Actualités

Expulsion d’une ferme à Notre-Dame-des-Landes

le 23/04/2014

Hier, le 22 avril, la tribunal de grande instance de Nantes a autorisé l’expulsion d’une ferme occupée sur le site du futur aéroport. Les "Zadistes", qui ont de nombreux comité de soutien en Paca, se mobilisent. Nous publions ci-dessous la chronique du dernier livre d’Hervé Kempf, fondateur de Reporterre, sur NDDL. Retrouvez tous les mois dans le Ravi, une sélection de livres et de BD "pas pareils". Il était une fois NDDL « L’une des batailles politiques les plus (...)

Lire la suite...

Istres « street blues »...

le 20/01/2014

Face à un maire sortant aussi omnipotent qu’usé, des citoyens en manque de leader, des socialistes auxquels le parti refuse de donner l’investiture, une droite atone et un FN en embuscade... Bienvenue à Chicago dans les Bouches-du-Rhône ! Comme nous l’avions mis en lumière, notamment en couvrant le conseil municipal, Istres reste, dans les Bouches-du-Rhône, une planète à part où règne quasi sans partage et malgré ses casseroles le maire « divers gauche » François (...)

Lire la suite...

Bernardini perd son procès contre le Ravi (suite)

le 17/01/2014

Suite à une enquête sur la restauration collective, le maire DVG d’Istres (13), flanqué d’un entrepreneur, nous a attaqué pour diffamation. Pour l’essentiel, le juge les a renvoyés dans leurs cordes. Décryptage. Le 8 novembre, le verdict est tombé : François Bernardini a perdu son procès contre le Ravi. Aux côtés d’un entrepreneur, Philippe Cambon, le maire divers gauche d’Istres (13) nous poursuivait pour diffamation. Notre crime ? Avoir enquêté sur la (...)

Lire la suite...

Les magistrats fantômes

le 16/01/2014

33 postes de procureurs et de juges ne sont pas pourvus dans la région alors que les affaires engorgent les tribunaux. Une crise de l’offre mais surtout de la demande avec un budget de la justice condamné à l’austérité. Hausse du budget de la justice de 3 %, 555 postes supplémentaires dans la justice en 2014, le gouvernement Ayrault entendrait-il les plaintes répétées de nos magistrats qui regrettent un manque crucial d’effectifs ? Pas sûr. 555 postes en plus, certes, (...)

Lire la suite...

Procès sous rétention

le 15/01/2014

Deux Tunisiens accusés d’avoir mis le feu au centre de rétention du Canet, des militants des droits de l’Homme proclamant leur aversion pour ces lieux indignes de la République… Reportage, un après-midi de novembre au TGI de Marseille. Trois quarts d’heure avant l’audience, le calme règne autour du tribunal de grande instance (TGI) de Marseille. Et puis tout d’un coup, la cohorte d’une dizaine de camions de CRS rappelle que se tient, ce mardi 26 (...)

Lire la suite...

C’est du Off ?

MP 2013, dépôt de bilan !
le 14/01/2014

La capitale européenne de la culture, c’est terminé ! A l’heure des bilans, chez les tenants d’une alternative, entre le Off, le Out et l’Alter, ça balance... Des bobos s’encanaillant en allant bouffer des merguez à l’Estaque, un hurluberlu ganté de latex organisant sur le Vieux-Port la « grande flatulence », un « tribunal des flagrants délires » pour titiller, à la veille de 2013, acteurs politiques et culturels avant qu’ils ne fassent leur (...)

Lire la suite...

Champagne et gueule de bois

MP 2013 : dépôt de bilan !
le 8/01/2014

A Marseille, si l’association MP 2013 et la municipalité sablent le champagne, les acteurs culturels locaux, eux, ont tendance à voir le verre plutôt vide qu’à moitié plein… « Capitale de la culture Européenne, si c’était une blague c’est sûr qu’on ne l’aurait pas cru… », taille la rapeuse marseillaise Keny Arkana dans son fameux Capitale de la rupture. Et pourtant… L’année culturelle a bien eu lieu bon gré pour le tourisme avec 8 (...)

Lire la suite...

« Vous ne comprenez strictement rien »

CCRLP, conseil communautaire du 26/11/2013
le 6/01/2014

En novembre, le Ravi a "testé" le conseil communautaire dont est membre Bollène (84) dont nous publions ci-dessous le résultat. Dans notre numéro de janvier, actuellement chez les marchands de journaux en Paca, notre "contrôle technique de la démocratie" est consacré à la dernière plénière du conseil général du Var... La séance a commencé depuis quelques minutes. Le journaliste du Ravi a raté la bonne direction au rond-point de la sortie d’autoroute de Bollène (84). Les locaux de la (...)

Lire la suite...

L’UMP dans la gueule de l’extrême-droite ?

le 3/01/2014

Poussée par son électorat à des alliances avec le FN, l’UMP reste droite dans ses bottes. Mais est sous la menace du FN. « Pour Christian Estrosi, le problème n’est pas la gauche, qui n’est pas sûre d’être présente au second tour, mais le FN. » La situation niçoise décrite par Jean-Christophe Picard, secrétaire des radicaux de gauche (PRG) des Alpes-Maritimes, est loin d’être une exception à cinq mois des municipales. La montée du Front national inquiète (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 57 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Tafta ? Ta gueule !

