Actualités

Espace vert de trouille

le 18/05/2015

A Jardin Service, on aime tondre les pelouses mais aussi les salariés. David, ouvrier paysagiste fraîchement viré, témoigne des curieuses pratiques sociales de cette PME marseillaise. Il trimait, il y a encore un mois, chez des vrais Thénardier marseillais des espaces verts, des Gattaz du plein emploi : Jardin Service, une des sociétés détenues par la famille De Santi. Mais David, délégué suppléant CGT, a été viré le 6 mars. Pourquoi ? Au motif, suite à un accident de la route, (...)

Lire la suite...

2016, Paca sous le règne des Le Pen

A quoi ressemblerait Paca aux couleurs du FN ? Une enquête fiction.
le 23/01/2015

Une région d’extrême droite fin 2015 est une hypothèse que plus personne n’écarte. Jean-Marie Le Pen a officialisé sa candidature pour conduire la liste du FN en Provence-Alpes-Côte d’Azur en décembre. Sa petite fille, Marion Maréchal-Le Pen, devra donc patienter un peu avant de prendre le leadership. Mais à quoi ressemblerait Paca aux couleurs du FN ? Une enquête fiction. Septembre 2016 (1). La Belgique a gagné l’Euro de football disputé en France. Mais il y a (...)

Lire la suite...

Guérini est "Charlie" mais pas "Ravi"

Le président du CG 13 veut acheter le Ravi qui n’est pas à vendre !
le 22/01/2015

A l’occasion des traditionnels vœux à la presse le mensuel le Ravi a interpellé Jean-Noël Guérini. Le président (divers gauche ?) du conseil général des Bouches-du-Rhône est "Charlie". Mais, en 2014, l’institution qu’il préside a, sans motiver sa décision, supprimé ses aides à la Tchatche, l’association qui édite le mensuel "pas pareil" en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Question de Michel Gairaud, rédacteur en chef du mensuel le Ravi : (...)

Lire la suite...

Pour que vivent la liberté d’expression et mille médias indépendants !

Appel de Medias Citoyens et de la Coordination permanente des médias libres
le 21/01/2015

Suite aux tragiques évènements qui ont touché la rédaction de Charlie Hebdo et face aux questionnements actuels quant à la liberté de la presse, MédiasCitoyens et la Coordination Permanente des Médias Libres, deux collectifs auxquels le Ravi participe activement, publient un communiqué commun. Signé pour l’heure par une quarantaine de médias, ce message invite le gouvernement au dialogue avec nos réseaux de médias libres et citoyens. Depuis l’attentat contre la rédaction de (...)

Lire la suite...

A-t-on le droit de caricaturer Mahomet ?

Tribune libre
le 19/01/2015

Stéphane Sarpaux, journaliste, intervenant notamment pour le Ravi auprès des collégiens et lycéens lors d’ateliers consacrés au dessin de presse, s’interroge sur le droit au blasphème qu’autorise la République française. Après la parution du dernier Charlie Hebdo avec une nouvelle caricature de Mahomet, signée Luz, de plus en plus de voix affirment que finalement, « ils l’auraient bien cherché », « qu’ils sont allés trop loin ». Que c’est la goutte (...)

Lire la suite...

Le pluralisme au tapis

Le pluralisme de la presse en Paca a-t-il pour nom Tapie ?
le 16/01/2015

Bernard Tapie, de La Provence à Nice-Matin, incarne-t-il désormais à lui tout seul le pluralisme de la presse en Provence-Alpes-Côte d’Azur ? (article publié dans le mensuel le Ravi n°124, en décembre 2014) Ce qu’il y a de bien, pour les défenseurs du pluralisme de la presse, c’est qu’en ce moment, il y a l’embarras du choix : en Paca, le Ravi, La Marseillaise, Nice-Matin, au national Libération et beaucoup d’autres titubent… Si après avoir vidé (...)

Lire la suite...

le Ravi, bras levés, genoux sciés

Auto-portrait du mensuel "pas pareil" qui ne veut pas baisser les bras...
le 15/01/2015

Au commencement, lou ravi, c’est le santon de la crèche qui ne baisse jamais les bras. L’idiot du village qui a comme un air de famille avec un certain journal régional, en cessation de paiement mais qui redresse les bras. Il était là avant lou conse, là avant le maire du village. Dans la crèche prouvença, le ravi est un des personnages fondateurs. Il accueille l’enfant Jésus avec un cœur simple, émerveillé. Il lève les bras au ciel en extase devant la naissance du (...)

Lire la suite...

Charlie Hebdo : sidération, peine et colère

Charlie Hebdo, le Ravi, histoires communes
le 7/01/2015

Sidération, peine, colère... Les mots manquent suite au massacre durant lequel deux tueurs ont déchainé leur haine contre la rédaction de Charlie Hebdo, entrainant la mort des dessinateurs Charb, Cabu, Honoré, Tignous, Wolinski, mais aussi du chroniqueur Bernard Maris, alias Oncle Bernard, et de six autres personnes. Lors de la publication de notre 100ème numéro, en septembre 2012, nous avions organisé un débat public sur le droit à la satire et la liberté de la presse à Marseille avec (...)

Lire la suite...

