Actualités

La politique ? Une option facultative

le Ravi crèche à la fac
le 30/06/2015

Lieu de militantisme voire d’affrontement partisan, l’université serait-elle devenue un univers apolitique ? Ou celui de nouvelles formes d’engagement. Enquête. Du rouge. Du noir. Un portrait rappelant Angela Davis. Un homme brandissant un drapeau palestinien. De grandes affiches placardées à l’entrée de la fac Saint-Charles à Marseille. Des autocollants appelant à « organiser [notre] colère ». Et toujours la même signature : « les jeunes communistes ». Qui (...)

Lire la suite...

En Etat d’urgence !

le Ravi crèche dans l’urgence sociale
le 26/02/2015

Médecin, infirmière, juriste, travailleur social en formation ou aguerri mais aussi ancien de la rue, ils connaissent la rue. Et en marge des états généraux de l’urgence sociale, qui ont eu lieu en décembre à Aix-en-Provence (13), ils nous ont dit ce qu’est, pour eux, l’urgence. Jean-François Krzyzaniak, ancien de la rue « La rue devient une addiction, comme l’alcool » « J’ai mis sept ans pour sortir de la rue. Les échecs et les tentatives se renouvèlent. Le (...)

Lire la suite...

Marie-Claude Aucouturier, conseillère régionale FN

Selon elle , "Pour Charlie Hebdo le fric peut avantageusement remplacer la perte des copains"
le 25/02/2015

Tous les mois le mensuel qui ne baisse jamais les bras décerne un "Ravi de plâtre" à une personnalité. En février, Marie-Claude Aucouturier, conseillère régionale (Paca) du Front national, a ainsi été "honorée". Car, selon ses propos, à Charlie Hebdo "le fric peut avantageusement remplacer la perte des copains" Entre les médias et le FN, les rapports sont compliqués. En atteste la passe d’armes entre Marion Maréchal (nous voilà)-Le Pen et le journaliste Gilles Leclerc peu enclin à (...)

Lire la suite...

« Les femmes dans la rue vivent un vieillissement accéléré »

le Ravi crèche dans l’urgence sociale
le 24/02/2015

Jeune médecin psychiatre dans l’unité mobile du service Marss de l’hôpital Sainte-Marguerite de Marseille, Aurélie Tinland a piloté, en mars dernier, une étude sur la santé des usagères de l’unité d’hébergement d’urgence pour femmes de la ville. Il y a vraiment urgence... Dans quel cadre s’est déroulée l’étude ? Aurélie Tinland : C’était une préoccupation de l’équipe, depuis longtemps on cherchait un moyen d’objectiver ce (...)

Lire la suite...

A Cogolin, la fuite en avant d’un maire FN xénophobe

Une tribune libre de Place Publique
le 23/02/2015

Le collectif de citoyens de Cogolin (83) dont l’objet est de faire reculer les idées de l’extrême droite, tire le bilan de neuf mois de la municipalité FN Lansade. Marc-Etienne Lansade, le maire FN de Cogolin, a récemment déclaré qu’il défendrait « l’identité provençale chrétienne » jusqu’à sa dernière goutte de sang. Rien que ça ! Mais que signifie pour lui cette soit disant identité qu’il agite comme l’épée d’un Croisé ? Ses décisions (...)

Lire la suite...

Boues rouges partout, suspicions aussi

Scandale sanitaire à l’usine Altéo de Gardanne ?
le 20/02/2015

L’usine Alteo de Gardanne (13), qui rejette en mer des « boues rouges » polluées depuis près de 50 ans transforme aujourd’hui ses déchets en une matière solide, la Bauxaline, qu’elle souhaite commercialiser. Mais plusieurs études récentes dénoncent sa toxicité. Début d’un scandale sanitaire ? Qui sait, bientôt, le Ravi se lira peut-être sur l’écran d’une tablette grâce à une application développée par le glorieux pool d’ingénieurs de la Tchatche. (...)

Lire la suite...

Parcours de soin ou du combattant ?

le Ravi crèche dans l’urgence sociale
le 19/02/2015

De la difficulté d’accéder au soin quand, au-delà des moyens, on ne maîtrise pas la langue ou quand l’information est lacunaire et les démarches kafkaïennes... Comme nous le disait Arnaud, un sans-abri accueilli à la boutique solidarité de la Fondation abbé Pierre à Marseille (1) : « Quand on est à la rue, il y a la détresse physique, psychique et morale, bien sûr, mais aussi les lourdeurs administratives. » Une thématique creusée par l’atelier « accès aux informations et (...)

Lire la suite...

Institutions piège à... ?

le Ravi crèche dans l’urgence sociale
le 18/02/2015

Une trentaine de personnes se sont réunies lors des deuxièmes Etats généraux de l’urgence sociale pour échanger sur leurs pratiques de travail en réseau afin de développer l’accès aux soins des SDF, notamment avec les institutions. De la politique fiction ? « Les gens ont envie ou pas, le reste c’est de la littérature. » Les formules toutes faites sont parfois utiles. Celle utilisée par un représentant de la CPAM résume bien le sentiment à l’issue de l’atelier (...)