L’enquête
le 4/04/2014

Le traité pour favoriser un grand marché transatlantique, entre Europe et USA, est négocié dans le secret. L’avenir social, économique et politique de notre région est pourtant directement en jeu…

JPEG - 64.4 ko

« Nous sommes tous américains » : cette envolée lyrique du Monde, au lendemain du 11 septembre, est-elle en passe de devenir réalité ? En tout cas, si jamais le Tafta, le Traité transatlantique de libéralisation du commerce et de l’investissement que négocient l’Europe et les Etats-Unis est ratifié, on le sera un peu plus, pour le meilleur, nous promet-on, et pour le pire : bœuf aux hormones, poulet au chlore, OGM à gogo, gaz de schiste à tous les étages, champagne pour les multinationales et ceinture pour les services publics...

Mais de quoi se plaint-on ? Le changement, c’est maintenant. Et le grand marché transatlantique, c’est demain ! Hollande, mou à l’intérieur, dur à l’extérieur, l’a encore redit à son copain Obama : Tafta, yes, on peut ! Et fissa : « Aller vite n’est pas un problème, c’est une solution. Nous avons tout à gagner à aller vite. Sinon, nous savons bien qu’il y aura une accumulation de peurs, de menaces, de crispations. » Car le problème, dans une démocratie, c’est le peuple. C’est jamais content. Ça mégote toujours. Alors qu’un patron, au moins, sait ce qu’il veut : qu’on lui cède le volant, qu’on lui refasse le plein quand il est à sec et qu’on ne l’emmerde pas avec les limitations de vitesse.

Avec Tafta, pour quelques dollars de plus, l’Europe se saborde et les politiques, face aux multinationales, organisent eux-mêmes leur impuissance. C’est peut-être l’ultime solution pour qu’on ne puisse plus leur reprocher de ne rien faire. Jospin avait ouvert la voie en avouant : « Je ne crois pas qu’on puisse désormais administrer l’économie. » Et pourtant, c’est par la mobilisation citoyenne qu’avait été rejeté l’Ami, le traité de constitution européenne.

A la veille des européennes, pour nourrir le débat et les résistances, le mensuel qui ne baisse jamais les bras regarde, en partenariat avec Attac, au-delà des frontières régionales. Pour y revenir bien vite. Parce qu’en Paca, peut-être plus qu’ailleurs, le monde de Tafta, on y est déjà. Un univers à la Dallas. Impitoyable...

Sébastien Boistel


Au sommaire de l’enquête "Tafta ? Ta gueule !" publiée dans le Ravi n°117 actuellement en vente chez les marchands de journaux :
P. 10 : Tafta en Paca ou la métamorphose
p.11 : Tafta en acronymes
p. 11 : Rencards Stop Tafta
p. 12 : Un traité aux hormones (Tafta et l’agriculture)
p.12 : "Un piège contre les peuples d’Europe et des Etats-Unis, une tribune de Josiane Teissier et Antoine Richard d’Attac Marseille.
p. 13 : Des règlements très différends (politique fiction régionale)

A droite, extrêmement

Edito
le 4/04/2014

Fréjus (83), Marseille 7ème secteur (13), Orange (84), Le Pontet (84), Bollène (84), Cogolin (83), Le Luc (83), Camaret-sur-Aigues (84) : 19 ans après la conquête de trois villes en Paca par le Front national, notre région se distingue une fois de plus en offrant 8 mairies à l’extrême droite. Ne banalisons pas ces victoires qui témoignent à la fois d’un profond malaise politique tout en annonçant de nouvelles régressions sociales.

Mais l’arrivée de conseillers municipaux FN par centaines - le plus souvent dans l’opposition – cache des tendances plus lourdes encore : l’hégémonie de l’UMP en Provence-Alpes-Côte d’Azur, la déconfiture du PS, un Front de Gauche et des écologistes marginalisés, un système politique à bout de souffle où cumulards, barons locaux, dominent, quelles que soient leurs casseroles, des électeurs souvent réduits à une clientèle.

Avec le pragmatisme qui le caractérise, François Hollande a tranché. Puisque le pays vote à droite, extrêmement, donnons-lui ce qu’il demande : moins d’impôt, moins de Roms, plus de police, plus de Manuel Valls. A court terme, le calcul est le bon pour coller au verdict des urnes. Mais ensuite ? L’alternance d’un Sarkozisme de droite puis d’un Sarkozisme de gauche risque de nourrir le petit refrain sur « l’UMPS ». Et pourrait renforcer le 1er parti de France : celui des abstentionnistes.

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°117, avril 2014

le - 4/04/2014 -

Municipales : les jeux sont faits ! Le bilan en Paca des municipales 2014 Analyse : cumuler les mandats et les fonctions paye électoralement Marseille entre dans l’aire glaciaire Intercos : le troisième tour Elus « à casserolles » versus Anticor Les « Ravier » gèrent les villes La grosse enquête Tafta ? Ta gueule ! Le traité pour favoriser un grand marché transatlantique, entre Europe et USA, est négocié dans le secret. L’avenir social, économique et politique de notre région (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org