires...
le 15/09/2016

Avec plus de 10 % des emplois de Paca, l’Economie sociale et solidaire (ESS) est un levier important de développement. Mais elle a bien du mal à s’implanter dans les quartiers populaires, faute d’un manque de volonté politique et de financements publics. le Ravi a réuni des habitants de ces quartiers, à Marseille, en collaboration avec Le Mesclun, un tout jeune journal fabriqué dans la cité des Flamants (14e arr.), et à Avignon, au centre social de la Croix des Oiseaux, (...)

Lire la suite...

« Un cliché, c’est une construction »

Peut-on enfermer Marseille dans quelques clichés ? L’avis d’un Marseillologue...
le 14/09/2016

Si l’on ne peut mettre Paris en bouteille, on pourrait presque enfermer Marseille dans quelques clichés. Décryptage avec le « marseillologue » Fabien Pécot. C’est quoi la Marseillologie ? Une société « savante » dont le but est de parler de choses sérieuses de manière décalée, qui s’empare de n’importe quel sujet en l’appliquant à Marseille afin de mieux la comprendre. Quelles sont les origines des représentations, bonnes comme mauvaises, de Marseille ? Les (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 115 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Recherche gauche désespérément

La grosse enquête
le 1er/12/2016

Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. Mais au fait, c’est par où la gauche ?

JPEG - 74.6 ko

Au secours !

Pas une seule voix pour s’opposer ! En novembre, les élus de droite et d’extrême droite du Conseil régional ont voté à l’unisson une motion refusant d’accueillir en Provence-Alpes-Côte d’Azur quelques réfugiés délogés de Calais. Le spectacle de cette assemblée, où ne siègent plus le PS, le PCF ou EELV, est-il appelé à se généraliser ? Déjà lors des assemblées du Conseil départemental du Var les débats n’ont lieu qu’entre des Républicains, une poignée d’élus du centre droit, et un Front national incarnant la seule opposition.

La perspective de l’élimination, dès le premier tour de la présidentielle en avril prochain, de tous les candidats de gauche et écologistes, semble un scénario sérieusement envisageable. Nombreux sont les électeurs qui redoutent de devoir arbitrer, in fine, un match entre François Fillon, avec sa potion amère conservatrice et ultra-libérale, et Marine Le Pen, avec sa révolution nationale ultra-autoritaire et xénophobe. Ce n’est même plus « au secours, la droite revient ! », c’est « au secours, la gauche s’en va ! ».

Mais la gauche, c’est par où ? Pas par moi martèle Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande, désormais « ni de droite, ni de gauche ». Pour faire face à Fillon, le nouveau Thatcher Républicain, faut-il une ligne à la Manuel Valls, un Tony Blair à la française ? Ou bien un Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur du parti de gauche, mais qui préfère désormais s’adresser au « peuple » avec ses « Insoumis » ? Alors, fin de partie pour la gauche ? Ou longue agonie des partis ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Recherche gauche désespérément », publiée dans le Ravi n°146, daté décembre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "A gauche toute !"
p. 9 "Les professionnels de l’humain"
p. 10 "Législatives : Bérézina en vue"
p. 10 "A Istres, plus c’est gros, plus ça passe"
p. 11 Strip de Yakana : "L’hémisphère de l’hémiptère"
p. 12 "Des jeunes énervés !"
p. 12 Test : êtes-vous vraiment de gauche

Courage Fillon !

L’édito
le 1er/12/2016

Et les yeux levés vers le ciel, à genoux petits enfants, avant de fermer les paupières, font une dernière prière : petit papa Fillon, quand tu descendras du ciel, avec des réformes par milliers, n’oublie mon petit soulier ! Le nouvel homme fort de la droite a promis de nous apporter tous les beaux joujoux dont le Medef a rêvé : 500 000 fonctionnaires en moins, fin de l’Impôt de solidarité sur la fortune, 39 heures dans le public, 48 heures dans le privé, plus 2 % de TVA, déremboursement de nombreux médicaments, suppression d’un jour férié… Et sans parler du reste : remise en cause de l’adoption pour les couples homosexuels, limitation des prestations sociales pour les immigrés, rapprochement avec la Russie de Poutine !

Un programme plébiscité en Provence-Alpes-Côte d’Azur par 74,5 % des participants à la primaire de la droite. Seule la région Pays de la Loire, où l’ancien 1er ministre de Sarkozy peut compter sur son fief dans la Sarthe, a fait preuve d’encore plus d’enthousiasme. Courage Fillon ! Et courage à vous toutes et tous pour l’année électorale qui se profile. Mais parce que c’est le mois du santon, parce que c’est la bonne saison pour offrir, parce qu’un journal libre ne s’achète pas mais se finance, nous lançons une nouvelle formule réservée aux cadeaux et aux nouveaux abonnés : 20 euros pour recevoir nos 6 prochains numéros, façon de lire et faire lire la presse pas pareille pendant la campagne de la présidentielle et des législatives. Avec le Ravi, c’est tous les mois Noël !

Au sommaire du Ravi n°146, décembre 2016

le - 1er/12/2016 -

La « grosse » enquête Recherche gauche désespérément Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. C’est par où la gauche ? Séquence enquêtes Quand le TER déraille Dette, désengagement de l’Etat et de la Région, réseau ferroviaire non entretenu malgré les alertes des cheminots : les TER ne sont pas en bonne voie en Paca. Ça sent (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org