Lire la suite...

En attendant les crécelles...

le Ravi crèche dans l’urgence sociale
le 17/02/2015

A Marseille, on chasse les pauvres et les mendiants du centre ville. Mais on leur distribue des triangles jaunes. Pour la bonne cause, bien sûr ! Un participant des « Etats généraux de l’urgence sociale », réunis à Aix-en-Provence fin décembre, s’interroge à voix haute : l’adjoint au maire en charge de l’exclusion à Marseille, Xavier Méry, « il est pas philosophe de formation » ? En effet, si l’on en croit son profil sur les réseaux sociaux, ce chef (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 79 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Gaudin ? Même pas mort !

Numéro spécial "anniversaire"
le 5/06/2015
JPEG - 65.7 ko

20 ans depuis longtemps

20 ans ! Joyeux anniversaire M. le maire ! Le 18 juin 1995, Jean-Claude Gaudin s’asseyait dans le fauteuil qu’il avait déjà tenté de conquérir à deux reprises. Et qu’il convoitait depuis 1965, date de sa première élection au conseil municipal. Tout cela ne nous rajeunit pas ! Car s’il a encore toutes ses dents, pour mordre avec autant de gourmandise dans le gâteau politique, le sénateur-maire n’a plus 20 ans depuis longtemps…

Sa quatrième réélection, l’an dernier, l’a définitivement couronné avec une majorité absolue. Bien assis sur son trône, Jean-Claude Gaudin tient toujours fermement sa majorité, désormais à la tête de la communauté urbaine, du Conseil général des Bouches-du-Rhône en attendant peut-être, en décembre, le Conseil régional... Mais rien n’y fait : la bataille de la succession, encore en mode feutré, a bel et bien commencé. Et l’usure du système Gaudin, succédané droitier du Defferrisme, se fait sans cesse sentir dans une ville fracturée.

Pour préparer un cadeau digne de pareille commémoration, il n’en fallait pas moins de deux rédactions ! Cette édition, à tous points de vue exceptionnelle puisque dotée de deux « Une », accueille dans ses colonnes Marsactu. Nous sommes ravis de soutenir ainsi le pure player phocéen, liquidé en mars, repris en avril par ses journalistes. Ils préparent pour la rentrée leur grand retour en ligne. Ce numéro fête donc aussi la nécessaire renaissance de la presse marseillaise indépendante !

9 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses, de dessins dans le Ravi daté juin, actuellement chez les marchands de journaux. Le sommaire détaillé c’est en cliquant ici

Alteravïoli !

Edito
le 5/06/2015
JPEG - 74 ko

Le 10 novembre. C’est la date à laquelle le tribunal de grande instance de Marseille a fixé un nouveau rendez-vous à la Tchatche, l’association qui édite le Ravi. Il s’agit d’une bonne nouvelle : cette deuxième, et dernière, « période d’observation » autorisée dans le cadre d’un redressement judiciaire va nous permettre, avec vous, de poursuivre six mois de plus la mobilisation nécessaire pour que vive un mensuel pas pareil en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le 10 novembre, donc, nous présenterons au TGI un plan de « consolidation ». D’ici là, plus nous approcherons du cap que nous nous sommes fixé - 5000 abonnés, soit 0.1 % de la population de Paca - mieux nous serons en mesure d’anticiper les coups durs à venir. Rien n’est moins simple en effet que de faire vivre un journal indépendant. Les courants d’air ne sont pas franchement ascendants dans une région qui vient, au Pontet (84), de réélire triomphalement un maire d’extrême droite, Joris Hébrard, au 1er tour avec près de 60 % des voix.

Pour combattre les dérèglements climatiques et démocratiques, pour faire monter l’aïoli des propositions citoyennes, pour garder le parti pris d’en rire quand l’atmosphère devient trop étouffante, le Ravi ne se résigne toujours pas à baisser les bras. Tant de raisons incitent à les garder bien haut levés ! Comme les 700 nouveaux abonnés « pas pareils » de ces dernières semaines. Merci à eux ! Merci aux 700 prochains ! Merci à vous !

9 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses, de dessins dans le Ravi daté juin, actuellement chez les marchands de journaux. Le sommaire détaillé c’est en cliquant ici

Au sommaire du Ravi n°130, juin 2015

le - 5/06/2015 -

Un numéro très spécial. Avec deux « Une », deux grands dossiers… A la Une Gaudin ? Même pas mort ! 75 ans au compteur et 20 ans dans le fauteuil du maire de Marseille ! le Ravi et Marsactu s’associent pour tirer le portrait et le bilan de Jean-Claude Gaudin. Dont la succession est ouverte. 9 pages d’enquête, de reportages, d’analyses, de dessins. Un dossier réalisé en partenariat avec les journalistes de Marsactu. Et à la Une aussi : Alternatiba, ça va chauffer ! (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org