Contact

Abo, dons, adhésions

Les têtes de vainqueurs... et nous

Cuisiner, c’est déjà résister
le 27/04/2014

Tous les mois le Ravi publie une recette de cuisine très relevée. Ne manquez pas le prochain numéro !

Il y a des moments où on aimerait être ailleurs sans vraiment savoir pourquoi. Se retrouver dans une ruelle entre des affiches électorales fait partie de ces expériences désagréables où on se demande ce qui cloche. Les candidats ravis rivalisent de bonté naïve, certes, mais ils arborent aussi un air assez subtil censé donner un côté protecteur au personnage. C’est un truc qui nous vient du temps de Louis XIV où on maniait l’art de faire de la politique tout en étant assis sur une chaise d’aisance. Les sourires des prétendants aux trônes municipaux rivalisent d’un soulagement heureux qui semble vouloir nous dire avec le souffle court  : « Quelqu’un qui fait aussi bien caca que moi ne peut-il pas être que bon, simple et généreux ? »

Puis je me suis dit qu’un pont entre cuisine et résistance n’était pas obligé de passer par des détours aussi scabreux et que cette chronique culinaire pouvait aussi bien être une fenêtre sur un monde où on se met juste à faire la tambouille pour ceux qu’on aime, en oubliant un peu les sujets brûlants.

Voici donc pêle mêle quelques idées de recettes super simples. Pardon à ceux qui touchent leur bille en cuisine : ce mois-ci j’ai envie de vous livrer quelques idées de plats uniques préparés en moins de 15 minutes.

Pierrick du Grain de Sable

Spaghetti à l’ail et au piment

Pour 4 personnes :

5 cuil à soupe d’huile d’olive / 4 gousses d’ail égermées et finement émincées / 1 piment épépiné et haché / 2 brins de persil plat haché / 500 g de spaghetti / Sel

Chauffer l’huile dans une petite casserole et y faire dorer l’ail et le piment quelques minutes à feu doux. Il ne faut surtout pas que l’ail noircisse. Saler légèrement, retirer la casserole du feu et parsemer de persil. Cuire les spaghettis al dente dans une grande quantité d’eau bouillante salée. Les ajouter à l’ail et au piment. Servir aussitôt.

Purée au beurre de sauge

Pour 4 personnes : 12 patates / Un oignon / Une feuille de laurier / 50g de beurre / 10 feuilles de sauge / 1 citron / sel / poivre du moulin

Mettre les patates et l’oignon épluchés dans un faitout, couvrir d’eau froide, y jeter le laurier, et porter à ébullition.

Laisser cuire jusqu’à ce que les patates se fendent facilement sous la pression d’une fourchette.

Pendant ce temps préparer le beurre de sauge : faire fondre le beurre à feu doux dans une petite casserole. Dès qu’il commence à colorer, ajouter les feuilles de sauge et saler. Retirer du feu quand les feuilles deviennent croustillantes et réserver au chaud.

Egoutter les patates en prenant bien soin de garder le jus de cuisson. Mettre les patates dans une jatte qui ne craint rien, y ajouter le beurre de sauge et un peu du jus de cuisson et les réduire en purée à l’aide d’un rondin, d’une grosse cuillère en bois ou même d’une bouteille. On pourra le cas échéant, rajouter du jus de cuisson pour fluidifier la purée. Saler, poivrer, ajouter un jus de citron et à l’attaque !

Soupe de pois cassés

Pour 4 personnes : 200g de pois cassés / 1,5L d’eau / 4 gousses d’ail épluchées et égermées / 1 gros oignon / 2 clous de girofle / Une branche de thym / Sel / poivre

Dans un faitout jeter les pois cassés, l’eau, l’ail entier, l’oignon émincé, les clous de girofle, le thym, le sel, le poivre et l’eau. Porter à ébullition et laisser cuire sans laisser attacher (on peut rajouter un peu d’eau). Quand les pois sont cuits (plus de résistance sous la dent) il faut que la soupe ait commencé à prendre mais reste un peu liquide. Retirer du feu et mixer finement jusqu’à obtention d’une consistance onctueuse.

Riz grillé aux blettes (Pour quatre personnes)

Pour 4 personnes : 150g de riz rouge ou autre cuit et refroidi / 50g de Parmesan râpé / 4 belles branches de blettes coupées en lamelles / 2 oignons émincés / poivre du moulin

Faire dorer les oignons dans une grande poêle antiadhésive avec un peu d’huile, y ajouter les blettes et cuire à feu fort sans cesser de remuer jusqu’à ce que les cotes deviennent un peu translucides. Mélanger le riz et le fromage. Le jeter dans la poêle et baisser le feu. Tasser le riz dans la poêle pour former une galette. Cuire jusqu’à ce que ça sente bien le fromage grillé. (Se démerder pour) retourner la galette et infliger le même sort à l’autre face. Se partager la galette et se régaler.

@-Leravi - http://www.leravi.org