Contact

Abo, dons, adhésions

Le printemps c’est maintenant

Edito
le 28/02/2013

Scoop ! Après une longue enquête, nous sommes en mesure de le révéler : le temps va radoucir ; les plantes vont bourgeonner ; le réveil de la nature est imminent. L’austérité de l’hiver va être balayée. Le printemps c’est maintenant ! Une dépêche de l’AFP est pourtant formelle : pour le changement, il faudra attendre. C’est le printemps, mais le dégel des restrictions budgétaires est renvoyé aux calendes grecques de la crise du grand marché libéral. Le commun des mortels va se serrer la ceinture pendant que d’autres vont continuer à faire prospérer patrimoine et affaires…

C’est le printemps mais les promesses risquent encore d’hiberner longtemps. Du Conseil d’Etat à Matignon, en passant par les éléphants du PS, ceux qui plaident pour le report en 2016 du non-cumul des mandats sont sur le point de triompher. C’est le printemps mais l’heure est aussi à la fin de la trêve hivernale des expulsions. Et même si une ministre, Cécile Duflot, est favorable aux réquisitions de logements vides, des centaines de personnes vont être jetées à la rue en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

En guise de bouquet de fleur, nous vous avons donc préparé un numéro spécial. A double titre. Nous publions un supplément « immobilier » d’un genre particulier : de Marseille à Nice en passant par Toulon, il donne la parole à ceux qui ne veulent pas être « expulsés de la crèche » pour finir à la rue. Et puis le Ravi, avec les giboulées printanières, sort aussi de sa coquille en revendiquant un rythme d’escargot et le droit à la p(a)resse. Nous y affirmons la nécessité d’une presse qui ne se presse pas. En toute saison, il y a urgence.

A propos d’urgence, pour s’abonner au Ravi, c’est par ici.

@-Leravi - http://www.leravi.org