Contact

Abo, dons, adhésions

Au sommaire du Ravi n°77, septembre 2010

le 2/09/2010


La grosse enquête : peut-on miser sur 2013 ?

Marseille Provence 2013 sera-t-elle un fiasco ou jackpot ? A qui et à quoi va servir la capitale européenne de la culture ? Préfigure-t-elle les contours d’une future métropole marseillaise ? Quelle ville rêvent de dessiner les promoteurs du projet ? Les artistes locaux seront-ils vraiment de la fête ? A mi-chemin, MP 2013 suscite des inquiétudes à la hauteur des multiples attentes, économiques, politiques et culturelles, qu’elle soulève. Bilan d’étape provisoire. 5 pages d’enquête.


Notre belle région(g)


Inondations : quand la culture du risque prend l’eau

Pas un printemps ou un automne sans que la région ne soit frappée par une crue. Après la catastrophe du 15 juin dernier en Dracénie (83), la « culture du risque » se retrouve au centre des attentions. Son absence explique le bilan extrêmement meurtrier dans le Var. Enquête.

Les ordures n’ont pas de couleur politique

L’enquête sur la corruption dans les marchés publics des déchets de la communauté urbaine de Marseille a accouché de ses premières mises en examen. Une affaire qui brasse sans les impliquer directement de beaux noms : Guérini, Muselier. Et bientôt Gaudin ? Analyse.



Métropoles & trous jolis


Marseille : la bataille d’eau a commencé (2)

En 2012 et 2013, les contrats de la gestion de l’eau à Marseille arrivent à échéance. Une remunicipalisation est-elle possible ? Second volet d’une enquête du Ravi  : les multinationales défendent leur grisbi. La Société des eaux de Marseille ne veut pas qu’on lui coupe le robinet… Enquête.

Draguignan : conditionnel pour la prison

Au lendemain des inondations, la maison d’arrêt a vécu une évasion spectaculaire de 450 détenus et 230 employés. Son avenir est toujours incertain.

Marseille : des blindés pour la biodiversité

Des militaires au cœur d’un parc national ? Dans celui des Calanques, l’armée serait même un exemple à suivre pour le développement durable…

Vaucluse  : le FN en embuscade

Avec 12 cantons renouvelables sur 24, dont 9 détenus par la gauche, le Vaucluse est en ballottage pour les cantonales de 2011. Sans oublier un FN requinqué.

Aix-en-Provence : un urbanisme rafistolé

La belle endormie n’a toujours pas de plan local d’urbanisme. En attendant, on distribue toujours au petit bonheur les permis de construire…

Le docu friction : Estrosi & Ciotti ; paire & maire



Les grands rendez-vous


Le grand reportage dessiné

Risques industriels : Raffinerie, mon amour

Le petit reportage dessiné

Roms : La porte ouverte

Contrôle technique de la démocratie 

Un grand reporter du Ravi « teste » incognito un conseil municipal dans une ville ou un village de notre belle région : ce mois-ci Forcalquier (04).

Le portrait poids lourd : Sylvie Andrieux

Mouillée dans l’affaire des détournements de subventions au Conseil régional, la belle blonde du PS, députée des quartiers Nord à Marseille, refuse de porter le chapeau. Portrait satirique.

Y a pas que Paca

Le duvet de la poussière. Reportage photographique de Franck Pourcel en Afrique de l’Ouest.



RTT


C’est la Guetta-strophe !

Le 7 août à Nice la soirée électro des Guetta devait marquer les mémoires. Las, seulement 25 000 tickets ont été vendus sur les 47 000 espérés ! Un pari perdu pour Christian Estrosi qui avait fait voter 145 000 euros de subventions pour la manifestation.

Une ronde infernale de nombreux articles et dessins :

Cuisiner c’est déjà résister ; supporter c’est déjà picoler ; la page « copinage », les « rencards » associatifs, les « rencontres des amis du Ravi  », la chronique TV « plasma et vieilles antennes », la chronique ravirtuelle « sur la toile », le navet du mois, la revue de presse de Marie, et bien d’autres rendez-vous encore…

Le Ravi de plâtre du « mensuel régional qui ne baisse jamais les bras » est décerné cet été à Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, et à Christian Estrosi, maire de Nice, qui ont battu cet été tous les records dans la démagogie sécuritaire.

Ceci n’est pas un « spam ». Il arrive que des personnes bienveillantes inscrivent leurs collègues et amis pour recevoir notre lettre d’information. Si vous ne souhaitez plus recevoir cette « newsletter », renvoyez nous simplement cet e-mail. Nous vous enlèverons aussitôt de nos listes.

@-Leravi - http://www.leravi.org