Actualités

CD 13, un nouveau marché n’a pas LR net

le 26/08/2016

Les mauvaises pratiques demeurent un an après que Jean-Noël Guérini ait quitté le « bateau bleu ». A la suite de la mise en examen, fin mai, d’un cadre du département pour corruption, nouvelles révélations du Ravi et de Marsactu à propos de soupçons de fraude sur un marché public. Une élue LR est concernée. Une enquête publiée dans le Ravi n°141, daté juin 2016. Depuis le 26 mai, Renaud Chervet dort en prison. Ce cadre du conseil départemental des Bouches-du-Rhône a été placé en (...)

Lire la suite...

L’art de (ne pas) bien recevoir…

En Paca, douche froide (voire pas de douche) pour les réfugiés
le 8/04/2016

Ils ont dû traverser une mer agitée, bien souvent au péril de leur vie, en espérant un avenir meilleur… Pour beaucoup c’est la douche froide, voire pas de douche du tout ! En Paca, l’accueil des réfugiés est plus qu’aléatoire… A la rue qui comme Issif et Bakari (1) ont fait un long voyage… Arrivés l’an dernier de Côte d’Ivoire via la Libye sur des zodiacs surpeuplés, ils sont à Marseille depuis quelques mois. Les deux garçons ont 16 ans. (...)

Lire la suite...

Mes amis les cons...

Tribune libre d’Eric Farel, journaliste à Var-matin
le 7/04/2016

Eric Farel est à Var-Matin chef d’agence « Fréjus-Saint Raphaël », sur les terres de David Rachline, le sénateur-maire frontiste varois. Co-auteur de « Ma ville couleur bleu marine, le vrai visage du Fn au pouvoir » (Flammarion, octobre 2015), il signe ici une réjouissante tribune pour le Ravi. Ma tribune « anticons », parue le 27 janvier dernier dans Var-Matin aura eu ce que j’appelle le bénéfique effet de la clarté : afficher sans ambages le positionnement de mon journal (...)

Lire la suite...

Mais où crèche le Ravier ?

Le sénateur-maire d’extrême droite de Marseille a la bougeotte
le 6/04/2016

Stéphane Ravier, le sénateur-maire FN des quartiers nord marseillais, se spécialise dans la fermeture des lieux culturels. La fermeté, c’est aussi celle du frontiste à l’égard du logement social. En février, il ne savait où donner du tweet : « Je ne souhaite pas que Marseille devienne un immense logement social. » ; « ce sont les quartiers nord qui sont touchés par la déferlante des logements sociaux. Chacun en a assez ! » De fait, Ravier est tiraillé à l’égard de ces « (...)

Lire la suite...

Les 4 saisons du mal-logement

le 5/04/2016

Alors que la trêve hivernale des expulsions vient de s’achever, petit tour d’horizon de l’année écoulée, en quatre saisons et quelques chiffres, du mal-logement en Paca, à l’occasion de la présentation par la Fondation Abbé Pierre de son rapport. La politique, c’est l’art, comme dirait Jean-Vincent, de se placer. Et celle du logement ne déroge pas à la règle. L’an dernier, nous interpellions la ministre du Logement afin qu’elle se fasse (...)

Lire la suite...

« Va te faire doucher ! »

Test du conseil municipal de la Ciotat (08/02/2016)
le 4/04/2016

le Ravi teste chaque mois un conseil municipal en région Paca pour surveiller le fonctionnement de la démocratie locale. En février dernier, nous sommes allé au conseil municipal de La Ciotat présidé par Patrick Boré, le maire (LR) menacé de mort par de mystérieux agresseurs. Dans le numéro daté avril du Ravi, en vente chez les marchands de journaux (et déjà chez les abonnés), nous avons "contrôlé" le conseil métropolitain Aix-Provence-Marseille. 18h26 La nuit tombe sur la mairie de La (...)

Lire la suite...

Aujourd’hui, tu luttes, et demain, tu r’luttes ?

"Madame Gueffar, le licenciement sec d’Onet" by Fakir
le 31/03/2016

A l’heure des manifestations et de la mobilisation contre la loi El Khomri, le Ravi est définitivement un journal « tendance » puisque dans la "grosse enquête" de son nouveau numéro daté avril, il s’interroge sur la place du travail dans nos vies ["Le travail rend libre ?", Ravi n°139 , avril 2016, chez les abonnés et chez les marchands de journaux en Paca à partir du vendredi 1er avril]. Pendant ce temps, François Ruffin, le boss du fanzine Fakir, continue d’arpenter la (...)

Lire la suite...

La galère au vert

le Ravi en état d’urgence sociale !
le 29/03/2016

Si la misère est visible et se concentre principalement en ville, on galère aussi à la campagne. Où les lieux d’accueil sont souvent plus informels et communautaires. Le calme, l’odeur de terre, les routes départementales... Ah, la campagne ! Propice pour changer d’air, elle permet à des personnes en difficultés sociales de se mettre au vert. Comme dans ce petit bout du Lubéron, à la Bergerie de Berdine, petit hameau entièrement retapé sur la commune de (...)

Lire la suite...

Même pas mort !

