Actualités

Avec Pulse, ça branle dans le manche

Tribune libre de l’association Pulse
le 26/11/2014

Pulse, c’est l’histoire d’une rencontre entre les constats d’une éducatrice spécialisée et ceux d’un art-thérapeute. Elle, elle réalise le manque de place accordée à la sexualité, malgré son caractère universel, dans les accompagnements sociaux et se décide donc à se former à l’éducation à la sexualité. Lui, il se demande comment construire notre propre sexualité dans une société où elle est si taboue. De cette rencontre est né le désir de développer (...)

Lire la suite...

Jacques Aubergy

Le diffuseur du mois
le 12/06/2014

Revenu à Marseille en 2005 pour ouvrir une librairie, L’Atinoir, et monter une maison d’édition du même nom, Jacques Aubergy cultive sa littérature politique à tendance anar juste en face… d’une église. Ça aurait pu être une provocation, mais c’est juste une coïncidence. En revenant à cinquante ans à ses premiers amours, Marseille et la littérature, après un exil en Amérique du Sud et dans la restauration collective, Jacques Aubergy a ouvert par hasard sa (...)

Lire la suite...

Voyage au centre de l’univers (européen)

le Ravi crèche à Bruxelles
le 11/06/2014

Taxée de technocratisme et d’ultralibéralisme, la commission européenne a mauvaise réputation. A raison ? Reportage dans le saint des saints bruxellois, à l’occasion d’une « visite d’information » aux frais de la princesse. « Je ne veux pas que vous partiez d’ici en pensant que nous sommes des technocrates ! », supplie le fonctionnaire de « l’unité information, communication, relations interinstitutionnelles, évaluation et planification de la direction (...)

Lire la suite...

A Strasbourg, un compromis de Parlement

le Ravi crèche à Bruxelles
le 10/06/2014

Les députés, qui n’ont qu’un droit d’amendement, recherchent en permanence le meilleur compromis possible. Mais ils doivent composer avec un exécutif européen qui tient la barre, sur un cap ultralibéral, et la pression des lobbies, qu’ils soient industriels ou gouvernementaux. Cet article a été enquêté avant les élections européennes et publié dans le Ravi daté mai 2014 (n°118) Un gigantesque bâtiment moderne de 220 000 mètres carrés, 766 députés, 1 500 (...)

Lire la suite...

Mairies FN : le bal des hypocrites

le 6/06/2014

Entre outrance et amateurisme, normalisation et collaboration, décryptage des premiers pas de l’extrême-droite dans les villes où elle s’est imposée. Un peu d’outrance, d’amateurisme, quelques caméras avec, en toile de fond, une droite au mieux attentiste et une gauche oscillant entre vigilance et impuissance : tels sont les premiers pas de l’extrême-droite dans les villes conquises en Paca. Marseille est un bel exemple. Mi-avril : le patron du FN 13, Stéphane (...)

Lire la suite...

« N’ayez pas peur »

Strasbourg, assemblée plénière du parlement européen ; 15-16 et 17 / 04/2014
le 4/06/2014

le Ravi a "testé" l’assemblée plénière du parlement européen dont nous publions ici le compte rendu. Depuis, les élections sont passées par là... Dans notre numéro de juin, chez les marchands de journaux en Paca dès vendredi, notre "contrôle technique de la démocratie" sera consacré à Camaret-sur-Aigues (84), l’une des villes en paca désormais aux mains de l’extrême droite... Mardi, 11h Après avoir raté de peu son avion, le journaliste du Ravi débarque dans le quartier (...)

Lire la suite...

Naissance d’une coordination permanente des médias pas pareils

Pour que vive le tiers secteur médiatique
le 3/06/2014

Ce week-end du 23 et 24 mai se sont déroulées à Meymac (Corrèze) la troisième édition des rencontres des médias libres et du journalisme de résistance. À l’issue de celles-ci, les participantes et participants présents proclament ces rencontres médiatiques comme permanentes et se fédèrent par l’intermédiaire de l’association « Rencontres Médiatiques », organisatrice de l’évènement. Ce rendez-vous s’est déroulé dans la continuité des précédentes initiatives : (...)

Lire la suite...

Racisme intérieur

RTT
le 31/05/2014

Tous les mois dans le Ravi, des chroniques de BD, romans, essais... Il y a 100 ans débutait la guerre de 14-18, la « grande » boucherie militaire du XXème siècle. Une BD et une exposition mettent en lumière un épisode dont la mémoire pourrait se perdre. Lancés sans discernement dans la bataille de Lorraine, 10 000 soldats provençaux du XVème corps sont fauchés en quelques jours sous le feu de l’artillerie allemande. Mais le plus fort reste à suivre ! Les responsables de ce massacre, (...)

Lire la suite...

