Actualités

La science qui déchire

Altéo, à chacun son expertise scientifique
le 9/12/2016

L’expertise scientifique, arbitre des conflits environnementaux liés aux industries, est-elle toujours indépendante et fiable ? Le dossier des « boues rouges » d’Altéo, où chacun brandit sa vérité, est un bel exemple. Janvier 2015, le Ravi traîne son stylo dans le quartier résidentiel qui jouxte la décharge de Mange Garri, là où l’usine Alteo de Gardanne stocke des milliers de tonnes de déchets de bauxite, le déchet solide des fameuses boues rouges. Certains riverains (...)

Lire la suite...

Ibrahim Ali, on n’oublie pas ?

Tué par des colleurs d’affiches du FN : un passé qui ne passe pas...
le 13/09/2016

Plus de 20 ans après le drame, le jeune homme tué à Marseille par des colleurs d’affiches du FN, n’a toujours pas droit à une rue à son nom. Retour sur ce passé qui ne passe pas. « Ibrahim Ali, on n’oublie pas ! » En scandant ce slogan, le 11 avril 2014, pour dire leur opposition à l’élection du frontiste marseillais Stéphane Ravier à la mairie du 13/14, les militants de gauche ont voulu rappeler que « le racisme tue ». Comme le fait chaque année le comité réclamant (...)

Lire la suite...

« Retrouver une boussole temporelle »

Un entretien avec Philippe Corcuff
le 12/09/2016

Universitaire et militant, le sociologue Philippe Corcuff décortique les ressemblances entre notre époque et les années 30. Entretien. Vous comparez notre époque aux années 30. Comment une telle analogie est possible ? L’histoire ne se répète jamais complètement. Et une « analogie », ce n’est pas une identité, c’est un outil de comparaison. Or, entre les années 30 et aujourd’hui, il y a, d’abord, sur le terrain idéologique, des ressemblances. A commencer par (...)

Lire la suite...

Les politiques de l’air brassent du vent

La lutte en Paca contre la pollution athmosphérique en question
le 9/09/2016

Un rapport national d’évaluation des politiques publiques révèle les dysfonctionnements de la lutte contre la pollution atmosphérique. Des griefs qui trouvent un écho tout particulier en Paca. Les pics de pollution c’est comme les tubes de l’été, dès que la température grimpe, on ne peut pas y échapper. Télé, radio, internet… ils sont partout. Et puis une fois la saison passée, ils s’estompent et finissent par quitter les ondes. Pourtant, la pollution de (...)

Lire la suite...

Jean-Marc Rouillan condamné à huit mois de prison

Retour sur le procès pour "apologie du terrorisme" de l’ancien membre d’Action directe
le 7/09/2016

Jean-Marc Rouillan, ancien membre d’Action directe, a été condamné ce mercredi 07 septembre 2016, à huit mois de prison pour "apologie du terrorisme" suite à la "Grande Tchatche" qu’il nous a accordé en février 2016. Lors de son procès en juin dernier, sa condamnation sans ambiguïtés de Daech et des auteurs des attentats de Paris, qu’il avait qualifié de "courageux" dans notre émission sur radio Grenouille mais tout en dénonçant leur "idéologie mortifère", n’y a rien (...)

Lire la suite...

La face cachée du foot marseillais

Footez-nous la paix !
le 7/09/2016

Air Bel et Consolat sont deux beaux exemples du dynamisme du foot amateur. En opposition parfois frontale avec le club roi, l’OM. Il n’y a pas que le football professionnel dans la vie, il y a le monde amateur aussi. Même à Marseille, où l’OM accapare toutes les attentions. Et certains se verraient bien sortir de l’ombre comme le charismatique président du Groupe sportif Consolat, Jean-Luc Mingallon, aux commandes du club depuis 30 ans, à une époque où il évoluait (...)

Lire la suite...

« L’emprunt, c’est comme le cholestérol »

Contrôle technique du conseil municipal d’Istres (13)
le 6/09/2016

le Ravi teste chaque mois un conseil municipal en région Paca pour contrôler le fonctionnement de la démocratie locale. En juillet dernier, nous avons publié notre test du conseil municipal d’Istres (13) présidé par François Bernardini (Divers gauche). Dans le numéro daté septembre du Ravi, en vente chez les marchands de journaux (et déjà chez les abonnés), nous avons "contrôlé" le conseil municipal de Saint-Maximim-la-Sainte-Baume (83). 14h20 Nous revoilà chez Jabba Le Hutt… (...)

Lire la suite...

Full Marseille Jacket

L’armée embauche et parfois les recrues déchantent
le 5/09/2016

Le centre de recrutement de l’armée à Marseille (Cirfa) fait face à un véritable engouement de jeunes souhaitant s’engager. Mais l’enthousiasme des nouvelles recrues n’est pas toujours durable… Rue des Catalans, à Marseille, il y a les jeunes qui viennent bronzer sur la plage toute la journée. Il y a aussi les sportifs, ou les plus fortunés, qui s’entraînent du matin au soir au très sélect Cercle des nageurs. Les plus petits crient toute (...)

Lire la suite...

Les PRE en quarantaine ?

