Contact

Abo, dons, adhésions

C’est primaire

Edito
le 15/04/2013

Quel est le rapport entre Aix-en-Provence, Le Havre et Marseille ? Le Conseil national du parti socialiste a arrêté le principe, le 13 avril, d’y organiser des primaires locales, en octobre prochain, pour désigner ses candidats aux élections municipales de 2014. Partout ailleurs (quelques villes peuvent encore rejoindre la liste...), la bonne vieille méthode prévaudra dans les communes de plus de 20 000 habitants : un vote indicatif des militants suivi, ou non, par une décision du national qui garde le dernier mot.

Leur surnom ? Starsky et Hutch ! Harlem Désir les a mandatés, le mois dernier, pour prendre le contrôle de la fédération PS des Bouches-du-Rhône minée par les affaires et les divisions. Alain Fontanel et Christian Borgel pilotent désormais une « fédé » sous tutelle avec l’objectif affiché d’assurer l’organisation de primaires « citoyennes » et « transparentes ». Mais la dynamique qui, en 2011, a permis à Hollande de s’imposer comme candidat face à Aubry et Royal est-elle vraiment reproductible à l’échelle locale ?

Même la direction nationale socialiste semble en douter ! Avignon ne figure plus dans le club très réduit des villes où se tiendront des primaires. Les arguments de ceux qui craignent des fraudes électorales, le poids des baronnies et de leurs clientèles, une foire d’empoigne, l’entrisme des électeurs de droite, se font de plus en plus entendre. Au point de l’emporter face aux autres qui plaident pour un procédé permettant d’élargir la base électorale et d’oxygéner le système ? Ils sont forts au PS ! Ils parviendraient presque à nous faire oublier que l’essentiel est ailleurs : un bilan, un projet…

@-Leravi - http://www.leravi.org