Actualités

le Ravi au pays du Cèdre

Presse pas pareille méditerranéenne
le 8/02/2016

Au Liban, politiques et religieux empêchent une réelle liberté de la presse d’exister. Mais le web tente de faire entendre d’autres voix. « Nasrallah n’aime pas quand je le caricature, mais il accepte que je le dessine ! », ironise Stavro célèbre dessinateur de presse libanais en parlant du chef du Hezbollah, mouvement politique Chiite. « Notre pays est le seul du Moyen-Orient où il existe une réelle liberté de la presse », poursuit le caricaturiste qui illustre cet (...)

Lire la suite...

De « l’état d’urgence » à l’urgence d’un état… des droits de l’Homme et du citoyen !

Une tribune libre de Bernard Eynaud, militant des droits de l’Homme
le 25/01/2016

La cohésion sociale ne saurait relever d’un état sécuritaire surfant sur les peurs et les émotions mais sur une citoyenneté active. Bernard Eynaud, de la Ligue des droits de l’Homme, interroge les politiques déployées dans la France post-attentats de Paris. L’état d’urgence instauré du 14 au 26 novembre est prolongé pour trois mois et risque, à n’y prendre garde, d’être un état d’urgence permanent. Nous ne saurions reprocher aux pouvoirs publics (...)

Lire la suite...

Pot de terre contre pot de béton

Un collectif lutte contre une bétonisation à marche forcée façon "Auchan"
le 22/01/2016

A Cavaillon (84), un collectif se bat pour maintenir des terres agricoles fertiles face à l’implantation d’une zone d’activités. La « ferme des Terres promises » versus une bétonisation à marche forcée façon « Auchan ». Des champs en friche sur le bord d’une départementale au sud de Cavaillon (84). Un petit chemin mène à un imposant mas provençal : « la ferme des Terres promises », seule au beau milieu de 100 hectares de terres limoneuses « parmi les meilleures de (...)

Lire la suite...

le Ravi retrouve sa jeunesse

Et si on s’occupait enfin des jeunes ?
le 21/01/2016

Comment faire pour aider vraiment les jeunes ? Depuis le quartier des Flamants, une cité du 14e arr. de Marseille, la question n’a rien d’anodine. Pendant trois mois, un groupe d’habitants du territoire, fort de son expertise citoyenne, s’est interrogé sur les solutions à mettre en œuvre. Et si l’on écoutait enfin les jeunes ? Et si l’on créait un revenu de base « jeunes » ? Et si... Après avoir « emmerdé le Front national », la jeunesse va-t-elle (...)

Lire la suite...

Les Amis du Ravi ont besoin de vous !

Rejoignez l’asso qui défend la presse pas pareille...
le 19/01/2016

Si vous n’imaginez pas votre vie sans votre journal préféré, si vous avez besoin d’une presse pas pareille, si vous vous dites « il faut que je fasse quelque chose pour soutenir le Ravi et le faire connaître », et bien, rejoignez les Amis du Ravi ! Notre association est constituée de lecteurs.trices du journal et notre but est de promouvoir le Ravi (et de manière générale, la presse pas pareille). Nous participons aux événements auxquels est associé le Ravi : soirées-débats, (...)

Lire la suite...

le Ravi sur le Bosphore

Presse pas pareille méditerranéenne
le 18/01/2016

Dans sa croisière méditerranéenne, le Ravi accoste en Turquie où la répression envers les médias et les journalistes est au plus haut niveau, mais où, malgré tout, une presse alternative florissante fait acte de résistance. « Mon bureau a deux fenêtres : l’une donne sur un cimetière, l’autre sur le palais de justice. Ce sont les lieux les plus visités par les journalistes turcs », déclarait le 17 novembre Can Dündar, directeur de la rédaction du quotidien Cumhuriyet (La (...)

Lire la suite...

Une métropole tuée dans l’œuf 

Aix-"Metropolis"-Marseille
le 15/01/2016

Aix-Marseille-Provence sera-t-elle gouvernable ? Entre recours administratif, guerre de territoire, mauvaise foi et discrédit démocratique, rien n’est moins sûr. Une enquête publiée dans le Ravi n°135 en décembre furieusement d’actualité. Soleil sur la pelouse verte éclatante du parc du Pharo. En contrebas, sur l’esplanade du J4, par-delà l’embouchure du Vieux-Port, trône l’imposant chapiteau du cirque Bouglione. Le 9 novembre dernier se tenait à Marseille la (...)

Lire la suite...

Bienvenue à Estrosiland !

Nice Côte d’Azur, une métropole surendettée
le 14/01/2016

Christian Estrosi (LR), surnommé « l’Attila des finances », avait prévenu qu’il resterait président de Nice Côte d’Azur. Une métropole pourtant déjà surendettée ! « Nous ne sommes pas du tout dans le même cas de figure que la métropole Aix-Marseille, où beaucoup d’élus ont résisté alors que pour la métropole niçoise, la seule opposition, c’était nous », explique Patrick Allemand (PS), premier vice président du conseil régional Paca et élu d’opposition à (...)

Lire la suite...

