Actualités

« Gagner en rapidité et en diversité »

Et si on combattait les difficultés d’accès au logement ?
le 20/10/2014

MySOS, l’application mobile qui sauve des vies et construit un monde plus solidaire, peut-elle être adaptée au logement d’urgence ? Interview croisée entre le créateur de mySOS, Bernard Mourad, et un collaborateur du Samu social de Marseille, Ludovic Soler. le Ravi : Ludovic Soler, aujourd’hui, lorsqu’une personne se retrouve sans logement, quelles aides s’offrent à elle ? Ludovic Soler : Nous travaillons principalement avec le 115 (numéro vert national), (...)

Lire la suite...

Anticor remue la Baronnie de Peynier

Tribune Par Jean-Luc Gach, militant d’Anticor 13
le 24/04/2014

Le maire de Peynier (13), Christian Burle, pourrait-il être sanctionné pour « prise illégale d’intérêt » ? L’association « contre la corruption et pour l’éthique en politique » a déposé plainte « contre X ». L’association Anticor est une association nationale dont le but est la lutte contre la corruption et le retour de l’éthique en politique. Elle s’est illustrée nationalement par le procès des emplois fictifs de la mairie de Paris qui aura vu la (...)

Lire la suite...

Expulsion d’une ferme à Notre-Dame-des-Landes

le 23/04/2014

Hier, le 22 avril, la tribunal de grande instance de Nantes a autorisé l’expulsion d’une ferme occupée sur le site du futur aéroport. Les "Zadistes", qui ont de nombreux comité de soutien en Paca, se mobilisent. Nous publions ci-dessous la chronique du dernier livre d’Hervé Kempf, fondateur de Reporterre, sur NDDL. Retrouvez tous les mois dans le Ravi, une sélection de livres et de BD "pas pareils". Il était une fois NDDL « L’une des batailles politiques les plus (...)

Lire la suite...

Librairie Contrebandes

Le diffuseur du mois
le 22/04/2014

A Toulon, Paola accueille, tous les mois, avec le sourire, le Ravi et ceux qui poussent la porte de ce lieu dédié aux livres d’images. Il est une ville, Toulon, il est même un département, le Var, où être distribué relève du parcours du combattant, pieds et mains dans la gadoue et tête dans la fange. Si le Ravi est disponible chez les marchands de journaux, il est plus souvent dans la remise que sur les présentoirs. Rares sont ceux qui acceptent, par exemple à Toulon, de nous (...)

Lire la suite...

Comment Gaudin a vendu Marseille aux promoteurs

le 18/04/2014

Jean-Claude Gaudin, le sénateur-maire UMP de Marseille triomphalement réélu, peut aussi se vanter d’avoir coulé sa ville sous le béton. Une histoire politique et de petits arrangements entre gens bien introduits. Une enquête réalisée par la rédaction du Ravi et de Mediapart. « Je n’ai jamais été inquiété par la justice », se vante régulièrement Jean-Claude Gaudin, notamment en période électorale (cet article a été publié dans le mensuel le Ravi et sur le site de Mediapart en (...)

Lire la suite...

MPM à la rescousse des promoteurs sur Euromed

le 17/04/2014

Afin de faire entrer Marseille dans le 21e siècle, les responsables politiques locaux veulent des grattes ciel en bord de mer. Au point de les financer, comme l’a fait Eugène Caselli, l’ex-président PS de la communauté urbaine. Guy Teissier, le nouveau président UMP, fera-t-il mieux ? C’est la future « skyline » marseillaise qui fait frémir de plaisir les politiques locaux. Quai d’Arenc, au cœur d’Euroméditerranée, trois gratte-ciels de bureaux et de (...)

Lire la suite...

Renaud Muselier

le Ravi de plâtre
le 16/04/2014

« Ça s’en va et ça revient, c’est fait de tous petits riens » : à Marseille, dans LA ville du recyclage, le retour de Muselier (ex-ministre, député, maire d’arrondissement, 1er adjoint...) rappelle ces vieilles stars qui, après avoir fait leurs adieux à la scène, n’ont de cesse de vouloir y remonter. On ne parle pas de son billet dans le mensuel Bons baisers de Marseille, mais de sa désignation par l’UMP comme tête de liste dans le sud-est pour les européennes. (...)

Lire la suite...

LFoundry court-circuité

le 15/04/2014

L’entreprise de semi-conducteur est en liquidation judiciaire. Mais ses 613 salariés sont bien décidés à sauver leur usine sous la forme d’une Scop. Et leur emploi. Ce mardi 15 avril une réunion est prévue avec les collectivités territoriales. A l’heure actuelle tous les salariés ont été licenciés sauf une quarantaine maintenus sur le site jusqu’à la fin avril... Ce jeudi 9 janvier, une trentaine de CRS, postée devant le consulat des États-Unis à Marseille, installe (...)

Lire la suite...

