Contact

Abo, dons, adhésions

Le cadeau de Gaudin à Veolia

350 millions !
le 6/12/2013

350 millions d’euros ! C’est le cash dégagé entre 1996 et 2012 par la Sem (Société des eaux de Marseille), filiale de Veolia, sur la gestion de l’eau. Avec, au mieux, l’indifférence complice des élus, Jean-Claude Gaudin, le sénateur maire UMP candidat à sa succession, en tête. Une enquête, co-produite par la rédaction du Ravi et celle de Mediapart, à lire dans le Ravi n°113, daté décembre, actuellement en vente chez tous les bons marchands de journaux...

Alors que la société des eaux de Marseille (Sem), une des filiales de Veolia, vient d’être désigné par la communauté urbaine Marseille Provence Métropole (MPM) pour gérer la distribution et l’adduction de l’eau sur ses 18 communes pour les 15 prochaines années et pour 2,2 milliards d’euros, Veolia Environnement continue de se restructurer.

L’ancienne Générale des Eaux annonce la suppression de 700 postes, qui s’ajoute à celle de 1500 du début d’année. La faute « à la détérioration de ses marges sur l’eau ». Il faut dire que la multinationale se rémunérait grassement jusqu’à présent. Pour preuve, un document de MPM tombé dans les bras du Ravi et de Mediapart montre que la Sem a dégagé entre 18,6 et 24,6 millions d’euros de trésorerie sur la distribution et l’adduction d’eau sur Marseille entre 1996 et 2012. Soit 352,26 millions d’euros sur 17 ans. La suite en page 9 du Ravi n°113, daté décembre, actuellement chez tous les bons marchands de journaux...

Jean-François Poupelin (le Ravi) et Louise Fessard (Mediapart)

En complément à notre enquête, nous publions également en ligne les documents suivants (pour les consulter, cliquez sur les liens hypertextes ci-dessous).

- Le rapport définitif 2007 de contrôle annuel des comptes de la DSP eau et assainissement de Marseille Provence Métropole.

- Le rapport définitif 2011 de contrôle annuel des comptes de la DSP eau et assainissement de Marseille Provence Métropole.

- Le Rapport de la chambre régionale des comptes Paca 2000 sur la gestion du service de l’eau à Marseille.

- Une note datée du 23 octobre 2013. Elle analyse et récapitule les observations de Patrick du Fau de Lamothe, expert comptable et élu régional ex EELV, sur la DSP eau de Marseille qui commencera le 1er janvier 2014.

- Un document qui émane des services de la Communauté urbaine de Marseille. Il calcule la trésorerie générée entre 1996 et 2012 par le contrat dit du Canal de Marseille (communes de Marseille, Allauch et Septèmes-les-Vallons), une délégation de service public détenue par la Société des Eaux de Marseille (filiale de Veolia) depuis 1960.

@-Leravi - http://www.leravi.org