La culture emmerde (ou pas) le Front national

le 13/01/2016

Quelle attitude artistes et acteurs culturels doivent-ils adopter face à la menace du Front national ? Positionnement frontal, raout médiatique, frilosité, subventions... Tour d’horizon régional (article publié en décembre 2015). Non ce n’est pas la berlue : les candidats socialistes aux élections régionales, Christophe Castaner et Christophe Madrolle , en pleine session graffiti sur les murs de la Friche de la Belle de Mai à Marseille. Les délinquants peignent un point rouge. (...)

Lire la suite...

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 93 |

Dans le Ravi de ce mois-ci

Nous sommes tous binationaux !

L’enquête
le 5/02/2016

La réforme de la constitution pour y inscrire la déchéance de nationalité vise toujours, sans le dire, trois millions de français binationaux. Un cadeau à l’extrême droite qui divise… extrêmement !

JPEG - 63.4 ko

L’inscription de la déchéance de nationalité dans la constitution qui, de fait et de droit, ne devrait concerner que les français binationaux ? C’est une adresse « aux obsédés de la différence, aux maniaques de l’exclusion, aux obnubilés de l’expulsion (…), aux paranoïaques et conspirationnistes ». Le propos est de Christiane Taubira, il y a encore peu ministre de la justice, dans « Murmures à la jeunesse », l’essai qu’elle vient de publier après sa démission « suite à un désaccord politique majeur ».

François Hollande fait de cette réforme constitutionnelle une arme pour compléter sa panoplie de chef de guerre d’une France artificiellement maintenue en état d’urgence. Débordant la droite sur son extrême droite, pour laquelle la déchéance de nationalité est une revendication historique déjà mise en œuvre par le maréchal Pétain, il compte ainsi neutraliser ses adversaires « Républicains » et faire preuve de fermeté pour reconquérir une opinion publique séduite par les démagogues xénophobes.

Roi de la synthèse manœuvrière, il est sur le point de faire taire la fronde des élus et des militants socialistes en présentant un texte, d’aucune utilité pour combattre le terrorisme, où il n’est plus question explicitement des binationaux alors que toujours eux seuls seront visés par la loi d’application. En attendant, loin de cette tambouille politique, trois millions de français binationaux se sentent à juste titre stigmatisés. Ils sont nombreux en Paca. Disons le haut et fort : ils ne sont pas un problème mais une richesse pour notre région.

Michel Gairaud

On n’achète pas un journal libre, on finance son indépendance ! Abonnez-vous au Ravi pour que vive la presse pas pareille en Provence-Alpes-Côte d’Azur !

Au sommaire de l’enquête « Nous sommes tous binationaux ! », publiée dans le Ravi n°137, datée février 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 Avec nos gueules de métèques
p. 9 Allons enfants de l’Apatradie !
p. 10 Déchéance de la gauche ?
p. 10 Ravier, plutôt Ricard que raki
p. 11 Un prof viré pour avoir parlé arabe dans une mosquée
p. 11 Strip de Charmag : "Voyage, voyage" et "vive la mariée !"
p. 12 Sans patrie ni frontières
p.12 Tribune libre de Clément Chassot : "Je vous en foutrai de la déchéance"

Y a plus de saisons !

le 5/02/2016

C’est la cerise sur le gâteau ! La tension est palpable dans les stations de ski de nos montagnes. Après 2015, l’année la plus chaude depuis plus d’un siècle, l’hiver 2016 a des allures d’été indien. Y a plus de saisons ! Mais que fait donc la police ? A Marseille, elle place en garde à vue deux militants d’Attac qui ont eu l’audace de participer à une action de désobéissance civile : une réquisition citoyenne de chaises à la BNP afin de rappeler que l’argent planqué dans les paradis fiscaux devrait plutôt servir à financer la transition énergétique.

Les deux dangereux malfaiteurs seront probablement poursuivis pour « vols en réunion de chaises » ! Hélas, même si la réforme constitutionnelle est adoptée, n’étant pas binationaux, ils ne pourront pas être déchus de leur nationalité pour ce monstrueux délit terroriste. Mais s’ils continuent à faire les malins, l’état d’urgence prolongé donnera heureusement aux forces de l’ordre tous les pouvoirs pour calmer ces agitateurs. Affaire à suivre !

Cette histoire n’est que la partie émergée de l’iceberg des festivités policières dans la France post attentats à la mode sécuritaire. Aux quatre coins de l’Hexagone et de Paca, les contrôles au faciès se multiplient à l’encontre des Français les plus « basanés ». A qui profite le crime alors que l’extrême droite caracole en tête dans les urnes ? Décidemment ma p’tite dame, sale climat !

Au sommaire du Ravi n°137, février 2016

le - 5/02/2016 -

La « grosse » enquête Nous sommes tous binationaux ! La réforme de la constitution pour y inscrire la déchéance de nationalité vise toujours, sans le dire, trois millions de français binationaux. Un cadeau à l’extrême droite qui divise... extrêmement. 5 pages d’enquêtes, d’analyse, de témoignages, de reportage et de dessins ! le Ravi en état d’urgence… sociale : un cahier très spécial le Ravi est allé traîner ses guêtres aux états généraux de l’urgence (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org