Le palmarès 2015 des maires cumulards

101 élus "testés" : tous leurs mandats et fonctions repertoriées
le 6/01/2015

En mars prochain, on vote pour les élections départementales ! Neuf mois après les dernières élections municipales, nous avons mis à jour notre enquête sur le cumul. Le « toujours plus » reste la devise locale dans une région où la gauche ne fait guère mieux que la droite en la matière. 101 élus passés au grill ! Pour consulter l’ensemble des mandats et des fonctions pour chacun des 101 élus du palmarès, il faut cliquer par ici. Pour tout connaître de la méthodologie du palmarès (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 77 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

le Ravi crèche à la fac

Supplément "éducation" !
le 1er/05/2015

le Ravi s’est installé à la fac Saint-Charles et a transformé les étudiants marseillais de la licence « Sciences & Humanités » en apprentis-journalistes. Ils ont enquêté sur l’université et sur Marseille. 8 pages spéciales…

JPEG - 63.6 ko

Un campus perdu au milieu des calanques, une fac dissimulée derrière la gare... La seconde ville de France chercherait-elle à cacher ses étudiants ? Comment s’étonner après de voir l’université fonctionner presque en vase clos à Marseille ? Il suffit pourtant de tourner le dos à la Bonne Mère, de traverser quelques voies de chemin de fer et de grimper les étages d’un bâtiment soviétique pour dénicher LA perle rare : la licence « Sciences & Humanités » !

Késako ? Un cocktail détonnant et étonnant : «  42 % de sciences et 58 % d’humanités  », dixit la plaquette de ce cursus pas comme les autres puisque mariant sciences « dures » et sociales, enseignant, en trois ans, à une cinquantaine d’étudiants autant les mathématiques que la philosophie, la linguistique que les neurosciences. Un « ovni » à la fac où un prof de math, à la faveur d’un voyage à Florence, fera partager, double CD à l’appui, sa passion pour... les chants grégoriens !

Une expérimentation « made in » Marseille qui bénéficie d’un budget lui aussi hors du commun. Comme nous l’explique son responsable, Gaëtan Hagel, «  cette licence est née lors du mouvement universitaire de 2009. On s’était collectivement opposé à ce que le pouvoir voulait faire de l’université. En organisant des choses comme le marathon des savoirs, avec des cours sur le Vieux-Port... Et l’on s’est retrouvés, enseignants-chercheurs venus de toutes les disciplines, pour réfléchir à la formation de nos rêves. Une formation qui associerait toutes les disciplines. Les sciences dures comme les sciences sociales. » (...)

Or, parmi les thématiques abordées par cette licence protéiforme, il y a la question des médias et du journalisme. «  Pas simplement parce que l’on voudrait préparer les étudiants à des concours mais parce qu’on souhaite qu’il y ait chez eux une réflexion sur l’écriture. Et ce, grâce à l’intervention de personnes extérieures à l’université  », précise l’une des responsables de la licence, Marie-Laure Schultze (...)

En plein redressement judiciaire, le Ravi s’est donc chargé de transformer une dizaine d’étudiants en une rédaction à part entière...

Sébastien Boistel

Suite de cet article dans le Ravi n°129, daté mai 2015.

Parmi les enquêtes, reportages et rubriques de ce cahier spécial de 8 pages :
« Des facultés limitées » (grandeur et misère de la fac Aix-Marseille)
« Ecurie ou boucherie chevaline ? » (sur les prépas médecine)
« La politique ? Une option facultative... » (sur l’engagement à la fac)
« La fac de l’oie », un véritable jeu de l’oie illustré
« Rame, rame, rameur, ramez » (les transports à Marseille)
« Faire revenir les étudiants qu’on a chassé » (sur la gentrification)
« Ca va suer » (sur le sport à Marseille)
Et d’autres articles encore...

Fraudeurs

Edito
le 1er/05/2015

Après le grand-père, la fille, la petite fille, voici le majordome ! Gérald Gérin qui siège au Conseil régional en Paca, est l’assistant de l’eurodéputée niçoise Marie-Christine Arnautu et du président d’honneur du Front national. Son CV ? Il est depuis de nombreuses années l’homme à tout faire de Jean-Marie Le Pen. Mediapart révèle que ce Nestor d’extrême droite gère aussi un « trust » en Suisse ayant permis au fondateur du FN de dissimuler plus de 2 millions d’euros dont l’essentiel en lingots et pièces d’or. Tête haute et mains dans le coffre fort !

C’est en Suisse aussi qu’un autre élu de notre belle région a dissimulé pendant des années plus de 1,5 millions d’euros. En 2014, il a profité d’un dispositif de régularisation, ouvert après l’affaire Cahuzac, pour rapatrier discrètement en France le petit trésor. Mais la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, révèle là encore Mediapart, a saisi la justice qui a ouvert une enquête préliminaire. Le nom de ce fraudeur ayant aussi oublié de déclarer un hôtel dont il est propriétaire en Belgique ? Dominique Tian, député UMP marseillais.

Et quelle est la grande cause politique à l’assemblée nationale de ce militant de la droite populaire ? La lutte contre la fraude ! Pas celle bien entendu de ceux qui payent, comme lui, l’impôt sur la fortune : Dominique Tian préfère fustiger les petites fraudes aux prestations sociales, « source d’injustice et de déséquilibre économique ». Salauds de pauvres !

Au sommaire du Ravi n°129, mai 2015

le - 1er/05/2015 -

A la Une Estrosi ? Marion (s) - le ! Christian Estrosi (UMP) démarre en trombe la campagne des régionales. Contre - tout contre ! - Marion Maréchal (nous voilà) Le Pen et le FN dont il veut séduire les électeurs… Les enquêtes Ça infuse chez les (ex) Fralib La coopérative Scop ti s’apprête à relancer, à Gémenos (13), la production de thé et d’infusion. Un nouveau combat où les utopies se confrontent au capitalisme ! Mosquées : prière de patienter ! Les projets de mosquées (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org