Contact

Abo, dons, adhésions

Grande Tchatche avec Yves Moraine

Flippant le dauphin
le 22/11/2013

C’est parti ! Jean-Claude Gaudin a mis fin au vrai-faux suspens sur sa candidature : le sénateur maire UMP de Marseille postule donc pour un 4ème mandat. Face à lui, en première ligne, Patrick Mennucci (PS), le truculent opposant de toujours. C’est du lourd et ça va saigner !

Dans cette campagne de brute (politique bien entendu) qui débute, le Ravi, toujours soucieux d’apaiser le débat public, se devait d’inviter à la Grande Tchatche, son émission mensuelle politique sur les ondes de radio Grenouille, un homme capable d’enrober, à la veille de Noël, le plus vif des propos dans un emballage aux couleurs sucrées.

Qui de mieux qu’Yves Moraine, porte parole de Gaudin en 2008 et, probablement à nouveau, pour l’ultime bataille en 2014 ?

Le microcosme local et les journalistes parisiens sont unanimes : il est le nouveau dauphin du vieux capitaine. Un signe ne trompe pas : En septembre, Jean-Claude Gaudin a sacré Yves Moraine, à Bagatelle, maire des 6 et 8ème arrondissement, dans les beaux quartiers marseillais où l’épopée Gaudiniste a débuté.

Comme Flipper, le dauphin, Yves Moraine est un virtuose du dévouement. De Gaudin, il dit sans détour : « en politique il est mon maître, dans la vie il est mon ami. » Comme lui, la politique est sa passion. Adolescent, pour le punir, son père lui a, un jour, interdit de regarder à la télévision les débats à l’Assemblée nationale.

Né en 70 à Aix, où il a plus tard étudié le droit, avant d’y rejoindre un cabinet d’avocat, son engagement s’épanouit, dès le lycée, dans les rangs des jeunes du centre des démocrates sociaux. En 89, à 19 ans, il figure déjà sur une liste Gaudin dans le 6/8 .A 25 ans, il obtient son 1er mandat, sous l’étiquette UDF, et devient adjoint au maire d’arrondissement. Il siège en mairie centrale depuis 2001 et ses 31 ans. Il y préside désormais le groupe UMP.

Nombreux sont ceux qui prêtent à Yves Moraine, à 43 ans, un avenir radieux. Si Jean-Claude l’emporte, il pourrait le nommer 1er adjoint. Et si l’envie lui vient de préférer le sénat, lorsque le cumul des mandats sera interdit en 2017 – ce dont il se défend – où s’il prend une retraite anticipée – scénario non officiel – Yves Moraine pourrait être adoubé maire de Marseille.

C’est de la politique fiction bien entendu ! Et lorsqu’on se souvient du sort d’un Pezet, le dauphin de Defferre, ou de Muselier, l’ex de Gaudin, Yves Moraine devrait peut-être prendre peur.

Flipper le Dauphin, en fin de compte, c’est vraiment flippant !

Michel Gairaud

Pour écouter l’émission, c’est par là...

le Ravi fête son 10ème anniversaire et ça risque d’être le dernier ! Pour s’abonner, pour faire un don, le "Couscous Bang Bang" c’est par ici !

@-Leravi - http://www.leravi.org