Contact

Abo, dons, adhésions

Actualités

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 130 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

La longue marche

La grosse enquête spécial législatives
le 31/05/2017

Les marcheurs de Macron traversent en Paca des terres arides ou hostiles. Pourtant aux législatives, la région pourrait elle aussi vouloir éjecter les sortants LR et PS. Mais au profit de qui ?

JPEG - 74.3 ko

Avant même le 1er tour des élections législatives, le 11 juin, un résultat est connu : 16 des 41 députés sortants de Paca ne seront pas élus. Le pronostic est facile ! Ils ont déjà renoncé à se représenter devant les électeurs. Vu autrement, ils sont donc encore les plus nombreux à vouloir rempiler : 25 d’entre eux aimeraient retrouver le chemin de l’Assemblée nationale. Il n’empêche. Dans une région où les carrières politiques trainent pourtant en longueur, jamais autant de sièges n’ont semblé aussi éjectables.

Logiquement, ce sont ceux qui avaient le plus qui ont le plus à perdre : les 17 républicains et les 12 socialistes sortants. Au bénéfice de qui ? Là est la question ! Si on projette les résultats régionaux de la présidentielle le Front national mais aussi la France Insoumise pourraient transformer l’essai et envoyer de nouveaux députés à Paris. Reste que LR conserve de nombreux bastions, que les socialistes, macronisés de longue date en Paca, espèrent se faufiler dans la majorité présidentielle. Et les partisans de l’extrême droite ou ceux de Mélenchon ne sont pas assurés de relancer leur dynamique…

L’inconnue ce sont aussi ces inconnus, à une poignée d’exceptions, présentés sous le label La République En marche. Emmanuel Macron est arrivé en 3ème position au 1er tour de la présidentielle en Paca. Et il s’en est même fallu de 0,2 % pour qu’il se retrouve 4ème derrière Jean-Luc Mélenchon. Les candidats du président, recrutés sur CV, briefés comme dans une entreprise, sauront-ils malgré tout séduire « et à droite et à gauche » ? Rarement scrutin a été aussi ouvert.

Michel Gairaud

Au sommaire du dossier « La longue marche ! », publié dans le Ravi n°152, daté juin 2017) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 6 En Marche : Ma petite entreprise...
p. 7 T’aurais pas dû, François-Michel Lambert
p. 8 FN (Vaucluse) Maréchal la voilà plus
p. 8 DLF : Debout, assis, couché
p. 9 Paca (LR, PS) : Sorties de sortants
p. 10 LFI :Mélenchon les genres
p. 10 PCF : Vol au dessus d’un nid de cocos
p. 11 Grande Tchatche avec Jean-Luc Mélenchon
p. 12 PS : touché par le cocoronavirus !
p. 12 Moi y’en a vouloir des sous !
p. 13 LR : Les Républicains varois en chute libre

Le quatrième tour

L’édito
le 31/05/2017

Sacrés sondeurs ! Et sacrés journalistes qui reprennent, sans recul, leurs pronostics. Il n’y aurait donc pas le moindre doute : selon eux, le nouveau président devrait obtenir une majorité absolue aux législatives. Ce scénario, sans être exclu, n’est pourtant pas le seul possible ! En Paca, les députés labellisés "En Marche" qui siègeront, en fin de course, à l’Assemblée nationale, pourraient même n’être qu’une poignée. Car si le vote utile républicain a permis à Emmanuel Macron de doubler le FN au second tour de la présidentielle, il n’est arrivé, dans la région, qu’en troisième position, au premier tour avec moins de 19 %.

La marche des partisans du président « et de droite et de gauche  » s’annonce longue en Provence-Alpes-Côte d’Azur. L’extrême droite y reste très menaçante. Les Républicains y conservent de solides bastions régionaux. A gauche, sur le champ de ruine du PS, ici officiellement ou officieusement rallié au macronisme, la France Insoumise, malgré les divisions avec le PCF et les écologistes, pourrait créer quelques surprises.

Le scrutin des 11 et 18 juin reste ouvert. Ce sont les plus convaincus, les moins abstentionnistes, qui feront basculer l’élection. Mais après ce troisième tour, une fois clos les bureaux de vote, en viendra un 4ème. Et il ne faudra pas le manquer  ! Ce sera celui, tout aussi politique, des mobilisations sociales et citoyennes...

Au sommaire du Ravi n°152, juin 2017

le - 31/05/2017 -

La « grosse » enquête La longue marche Les marcheurs de Macron traversent en Paca des terres arides ou hostiles. Pourtant, aux législatives, la région pourrait vouloir éjecter les sortants LR et PS. Un numéro spécial élections avec 9 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Un supplément très spécial L’important c’est de participer Alors que l’Etat se désengage des quartiers populaires, des acteurs prennent le relais pour que les (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org