Contact

Abo, dons, adhésions

Bienvenue en Sarkozie !

La grosse enquête
le 1er/10/2010

Obsession sécuritaire, vidéo-surveillance, chasse aux Roms et aux étrangers, UMP radicalisée, travail le dimanche, culte de la propriété privée, sous-culture « bling bling »… La Provence et la Côte d’Azur seraient-elles devenues l’ultime eldorado de notre omniprésident ?

Une réforme musclée sur l’immigration, une de plus, à faire passer à l’Assemblée nationale ? Thierry Mariani, député du Vaucluse, répond bien sûr présent pour être rapporteur et plaider les avantages de la déchéance de la nationalité. Une nouvelle loi sécuritaire est en préparation afin d’enfoncer la tête sous l’eau des parents d’enfants délinquants en leur supprimant les allocations familiales ? Et voilà que surgit Éric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, toujours partant pour jouer les Monsieur Sécurité de l’UMP.

Lorsque trente-cinq députés rejoignent un collectif de la « droite populaire », pour « briser le politiquement correct », un sur trois émarge à l’UMP en Paca. Éric Luca, élu des Alpes-Maritimes et co-fondateur du collectif, réclame dans Minute, l’hebdo de l’extrême-droite, « la reconquête des territoires perdus avec des blindés ». Michel Vauzelle, le président socialiste de la Région, affirme qu’il est « frère des gitans » et « fier d’être président d’une grande région musulmane » ? Roland Chassain, maire UMP des Saintes-Maries-de-la-Mer (13), dérape aussitôt en déclarant que « ses propos démontrent au moins une chose : Michel Vauzelle n’est pas l’ami de la sécurité que l’on doit aux Français… ».

Et ce n’est pas tout ! L’obsession sécuritaire à la mode dans l’Hexagone semble s’épanouir sous le soleil. Les caméras de surveillance, rebaptisées poétiquement « caméras de vidéoprotection », fleurissent un peu partout dans nos villes. Et même dans nos campagnes ! Comme les résidences privées, clôturées, elles aussi vidéo-surveillées, qui connaissent un grand succès sur la Côte. Paca fait également office de laboratoire de la dérèglementation sociale. Nice vient de légaliser le labeur dominical dans une partie du centre ville. La zone commerciale de Plan de Campagne (13) a servi de référence à la loi Mallié, du nom du député UMP des Bouches-du-Rhône, sur le travail le dimanche. Les ministres s’y rendent en pèlerinage.

D’autres symptômes font de Paca une Sarkozie : la sous-culture « bling bling », celle de l’argent et du mauvais goût décomplexés, qui s’est toujours bien portée sur la Côte d’Azur ; les scores soviétiques avec lesquels notre omniprésident a été élu dans les Alpes-Maritimes et le Vaucluse ; l’origine « régionale » de quelques personnalités très proches du patron de l’Élysée... Bien sûr, l’accumulation à charge de faits parfois disparates peut sembler caricaturale. Qu’on nous pardonne ! C’est un péché mignon dans un journal satirique !

Beaucoup d’élus de droite, même s’ils se font hélas trop discrets, savent garder le sens de la mesure. La gauche dirige la Région, trois Départements : un contre-pouvoir réel mais qui, comme le raconte le Ravi tous les mois, n’est pas irréprochable. Très loin s’en faut ! Et puis, en Sarkozie, il y a des manifs monstres, bien sûr, mais aussi des résistances plus discrètes. Celles de gens qui ne veulent pas gagner plus mais vivre mieux, qui n’ont pas besoin pour se sentir exister d’écraser le voisin, immigré et pauvre de préférence. Sans bruit, sans tapage, ils inventent la Région de demain. Avec eux, ensemble tout devient possible ?

M. G.

Au sommaire de la grosse enquête du Ravi 78, daté octobre 2010, chez votre marchand de journaux.

Page 6 ■ L’obsession sécuritaire ■ Entretien : « L’anti-tsiganisme primaire »

Page 7 ■ Les apprentis sorciers de la droite ■ Eldorado privé sous haute surveillance

Page 8 ■ Bling bling ! ■ Tribune : que la montagne est belle !

Page 9 ■ Palmarès ■ Les hommes du président ■ Travail dominical : mauvais plan

@-Leravi - http://www.leravi.org