Actualités

Faire Signes

Paca fait toujours la sourde oreilles aux sourds
le 23/09/2016

Ce samedi 24 septembre c’est « la journée mondiale des Sourds ». Ils revendiquent leur droit à être des citoyens comme les autres, reconnus par leur langue et leur culture. Mais, en Paca comme ailleurs, il n’est pas facile de se faire entendre dans une société qui fait la sourde oreille… « Il y a bien, bien longtemps, les entendants étaient dans un langage corporel, explique Mamadou Ly, sourd et chercheur en linguistique. Les mains sont très présentes dans (...)

Lire la suite...

Le Liban et ses ordures

Y a pas que Paca !
le 31/05/2016

Déchets et corruption font souvent bon ménage ! Mais les citoyens libanais ne veulent plus en subir les conséquences et battent le pavé en se bouchant le nez… Cet article est paru dans le n°140 du Ravi (avril 2016) : il inaugure un nouveau rdv mensuel consacré à nos voisins méditerranéens... Survol de la forêt de Baabda, visite des ruines antiques de Byblos, soleil couchant sur la corniche beyrouthine… Dans sa vidéo promotionnelle, le ministère du tourisme montre un Liban de (...)

Lire la suite...

Ça déménage dans les médias !

La presse quotidienne régionale en Paca dans tous ses états
le 30/05/2016

Grandes manœuvres, appel à don et nouvelle formule : de La Provence à Nice-matin en passant par La Marseillaise, état des lieux de la presse régionale. Alors que les députés viennent d’adopter un texte censé renforcer « la liberté, l’indépendance et le pluralisme », dans les médias, en ce moment, ça déménage ! Et pas qu’à Marsactu, le « pure player » marseillais cambriolé par deux fois. Radio Grenouille, à Marseille toujours, lance un appel à don, Radio Galère des « (...)

Lire la suite...

Le revenu universel est-il une alternative ?

L’idée séduit aussi bien progressistes et conservateurs ultralibéraux...
le 27/05/2016

Un revenu « d’existence » ou « universel » est-il une alternative à l’heure où le droit du travail est savamment détricoté ? Les partisans de cette idée, issus de la famille progressiste, sont de plus en plus nombreux. Mais méfi car même certains ultralibéraux y sont favorables ! Ça ne s’arrange vraiment pas au parti socialiste. Pendant que François Hollande et Manuel Valls poussent contre vents et marées une réforme du travail au profit du patronat, la fédération (...)

Lire la suite...

Un fonctionnaire du CD 13 mis en examen pour "corruption active", "association de malfaiteurs"...

Le directeur "de la gestion, de l’administration et de la comptabilité" pourrait être placé en détention
le 26/05/2016

Le directeur de « la gestion, de l’administration et de la comptabilité » du Département des Bouches-du-Rhône, a été placé en garde à vue dans le cadre d’une enquête préliminaire portant sur de possibles marchés truqués. Il a été mis en examen pour "corruption active, corruption passive, favoritisme, association de malfaiteurs, recel et blanchiment". Une enquête en partenariat avec Marsactu. Article publié le 25/05/2016 et mis à jour le 26/05/2016. C’est une affaire qui (...)

Lire la suite...

Helle ne danse pas sur le pont d’Avignon

le 25/05/2016

La cité des papes est la seule grande ville de la région à avoir basculé à gauche en 2014. Le bilan est très mitigé pour Cécile Helle (PS) et sa majorité plurielle amputée de son aile verte. Printemps 2014, alors que le PS se fait laminer aux élections municipales, Avignon est la seule ville importante de Paca à basculer à gauche. Au terme d’une campagne menée avec ses partenaires du Front de gauche et écologistes, l’heureuse élue est Cécile Helle, quarantenaire précoce en (...)

Lire la suite...

Gaudin préfère toujours le curé à l’instit

A Marseille l’école privée se porte comme un charme...
le 23/05/2016

A Marseille, alors que les écoles publiques manquent de tout, l’enseignement privé se porte comme un charme. Le sénateur-maire LR n’y est pas pour rien... Mon école va craquer. La formule choisie par France Culture résume bien le ras-le-bol exprimé depuis novembre par une enseignante puis par des parents d’élèves ou des profs remontés contre des écoles publiques marseillaises dégradées. Le fruit d’un sous-investissement chronique dans les écoles municipales par la (...)

Lire la suite...

Le Printemps du Film Engagé

Marseille, du 20 au 25 mai 2016
le 23/05/2016

Le festival du "Printemps du film engagé" a été initié par le Ravi, Attac, les Amis du Monde Diplomatique, Solidaires. Porté par un collectif citoyen, il propose du 20 au 25 mai des projections de films documentaires et de fiction suivies de débats avec des réalisateurs, des intellectuels et des acteurs du mouvement social. Au programme du Printemps du film engagé : Vendredi 20 mai - L’Escale de Kaveh Bakhtiari 19h30 - Gyptis - 136 rue Loubon 3e Avec la participation de Laurence (...)

Lire la suite...

