Actualités

Faites le quartier

Marseille
le 18/07/2014

De nombreuses fêtes de quartier, ADN culturel de Marseille, n’auront pas lieu en 2014. Mais des collectifs se mobilisent pour remonter la pente, tisser un réseau et, avec ou sans l’appui des institutions, se réapproprier l’espace public… Quand la porte se referme, les Marseillais passent par la fenêtre. C’est ce qu’ils s’apprêtent à devoir faire avec la suppression de nombreuses fêtes de quartier. Suite à des coupes dans les subventions publiques, (...)

Lire la suite...

Moi, Alfred Mauro, néo facho…

le 12/03/2014

L’éphémère directeur de campagne de Gilbert Collard, à Saint-Gilles (30), s’affiche aujourd’hui au côté de l’extrême droite. A Marseille, avant son coming out facho, il était connu comme le patron du Don Corleone, restaurant couru pour ses dîners « littéraires » où auteurs, élus et journalistes se bousculaient… « Ma grand-mère disait : "Les joueurs ne trichent jamais lorsqu’ils ont les bonnes cartes". » (1) Je vous préviens : je cite en (...)

Lire la suite...

"J’adore les haricots, Maryse"

Asemblée plénière de la CPA , 15/01/2014
le 10/03/2014

En janvier, le Ravi a "testé" l’assemblée plénière de la CPA (communauté du pays d’Aix) à Saint-Cannat (13) dont nous publions ci-dessous le résultat. Dans notre numéro de mars, actuellement chez les marchands de journaux en Paca, notre "contrôle technique de la démocratie" est consacré au dernier meeting varois du FN à Toulon... 16H47 Maryse Joissains, maire UMP d’Aix-en-Provence et présidente de la communauté du Pays d’Aix (CPA), interpelle les élus de sa voix (...)

Lire la suite...

Appel pour une « presse pas pareille »

le 7/03/2014

L’existence d’une presse indépendante passe par sa reconnaissance institutionnelle. Le paradoxe n’est qu’apparent. Déjà douze journaux « pas pareils » signataires : Cassandre-Horschamp, Golias, La Décroissance, L’Agglorieuse, L’Age de Faire, Friture mag, Le nouveau jour J, le Ravi, Le Sans-Culotte 85, Politis, Regards, Transrural initiatives. Et si l’on se souvenait enfin que la santé des médias est un excellent indicateur pour mesurer celle de la (...)

Lire la suite...

Transports : « Clou rouillé » et « ticket rouge » pour tous

Le palmarès 2014 des villes à fuir
le 28/02/2014

Pour la première fois, le Ravi utilise un indicateur « transports » dans son palmarès. Avec beaucoup de prudence. Notamment parce que les villes de Paca sont très homogènes en la matière : la bagnole y est partout reine. Et de deux ! Après Toulon en 2009, déjà honorée l’année précédente du « Ticket rouge » de la fédération nationale des usagers des transports, Marseille et sa communauté urbaine ont été récompensées en 2013 du « Clou rouillé ». Un hommage de la fédération française (...)

Lire la suite...

Trou noir et potimarron qui tombe du ciel

Cuisiner, c’est déjà résister
le 27/02/2014

La route que prennent les patates calibrées est une quatre voies vrombissante dotée de barrières de sécurité. Eux, les tubercules qui n’ont pas été éliminés aux tris, constituent dans le monde des patates une sorte d’élite. Ces parfaites petites patates filent donc à fond la caisse se faire éplucher et cuire dans une usine à cuire les patates. Puis une machine à emballer les patates sous vide par plaques de dix kilos fait son office. Elles vont attendre plusieurs mois en (...)

Lire la suite...

2014, année de la PPP ?

le 26/02/2014

En 2013, Marseille a accueilli, à l’initiative du Ravi, les 1ères rencontres nationales de la « Presse pas pareille ». En 2014, le mensuel régional qui ne baisse jamais les bras récidive en se lançant dans une démarche de mutualisation des idées et des ressources pour tenter de mieux fédérer les médias citoyens et non marchands. On les nomme médias alternatifs, citoyens, associatifs, participatifs, de proximité, du tiers secteur... Nous les avons appelés, un peu par boutade, les « (...)

Lire la suite...

Mutuelle pour tous

On est Ravi
le 25/02/2014

Négocier une complémentaire santé à l’échelle d’une municipalité, selon les principes historiques de la mutualité – cotisation unique pour tout le monde et solidarité du pot commun – est une idée qui ne paraît pas si folle. Pourtant, il aura fallu attendre octobre 2013 pour qu’une petite ville de 4 000 âmes, Caumont-sur-Durance, près d’Avignon, soit la première à tenter l’expérience en France. Une initiative qui doit beaucoup à Véronique Debue, élue (...)

Lire la suite...

Des palmarès aux conséquences politiques

Tribune, Par Jacques Le Bohec, sociologue du journalisme
le 24/02/2014

Les journalistes prêtent aux chiffres un pouvoir miraculeux pour valider la vision des élites qu’ils relayent sans l’interroger. Une analyse de Jacques Le Bohec, professeur à l’Université Lyon 2. Les journalistes d’informations générales parisiens adorent les classements et les palmarès. La chose est étonnante car leur rapport aux chiffres est plutôt méfiant. Ils sont persuadés que les chiffres font déguerpir les gens et baisser ventes et audiences. Ils (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 61 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Identités : une région skizo !

le 4/07/2014

Quelle est l’identité de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Tradition y rime souvent avec réaction. Mais pas toujours !