Pour Pâques le Ravi aidez le Ravi à ressusciter !
le 28/03/2016

Enterré par un expert sur France Info en janvier, le Ravi est bien vivant. Il a même débattu avec Le Monde Diplomatique sur les moyens de garantir l’existence « d’une presse libre »… « le Ravi qui avait paru à un moment a disparu. » Nos lecteurs à l’écoute de France Info, le mardi 5 janvier, ont été quelques-uns à faire un bond au plafond et à nous adresser dans l’instant des messages indignés. C’est un « expert » comme on les aime, habitué des plateaux (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 106 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Culture en crise... identitaire

L’enquête
le 1er/07/2016

A bout de nerfs et de moyens, artistes et acteurs culturels sont sommés d’être créatifs, rentables, agents touristiques, médiateurs sociaux, étendards identitaires… Paca terre de festival et de précarité !

Déconfiture

Quand on n’en a pas, on l’étale souvent. Et si tous nos élus tartinent, à longueur de discours, leur amour des artistes, des festivals et des beaux arts, cela cache mal que la culture est en pleine déconfiture. Pourtant, Paca a échappé au pire. Il avait un visage : celui de Marion Maréchal (nous voilà) Le Pen, jeune prétendante à la présidence de la Région et aux idées aussi vieilles que l’extrême droite. La petite dernière du clan Le Pen et ses amis avaient exprimé leur aversion pour les « cultureux », suspectés d’être tous de libre penseurs cosmopolites, des bobos droit-de-l’hommistes, des pornographes aux mœurs suspectes.

Chistian Estrosi a été élu pour faire barrage au FN. De fait, il a sanctuarisé le budget de la culture comme il l’avait promis. Il vient de mettre en place "une conférence régionale permanente des arts et de la culture", dans laquelle siègeront les directeurs de nombreuses grosses structures culturelles qui l’avaient soutenu. Seulement il y a un mais.

A l’image d’un Nicolas Sarkozy agitant l’étendard de « l’identité culturelle française », Estrosi s’est aussi choisi comme conseillère Mandy Graillon, reine d’Arles incarnant jusqu’à la caricature une vision surannée et folklorique de la culture. Le président LR de la Région, comme le gouvernement PS et la plupart des élus, aime surtout les artistes quand ils se font agents touristiques en prouvant la rentabilité de leurs activités pour « l’attractivité » des territoires. Car ce qui est à la mode c’est la « plus value culturelle » dont il est question dans le « Forum d’Avignon », le Davos des opérateurs de l’économie créative… Les cinq premiers thèmes choisis par Estrosi pour sa conférence permanente des arts et de la culture abondent dans le même sens : « innovation des industries culturelles, mécénat, identité régionale... »

Et pendant ce temps, les assauts contre le statut des intermittents se poursuivent, les moyens pour les petites compagnies, s’amoindrissent, la région réduit drastiquement son soutien à l’économie solidaire, à l’éducation populaire… Au point, qu’un jour, nous n’entendrons même plus le mot culture ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Culture en crise... identitaire », publiée dans le Ravi n°142, daté juillet-août 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "Entre bling bling et débrouille", le paysage culturel en Paca
p. 9 Graillon de culture
p. 10 A Marseille, la culture du tourisme
p. 10 "Un bien collectif" ITW d’Alexia Vidal (Collectif des intermittents et précaires / Avignon)
p. 11 "Cinéma à Marseille : l’art du décès"
p. 12 Strip de Yakana : "3 plans cul(ture) avec Du Bellay"
p. 12 "La maire d’Avignon fait son festival"
p.12 "Continuons le débat !", Tribune par Benjamin Dubreuil et Vincent Clavaud des Céméas (éducation populaire)

Devoir de vacances

Edito
le 1er/07/2016

Allez, vous avez encore le nez dans le guidon ? Courage ! C’est bientôt l’heure de la pause estivale ! Même l’Etat d’urgence pourrait lui aussi prendre des vacances, bien méritées, le 26 juillet, deux jours après l’arrivée du Tour de France. Alors pourquoi se priver ? Certes le mouvement social contre « la loi El Khomri et son monde » s’invitera peut-être sur les pentes du Mont Ventoux ou à un autre passage de la caravane. Mais le gouvernement compte à juste titre sur le respect sacré des congés payés, si durement acquis à l’issue de si longues luttes, pour reprendre son souffle.

A l’heure où le monde entier se précipite en Paca, nous invitons ainsi solennellement ceux qui le peuvent, un Ravi sous le bras, à prendre le large pour laisser plus de place aux touristes. Rien n’interdit de joindre l’utile à l’agréable. Allez donc en Bretagne, par exemple, faire l’AlterTour à vélo. La 9ème édition de cette initiative pour « une planète non dopée » aura lieu du 10 juillet au 10 août. Le départ est prévu à Notre-Dame-Des-Landes, joli coin de villégiature où bulldozers et forces de l’ordre s’apprêtent à faire terre rase pour construire un bel aéroport. La destination n’est pas assez exotique ? Allez donc au Canada, du 9 au 14 août, pour le forum social mondial. Vous avez aussi le droit de ne rien faire. Mieux : c’est un véritable devoir.

Au sommaire du Ravi n°142, juillet-août 2016

le - 1er/07/2016 -

La « grosse » enquête Culture en crise… …identitaire A bout de nerfs et de moyens, artistes et acteurs culturels sont sommés d’être créatifs, rentables, agents touristiques, médiateurs sociaux, étendards identitaires… Paca terre de festival et de précarité ! 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins. Séquence enquêtes Le « Motodidacte » en roue libre Premier bilan de Christian Estrosi (LR), un président de région très (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org