D’ici, nous sommes (aussi) d’ailleurs

Savoir d’où l’on vient dans les quartiers Nord de Marseille
le 20/05/2016

À Frais Vallon, dans les quartiers nord de Marseille (13ème), des collégiens s’intéressent à leur histoire familiale et migratoire. Savoir d’où l’on vient, pour se construire au mieux… « Prends l’exemple de l’arbre, il a des racines, explique Aurélien Berger, enseignant d’Histoire-Géo, à deux jeunes filles de quatrième. Si je l’arrache aux Comores pour le replanter à Frais Vallon, j’essaie de l’enraciner ici mais il ne va pas (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | ... | 108 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

In vino veritas

L’enquête
le 2/09/2016

Economie, écologie, politique, social, alternatives : à l’heure des vendanges, dans une région où le rosé dope le marché viticole, la vérité est toujours au fond du verre… A la vôtre ! 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins.

JPEG - 65.3 ko

« Le jus de la vigne clarifie l’entendement. » C’est Rabelais qui le dit. In vino veritas, la vérité est au fond du verre. Et elle n’est pas toujours belle à voir ! Dans les vignobles varois d’Origine d’appellation contrôlée, sous les ceps de prestigieux domaines, ce sont des déchets du BTP qui servent d’engrais. Les envolées lyriques du marketing de l’industrie viticole sur les vertus haut de gamme du rosé provençal cachent d’autres réalités : des vins standardisés, des vignes noyées sous les pesticides, des travailleurs précarisés, des amateurs payant parfois au prix fort de médiocres cuvées. Alors comment s’étonner que, dans une région où l’extrême droite pullule comme le mildiou, nombre de viticulteurs tournent au vert de gris ?

« Vin tant divin loin de toi est forclose, tout mensonge et toute tromperie. » Au fond du verre, se reflètent tous les enjeux politiques, économiques, sociaux et écologiques du moment. On y trouve donc aussi matière à étancher notre soif d’alternatives et à trinquer pour un monde meilleur. Le bio étend son emprise sur la surface viticole régionale. Les vins naturels ou « pas pareils », tous amoureusement produits par des artisans-vignerons, égayent nombre de caves. Des lieux ouvrent un peu partout pour les faire partager. Comme le dit François - Rabelais, pas l’autre - « beuvez toujours, ne mourrez jamais » !

Michel Gairaud

Retrouvez-nous à Marseille, le samedi 10 septembre, au Funiculaire, «  bar à vin culturel », pour une rencontre avec le Ravi afin de causer « vérité au fond du verre ». C’est à 17 heures, 17 rue Pogglioli (13 006), du côté de la Plaine.

Au sommaire de l’enquête « In vino veritas », publiée dans le Ravi n°143, daté septembre2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "Sous le raisin, le parpaing"
p. 9 "Il a d’la cuisse" (lexique)
p. 10 Des vignerons "pas pareils"
p. 10 De l’art de picoler à Marseille
p. 11 Strip de Yakana : "En prendre une grosse caisse"
p. 11 "Paca voit e plus la vie en rosé"
p. 12 Le rouge brun fait un carton
p.12 "Des travailleurs considérés comme une charge"

Je suis

Edito
le 2/09/2016

Je suis Nice. Je suis les 86 morts, athées, catholiques, juifs ou musulmans, fauchés par le camion d’un kamikaze pétri de haine et de violence. Je suis les 13 enfants massacrés un soir d’été après un feu d’artifice du 14 juillet. Je suis ces musulmans insultés pour avoir voulu se recueillir sur la Promenade des Anglais endeuillée. Je suis Al-Toukhar. Je suis ce village syrien où 56 civils sont morts, fin juillet, sous les bombes de la coalition internationale menée par les Etats-Unis avec l’armée française. Je suis les 11 enfants tués dans leur sommeil par une frappe en rien « chirurgicale ». Je suis Saint-Etienne-du-Rouvray. Je suis ce curé, partisan fraternel d’un dialogue œcuménique, égorgé dans son église. Je suis l’imam effondré par la mort du vieux prêtre, son voisin et ami.

Je suis blessé par ceux qui font leur miel de cette comptabilité macabre. Je suis touché par les peurs qui enferment et excluent. Je suis meurtri par le racisme qui s’exprime à voix haute. Mais je suis en guerre contre les logiques sécuritaires et militaires, impuissantes et stériles. Mais je suis armé contre le cynisme politique qui nourrit l’incendie et désespère de tout changement. Mais je suis en lutte contre l’injustice sociale, terreau des violences passées et à venir. Mais je suis au côté de l’armée d’éducateurs, de soignants, de paysans, de bâtisseurs, de militants, d’artistes, d’inventeurs, d’utopistes, qu’il faut lever pour construire un autre monde. Je suis debout.

Au sommaire du Ravi n°143, septembre 2016

le - 2/09/2016 -

La « grosse » enquête In vino veritas Economie, écologie, politique, social, alternatives : à l’heure des vendanges, dans une région où le rosé dope le marché viticole, la vérité est toujours au fond du verre… A la vôtre ! 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes Le cash coule à flot pour Veolia A Marseille, la multinationale de l’eau s’en met toujours plein les poches. L’éolien en mer flotte encore Même (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org