Laurent Geulin

Le diffuseur du mois
le 29/05/2014

En poste depuis 19 ans dans l’hyper centre de Marseille, Laurent Geulin suit l’aventure du Ravi depuis ses premiers pas. Et a une dent contre... les éditeurs de presse. « Kiosque ouvert. » En ce jour de mistral, le panneau posé sur des pubs de l’aquarium Decaux est plus qu’utile. Installé face à un mur en haut du boulevard Turner, à Notre-Dame du Mont (6e arr.), Laurent Geulin, « bientôt 54 ans », s’est enfermé au milieu des centaines de titres installés sur (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 67 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

La démocratie touche le Front

L’enquête
le 10/11/2014

Enquête sur le système FN, le pseudo parti « anti-système » à l’épreuve du pouvoir municipal en Provence-Alpes-Côte d’Azur... Où l’on se rend compte que l’extrême droite, aux fondamentaux idéologiques inchangés, reproduit les pratiques qu’elle prétend combattre.

JPEG - 63.7 ko

Samedi 22 octobre, Marion Maréchal-Le Pen, députée d’extrême droite et patronne du Front national dans le Vaucluse, fait sa rentrée politique au Pontet, la municipalité gérée par le FN dans le département. Les médias locaux et nationaux sont nombreux à avoir été conviés à la conférence de presse. Mais lorsqu’il se présente à l’entrée, notre journaliste, Clément Chassot, découvre que son nom est signalé comme indésirable sur une liste noire. Et des « gorilles » du service d’ordre le reconduisent fermement, mais sans heurts, à l’extérieur.

L’incident s’inscrit dans une série. Le 8 octobre, Stéphane Ravier, le sénateur-maire du 7ème secteur de Marseille a préféré suspendre un conseil d’arrondissement plutôt que de laisser Etienne Bastide, journaliste à Radio Galère, exercer son métier en enregistrant la séance publique. Le mois précédent, le 6 septembre à Fréjus dans le Var, Marine Turchi, journaliste de Mediapart a été elle aussi éjectée par le service d’ordre du Front national lors de l’université d’été du FNJ à laquelle assistait David Rachline, le sénateur-maire FN de la ville.

François Bonnet, directeur éditorial de Mediapart, Radio Galère et le mensuel le Ravi ont « rappelé solennellement qu’il n’appartient pas, dans notre République, aux formations politiques de trier les journalistes participant à leurs conférences de presse ou à leurs réunions publiques ». Quatre des clubs de la presse de la Région se sont officiellement associés à cette protestation, les témoignages de solidarité ont été nombreux… La volonté du FN de trier les bons des mauvais journalistes démontre la difficulté que l’extrême droite éprouve à dissimuler son vrai visage. Elle renforce aussi notre détermination, par un travail rigoureux d’enquête, à le dévoiler.

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « la démocratie touche le Front », dans le Ravi n°123, daté novembre 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence Alpes Côte d’Azur.
Page 10 & 11 La banalité du mal
Page 11 Le cadeau de « Marine » Joissains
Page 12 le Ravi chez Ravier
Page 12 "Face au FN, dénoncer ne suffit plus" Tribune par Gérard Perrier
Page 13 En Vaucluse, le FN montre les dents

Censure

Edito
le 10/11/2014

Le Front national trie, depuis plusieurs mois, les journalistes en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et pas n’importe lesquels ! Depuis septembre, dans le Var, les Bouches-du-Rhône puis dans le Vaucluse, trois rédactions ont été tour à tour censurées par le parti de Marine Le Pen  : Mediapart, radio Galère, le Ravi.(Lire aussi ici)

Ce n’est bien entendu pas un hasard si l’extrême droite cible en priorité un site dédié au journalisme d’investigation, une radio libre associative, et un mensuel « pas pareil ». En quête de respectabilité et déterminé à amplifier ses succès électoraux, le FN a un besoin vital d’exposition médiatique. Mais s’il s’accommode volontiers de la presse, ce n’est qu’à la condition que celle-ci le mette en lumière sans l’importuner.

Les journalistes sont-ils responsables de la montée du Front national ? Sans aucun doute oui lorsqu’ils font seulement audience de la démagogie xénophobe de Marine Le Pen, tour à tour banalisée ou maladroitement diabolisée. Sans aucun doute non lorsqu’ils enquêtent sur le système FN, le pseudo parti « antisystème », qu’ils analysent ses fondamentaux idéologiques, qu’ils décrivent ses agissements dans l’exercice du pouvoir municipal, qu’ils décryptent les mécanismes favorisant la progression de l’extrême droite...

Etre « blacklisté » par le FN renforce notre détermination d’informer sur sa nature et ses pratiques.

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°123, novembre 2014

le - 10/11/2014 -

La grosse enquête La démocratie touche le Front Enquête sur le système FN, le pseudo parti « anti-système » à l’épreuve du pouvoir municipal en Provence-Alpes-Côte d’Azur. De Fréjus (83) à Marseille (13), en passant par Le Pontet (84), Cogolin (83) et ailleurs (Orange, Bollène, Le Luc…), où l’on se rend compte que l’extrême droite, aux fondamentaux idéologiques inchangés, reproduit les pratiques qu’elle prétend combattre… Enquête, reportage, (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org