Contact

Abo, dons, adhésions

Roquette man

Cuisiner, c’est déjà résister
le 27/08/2013

Tous les mois dans le Ravi, une recette relevée ! Ne loupez pas le prochain numéro !

On est le 27 mai, il a gelé dans mon jardin... Peut-être que quand vous lirez ça, l’été sera là, normal, avec un bon gros soleil et des températures de saison, mais là, c’est dur pour nous ! Enfin, la roquette tient le coup... Et bien que le reste ai pris une bonne et sévère claque, on garde espoir. Je le savais pas, mais la roquette aussi, comme nombre de ses cousines méditerranéennes, a été interdite pendant bien longtemps dans les jardins de couvent à cause de ses propriétés aphrodisiaques. Elle est pourtant importante pour son taux considérable d’antioxydants. Mais bon, nous on aime ça l’aphrodisie, et puis les couvents, hein ! Ici, là, maintenant, c’est plus son goût qui nous intéresse, un croisement de noisette enrobée de moutarde. En mesclun, elle va augmenter la saveur en relevant votre salade, mais elle peut aussi s’utiliser en fin de cuisson à l’italienne sur des pizzas, ou même sur des tartes. On peut s’en servir cuite pour la plus vieille, dans des soupes, des ragoûts ou version épinards, à peine saisie. Cette fois-ci, pour la recette du mois, c’est Rodolphe Jullienne du « Café du Cours » à Reillanne (01) qui prend la parole et vous confie le secret d’une de ses plus belles réussites du mois de mai. Si vous ne pouvez ni la cultiver ni l’acheter, pensez à la roquette sauvage, fleur blanche et saveur plus épicée qui pousse un peu partout dans nos contrées.

Sylvain Musseri, paysan

Pistou de roquette

100g de roquette
20g de parmesan
20g de pignons
1 gousse d’ail
un peu d’huile d’olive à l’œil
1 pincée de sel.

Tu mixes tous les ingrédients ensemble, et tu conserves au frais. C’est terriblement bon et il s’utilise comme un pistou classique. Mais là, on va s’en servir pour agrémenter un risotto !!!

Risotto tout roquette

C’est une recette à suivre, parce que lui, il fait tout à l’œil... Let’s go !!!
Pour le risotto, il se sert d’un riz appelé « carnaroli », le meilleur selon lui.
Tu fais fondre des oignons, puis tu rajoutes le riz et tu le rends translucide.
Ensuite, tu couvres de vin blanc à hauteur, tu laisses absorber, puis tu couvres avec un bouillon de poulet.
A ce moment-là, tu râpes 2 gousses d’ail dedans. Tu rajoutes du bouillon jusqu’à ce que ton riz soit cuit.
Quand le riz est cuit, tu râpes un peu de parmesan et tu rajoutes de la crème. _ Tu sors du feu et tu couvres 5 minutes.
De l’autre côté, tu éminces ta roquette, tu la poêles à peine, et tu rajoutes ton risotto dedans.
Tu mélanges bien, et ensuite tu sers ton risotto entouré d’une farandole de roquette fraîche et tu mets une cuillère de pistou, quelques fleurs de capucines pour la couleur et là, tu fais des heureu(x)ses.
Simple, mais efficace le Rodolphe.
Un bon petit café/concert dans l’arrière pays, et un resto à découvrir.
Bon appétit.

le Ravi fête son 10ème anniversaire et ça risque d’être le dernier ! Pour s’abonner, pour faire un don, le "Couscous Bang Bang" c’est par ici !

(1) Le Café du Cours
Cours Thierry d’Argenlieu
04110 Reillanne Téléphone et réservations : 04 92 76 53 84
www.lecafeducours.com

@-Leravi - http://www.leravi.org