Festi’ Fric !

le 22/02/2012

Ah ! Ah ! Ah ! Et plutôt trois fois qu’une ! Au lieu de se résigner à la cure d’austérité censée soigner la crise financière internationale, des collectifs expérimentent des monnaies dites « complémentaires » pour promouvoir une réappropriation citoyenne de l’argent rendu à un usage social et solidaire. Festi’Fric, un colloque participatif à Salon-de-Provence, question, ces jeudi 23 et vendredi 24 février, nos échanges et nos liens. Banco !

Le fric, le flouze, le pèze, le pognon, l’artiche, le blé, la thune, l’oseille, les radis, les ronds, les pépettes  ! Quelle belle diversité ces mots d’argot pour qualifier l’argent ou la monnaie face à la pénurie d’euros qui nous est annoncée dans des programmes d’austérité pour 2012. Il faudrait donc sauver l’économie mondiale  ! «  Elle est dans un état critique… Elle a mis un pied hors de son lit d’hôpital pour effectuer une gigue irlandaise (…) davantage liée aux effets de la morphine financière et des stéroïdes qui ont été injectés dans un corps amaigri plus qu’à un soin miraculeux  », a ainsi déclaré, en mars dernier, Albert Edwards, stratège à la Société Générale, dans les pages «  marchés  » du Monde  !

Mais connaissez-vous la Roue, née dans le Vaucluse, l’Abeille, le Sol-violette, le Palmas, la Mesure, l’Occitan, la Luciole, le Bouchon, la Sardine, le Grain de sel, la future Nostra, ou bientôt à Marseille le Gaston, qui sont toutes des monnaies dites «  complémentaires  », destinées à remettre de l’abondance, redynamiser l’économie locale, multiplier les échanges basés sur des biens, des services réels plutôt que sur des parieurs-traders  ? Connaissez-vous ces monnaies offrant une alternative au système monétaire dominant en recréant ainsi du lien et de la richesse «  autrement  » sur nos territoires  ?

Retrouver de la confiance, développer les solidarités et la réciprocité, est-ce encore possible  ? Que pouvons-nous faire localement face à cette crise systémique bien réelle, mais avant tout sociale et écologique, plutôt que strictement économique ou financière ?

Conçues par l’équipe de l’APEAS, l’Agence provençale pour une économie alternative et solidaire (éditant le webzine la Dynamo), par les auteurs de JournArles, plate-forme d’information citoyenne sur internet), par l’équipe de Fokus 21, association expérimentant de nouvelles formes d’actions collectives), avec l’appui des journalistes du Ravi, ces 8 pages spéciales nous interrogent sur ce qu’est la vraie richesse. Qu’est-ce qui compte vraiment  ? Qu’est-ce que les monnaies complémentaires  ? Que peuvent-elles nous apporter  ? Quels sont les préalables à leur mise en place  ? Quelle part de «  REV  », celui du philosophe Patrick Viveret, «  REV  » comme «  Résistance Expérimentation et Vision  », peuvent-elles nous apporter  ?

Suivez-nous à l’Isle-sur-la -Sorgue, dans le Vaucluse, pour assister aux premiers mouvements de la Roue, la première monnaie complémentaire locale de Provence-Alpes-Côte-d’Azur, avant d’en découvrir quelques-unes «  en visages  » et en photographie parmi les quelques 4000 monnaies existantes à travers le monde. Découvrez les bonnes feuilles du nouvel opus sur la Face cachée de la monnaie de JournArles, avec de nouvelles et savoureuses paraboles. Voyez la façon dont les organisateurs du OFF de la future capitale européenne de la Culture en 2013 veulent créer le Gaston, monnaie complémentaire «  culturelle et affective  »…

Comment pourrait-on s’inspirer de ces monnaies et systèmes d’échange pour démystifier ce tabou qu’est l’argent, le ré-enchanter et le dynamiser en y réintroduisant de l’abondance ? C’est à ces questions que nous vous invitons à réfléchir en préliminaire, dans ce cahier, avant de vous rendre à Festi’Fric, colloque participatif organisé les 23 et 24 février prochains à Salon-de-Provence (13), pour y développer ensemble notre réflexion, y partager des projets, y tisser des liens, et y découvrir des pépites grâce à l’intelligence collective, une riche programmation et le hasard des rencontres...

Pascal Hennequin

Pour participer (gratuitement) aux rencontres Festi’Fric à Salon-de-Provence (13) ce jeudi 23 et ce vendredi 24 février, tous les renseignements sont là.



Au menu du cahier Festi’Fric dans le Ravi de février actuellement chez les marchands de journaux :

Page II

Entretien avec Patrick Viveret

Page III

Reportage  : la Roue cherche fortune

Pages IV & V

Portfolio  : des monnaies en visages

Page VI

JourArles  : la parabole des moutons

Page VII

L’internationale des monnaies solidaires

Le Gaston, les artistes et l’affectif

Page VIII

Festi’Fric, l’évènement le plus bankable



@-Leravi - http://www.leravi.org