JPEG - 75.2 ko

Le monarque républicain a tranché : il y aura donc désormais 14 régions en France. Sur les 22 actuellement existantes, celles dont les frontières vont rester inchangées ne sont qu’une poignée : Aquitaine, Bretagne, Ile-de-France, Nord-Pas-de-Calais, Pays de Loire, la Corse et… Provence-Alpes-Côte d’Azur. Faut-il en conclure que notre région a une identité plus forte que le Languedoc-Roussillon ou Rhône-Alpes, pour ne parler que de ses deux voisines, appelées à fusionner avec, respectivement, Midi-Pyrénées et l’Auvergne ?

Rien de moins sûr ! Michel Vauzelle, le président (PS) de Paca, aime souligner combien sa région a une « longue histoire, des traditions fortes, une communauté de destin ». Mais lorsque, en 2009, il a lancé la campagne « donnons un nouveau nom à notre région », l’opération de communication a fait long feu. Si « Provence Méditerranée » menait la course en tête, l’appellation escamotait un peu trop la partie Alpine et la Riviera de Paca. Ce que l’on peine à nommer a-t-il vraiment une identité ?

Bien au-delà des frontières administratives, nous questionnons dans les pages suivantes les débats identitaires qui agitent notre région. Les urnes y expriment actuellement une tentation de repli au fumet xénophobe. Mais l’Histoire locale, marquée par la culture occitane, est aussi celle d’un pays d’immigration, de partage et de métissage. Quand pour certains célébrer les traditions consiste à marcher au pas, au son du fifre et des tambours, après un âge d’or fantasmé, d’autres fêtent un joyeux mescladis de culture, de lutte, et de tchatche sans cesse réinventé…

Michel Gairaud

Au sommaire de la grosse enquête « Identités : une région skizo ! », dans le Ravi n°120, daté juillet - août 2014, actuellement chez les marchands de journaux en Provence Alpes Côte d’Azur.
Page 08 Tous les Pacaïens, toutes les Pacaïennes...
Page 09 Paca maintenue
Page 10 Arles : la lutte traditionnelle
Page 10 Tribune libre "Du genre à ne pas avoir de genre", par Bernard Turle
Page 11 Identitaires : aux niçois qui mal y pensent
Page 12 La langue d’Oc, messagère du monde. Une tribune d’Olivier Schneider

Ostentatoirement Ravi

le 4/07/2014

Afin de célébrer l’été et le sport, Christian Estrosi a frappé fort. Le député maire UMP de Nice a pris un arrêté interdisant, durant la coupe du monde, « l’utilisation ostentatoire de tous les drapeaux étrangers dans l’hyper-centre ». Dans la ligne de mire du secrétaire général de l’association des « amis de Sarkozy » (elle existe !) : les supporters des Fennecs, l’équipe Algérienne. La France est un beau pays où il ne fait pas bon partout être jeune, avoir un père ou un grand père issu des anciennes colonies, habiter dans les quartiers où la société relègue les plus pauvres et oser venir festoyer en centre ville.

Qui dit mieux ? A Marseille, le maire FN d’arrondissement, Stéphane Ravier, a interdit dans les centres sociaux, l’usage d’une autre langue que le français au nom de la défense « de l’identité ». Il ne vise bien entendu pas les locuteurs anglophones ou serbo-croates... Au Pontet, dans le Vaucluse, un autre maire d’extrême droite, Joris Hébrard, a supprimé la gratuité de la cantine pour les plus démunis afin de « responsabiliser les familles ». Lui, au moins, ne fait pas de tri : les pauvres, qu’ils soient français depuis plusieurs générations, depuis quelques heures ou étrangers, ce sont tous des fainéants qu’il faut savoir mater…

Mais oublions un peu les fâcheux et les fachos. L’heure est au farniente les pieds dans l’eau, aux rêveries la tête dans les étoiles. Le temps d’un été, le Ravi se rebaptise lou Ravi en agitant ostentatoirement le drapeau de ses racines provençales et occitanes. Elles nous renvoient à une histoire - et des histoires - faite de métissage. L’art des troubadours, n’en déplaise à ceux qu’enivrent les effluves Bleu Marine, a des origines arabes. La méditerranée n’a jamais eu de frontières. Et c’est tant mieux.

le Ravi

Au sommaire du Ravi n°120, juillet-août 2014

le - 4/07/2014 -

La grosse enquête Identités : une région schizo ! Quelle est l’identité de Provence-Alpes-Côte d’Azur ? Paca est-il la région de Jean-Marie ou de Zinedine ? 5 pages d’enquêtes, d’analyses et de dessins au pays du joyeux mescladis des identités multiples… Supplément « et si » le Ravi cherche sa crèche Et si on luttait pour l’accès au logement ? le Ravi a réuni un groupe d’habitants de la cité de La Viste, au nord de Marseille. Initiés au (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org