Cafouillage à Marseille pour le programme de réussite éducative...
le 2/09/2016

Cafouillage autour de la refonte du PRE, le programme de réussite éducative à Marseille, un dispositif pluridisciplinaire censé permettre la prise en charge des enfants les plus fragiles. « Une politique éducative à Marseille ? Au mieux, il y a un service à la vie scolaire », ironise un fonctionnaire. Certes, que les écoles publiques de la deuxième ville de France soient « la honte de la République » est presque une banalité. Mais quand, dans le domaine éducatif, l’État veut prendre (...)

Lire la suite...

| 1 | ... | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | ... | 115 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Recherche gauche désespérément

La grosse enquête
le 1er/12/2016

Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. Mais au fait, c’est par où la gauche ?

JPEG - 74.6 ko

Au secours !

Pas une seule voix pour s’opposer ! En novembre, les élus de droite et d’extrême droite du Conseil régional ont voté à l’unisson une motion refusant d’accueillir en Provence-Alpes-Côte d’Azur quelques réfugiés délogés de Calais. Le spectacle de cette assemblée, où ne siègent plus le PS, le PCF ou EELV, est-il appelé à se généraliser ? Déjà lors des assemblées du Conseil départemental du Var les débats n’ont lieu qu’entre des Républicains, une poignée d’élus du centre droit, et un Front national incarnant la seule opposition.

La perspective de l’élimination, dès le premier tour de la présidentielle en avril prochain, de tous les candidats de gauche et écologistes, semble un scénario sérieusement envisageable. Nombreux sont les électeurs qui redoutent de devoir arbitrer, in fine, un match entre François Fillon, avec sa potion amère conservatrice et ultra-libérale, et Marine Le Pen, avec sa révolution nationale ultra-autoritaire et xénophobe. Ce n’est même plus « au secours, la droite revient ! », c’est « au secours, la gauche s’en va ! ».

Mais la gauche, c’est par où ? Pas par moi martèle Emmanuel Macron, l’ancien ministre de l’Economie de François Hollande, désormais « ni de droite, ni de gauche ». Pour faire face à Fillon, le nouveau Thatcher Républicain, faut-il une ligne à la Manuel Valls, un Tony Blair à la française ? Ou bien un Jean-Luc Mélenchon, co-fondateur du parti de gauche, mais qui préfère désormais s’adresser au « peuple » avec ses « Insoumis » ? Alors, fin de partie pour la gauche ? Ou longue agonie des partis ?

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Recherche gauche désespérément », publiée dans le Ravi n°146, daté décembre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "A gauche toute !"
p. 9 "Les professionnels de l’humain"
p. 10 "Législatives : Bérézina en vue"
p. 10 "A Istres, plus c’est gros, plus ça passe"
p. 11 Strip de Yakana : "L’hémisphère de l’hémiptère"
p. 12 "Des jeunes énervés !"
p. 12 Test : êtes-vous vraiment de gauche

Courage Fillon !

L’édito
le 1er/12/2016

Et les yeux levés vers le ciel, à genoux petits enfants, avant de fermer les paupières, font une dernière prière : petit papa Fillon, quand tu descendras du ciel, avec des réformes par milliers, n’oublie mon petit soulier ! Le nouvel homme fort de la droite a promis de nous apporter tous les beaux joujoux dont le Medef a rêvé : 500 000 fonctionnaires en moins, fin de l’Impôt de solidarité sur la fortune, 39 heures dans le public, 48 heures dans le privé, plus 2 % de TVA, déremboursement de nombreux médicaments, suppression d’un jour férié… Et sans parler du reste : remise en cause de l’adoption pour les couples homosexuels, limitation des prestations sociales pour les immigrés, rapprochement avec la Russie de Poutine !

Un programme plébiscité en Provence-Alpes-Côte d’Azur par 74,5 % des participants à la primaire de la droite. Seule la région Pays de la Loire, où l’ancien 1er ministre de Sarkozy peut compter sur son fief dans la Sarthe, a fait preuve d’encore plus d’enthousiasme. Courage Fillon ! Et courage à vous toutes et tous pour l’année électorale qui se profile. Mais parce que c’est le mois du santon, parce que c’est la bonne saison pour offrir, parce qu’un journal libre ne s’achète pas mais se finance, nous lançons une nouvelle formule réservée aux cadeaux et aux nouveaux abonnés : 20 euros pour recevoir nos 6 prochains numéros, façon de lire et faire lire la presse pas pareille pendant la campagne de la présidentielle et des législatives. Avec le Ravi, c’est tous les mois Noël !

Au sommaire du Ravi n°146, décembre 2016

le - 1er/12/2016 -

La « grosse » enquête Recherche gauche désespérément Peut-on se passer de son bras gauche ? Déjà absents du Conseil régional et de l’assemblée départementale varoise, le PS, le PCF et EELV pourraient faire Fanny aux législatives en Paca. C’est par où la gauche ? Séquence enquêtes Quand le TER déraille Dette, désengagement de l’Etat et de la Région, réseau ferroviaire non entretenu malgré les alertes des cheminots : les TER ne sont pas en bonne voie en Paca. Ça sent (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org