Les travaux d’intérêt du maire

le 14/04/2014

Une plainte pour « prise illégale d’intérêts » a été déposée contre le maire de Lagarde-Paréol (84). Entrepreneur dans le BTP, il aurait, facturé des travaux bien arrangeants à l’un de ses adjoints. Lagarde-Paréol dans le Vaucluse, village provençal de 300 habitants avec vue imprenable sur le Mont Ventoux, a tout d’un petit paradis… Mais aux yeux de certains de ses administrés, Fabrice Leaune, maire (sans étiquette, réélu en mars dernier) depuis 2001 et patron (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 65 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Partis politiques : état de recomposition avancée

L’enquête
le 3/10/2014

Qu’ils dégagent tous ? Mais pour quoi faire ensuite et au profit de qui ? Les partis sont en crise et avec eux notre capacité à prendre en main nos affaires communes.

JPEG - 71.8 ko

A gauche, c’est la crise finale ! La défaite au Sénat n’en est qu’un épisode de plus. La Haute Assemblée avait basculé à gauche en 2011, pour la première fois dans l’histoire de la Vème République. Son retour à droite indiffère pourtant le tandem Hollande-Valls. C’est que la nouvelle majorité pourrait in fine leur apporter un soutien moins compté que la précédente, indocile, qui additionnait communistes, écologistes et radicaux de gauche.

Le Front de gauche est au bord de l’explosion, tiraillé entre des stratégies électorales qui opposent le PCF, replié sur ces rares bastions, et le petit parti de gauche de Jean-Luc Mélenchon, qui préfère désormais s’adresser directement au « peuple » plutôt que par l’intermédiaire de son propre parti. Le NPA est redevenu clandestin et inaudible. Les écologistes sont toujours divisés vis-à-vis des compromis utiles, ou non, à faire avec le PS. Les partisans d’une « Nouvelle Donne » se cherchent encore et il n’y a pas en France d’initiative citoyenne du type « Podemos »

A l’UMP, Nicolas Sarkozy bénéficie du goût des militants pour l’homme providentiel. Mais hors du parti, son retour en politique, alors qu’il est lié à de nombreuses affaires, enthousiasme peu. Le cœur de la droite balance entre l’envie de fraterniser avec son extrême et celle de rebâtir un projet sur des bases plus républicaines. Une franche hostilité - sur le mode « qu’ils dégagent tous ! » - est l’opinion la mieux partagée à l’égard des partis. L’horizon est donc dégagé pour un FN toujours minoritaire mais qui, lui, réussit encore à mobiliser toutes ses troupes.

Pour remonter, il faut parfois d’abord toucher le fond. Nous y sommes. La grande recomposition qui débute dépasse les cadres partisans : l’enjeu c’est notre capacité à s’associer pour prendre en main un destin commun, c’est celle à pouvoir refaire ensemble « politique ».

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « partis politiques : état de recomposition avancée », dans le Ravi n°122, daté octobre 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence Alpes Côte d’Azur.
Page 10 & 11 Recherche gauche désespérément
Page 11 « Hollande forever »
Page 12 L’UMP mal à droite
Page 12 La gauche ? Au fond, à droite
Page 13 Le PS 13 dans tous ses états généraux

La ligne noire

le 3/10/2014

Notre région est toujours à la pointe de l’innovation. Les deux uniques sénateurs d’extrême droite de France, et de l’histoire de la Vème République, se sont fait élire en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et encore ! Si le FN et les époux Bompard avaient réussi à s’entendre dans le Vaucluse, la Paca aurait sans peine envoyé trois frontistes sous les dorures du palais du Luxembourg. David Rachline, 26 ans, maire de Fréjus, est donc désormais le benjamin de la Haute Assemblée accompagné par Stéphane Ravier, maire du 7ème secteur de Marseille.

Cela était-il joué d’avance dans une élection indirecte où pèse pour l’essentiel le vote des conseillers municipaux et de leurs délégués ? Ce n’est jamais aussi simple lors d’une sénatoriale ! Stéphane Ravier pouvait compter sur 210 voix. Il en a recueilli 431. David Rachline a cumulé 401 suffrages là où il aurait dû en rassembler 215. Dans le Vaucluse, le FN a obtenu 137 voix au lieu des 90 attendues…

En clair, dans les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse, 444 « grands » électeurs, officiellement non affiliés au FN, ont plébiscité le parti Lepéniste. Qui sont-ils ? Probablement de nombreux « petits » élus sans étiquette. Mais aussi des élus UMP ayant franchi la ligne noire : une dérive à l’image de celle d’une partie de leurs électeurs dans une région où le vote FN capte pour l’essentiel les suffrages de classes moyennes radicalisées. L’entrée au Sénat de l’extrême droite ne bouleverse pas la donne politique. Mais elle la banalise dangereusement une fois de plus.

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°122, octobre 2014

le - 3/10/2014 -

La grosse enquête Partis politiques : état de recomposition avancée Qu’ils dégagent tous ? Mais pour quoi faire ensuite et au profit de qui ? Les partis sont en crise et avec eux notre capacité à prendre en main nos affaires communes. 4 pages d’enquête, d’analyse, de reportage et de dessins. Les enquêtes De l’eau dans le gazoduc Le projet de gazoduc « Eridan », qui traverse Vaucluse et Bouches-du-Rhône, suscite de nombreuses oppositions, fédérant associations et (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org