Contact

Abo, dons, adhésions

François Bernardini perd son procès contre le Ravi

le 8/11/2013

François Bernardini a perdu le procès qu’il avait initié contre le Ravi. Le mensuel "qui ne baisse jamais les bras" a été relaxé de la plainte en diffamation déposée par le maire divers gauche d’Istres (13) au sujet d’une enquête sur la gestion des cantines municipales et sur la gestion de la restauration pour les personnes âgées. Un article publié en mai 2013.

En revanche, le Ravi a été condamné à 1 euro de dommages et intérêts et 300 euros d’amende avec sursis au bénéfice de Philippe Cambon, entrepreneur Istréen, qui avait lui aussi déposé plainte pour le même article. Nous nous expliquerons sur cette condamnation à l’occasion de la publication du jugement.

Nous attendons, avant de commenter en détail toute l’affaire, de prendre connaissance des motivations détaillées du jugement, prononcé le vendredi 8 novembre. Mais nous étonnons, une fois de plus, du caractère disproportionné de la réaction de François Bernardini qui, après refusé de répondre à nos questions, a acté en justice sans prendre la peine de formuler une demande de droit de réponse que nous lui aurions pourtant accordé par principe.

Nous invitons, bien entendu, tous nos lecteurs à se procurer notre prochain numéro, chez les marchands de journaux dès le 6 décembre 2013, où il sera longuement question d’Istres et de Mr le maire.

Mieux ! Nous invitons tous les istréens et ceux soucieux de défendre une presse d’investigation libre et irrévérencieuse en Provence-Alpes-Côte d’Azur, à souscrire un abonnement pour recevoir leur Ravi à domicile...

le Ravi fête son 10ème anniversaire et ça risque d’être le dernier ! Pour s’abonner, pour faire un don, le "Couscous Bang Bang" c’est par ici !

@-Leravi - http://www.leravi.org