Contact

Abo, dons, adhésions

Watt else ?

Une tribune de Clémentine Thierry, directrice d’Enercoop Paca
le 6/07/2015

L’actualité très chargée des derniers mois démontre une nouvelle fois que la question énergétique est aujourd’hui un enjeu majeur, notamment dans la lutte contre le changement climatique…

Résumé des épisodes précédents : en mars dernier, Areva, le fleuron du nucléaire français, annonçait plus de 4 milliards d’euros de pertes pour l’année 2014 et la suppression de 6000 emplois dans le monde. Mi-avril, on découvrait une anomalie sur la cuve de l’EPR de Flamanville, réacteur « maudit » dont la facture, après avoir triplé, se chiffre aujourd’hui à quelques 9 milliards d’euros et dont le chantier accuse un retard de plus de 5 ans. Le nucléaire pas cher n’est plus qu’un lointain souvenir !

Le même mois, l’Ademe enfonçait le clou, démontrant dans son étude prospective, douze ans après les premiers scénarios élaborés par l’association négaWatt, la faisabilité technique mais aussi économique d’un mix électrique français reposant à 100 % sur les énergies renouvelables.

What else ? comme dirait un célèbre acteur buveur de café ! Que nous faut-il de plus pour acter que les énergies nucléaire et fossile appartiennent désormais au passé ? Et qu’il est urgent d’engager une transition énergétique basée sur la réduction de nos besoins, l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables ? Et créatrice de milliers d’emplois !

Théodore Monod disait : «  L’utopie n’est pas l’irréalisable, mais l’irréalisé.  » Il y a 10 ans déjà, à l’occasion de l’ouverture du marché de l’électricité à la concurrence, des acteurs comme Greenpeace, Biocoop, La Nef, Les Amis de la Terre… unissaient leurs forces pour créer Enercoop, un fournisseur alternatif et coopératif d’électricité 100 % verte.

Aujourd’hui Enercoop a grandi, compte 22 000 consommateurs en France, 15 000 sociétaires et 9 coopératives régionales, parmi lesquelles Enercoop Paca, créée à Marseille il y a deux ans. Cet ancrage local lui permet notamment de développer des projets de production sur le territoire, impliquant habitants et collectivités, en partenariat avec des acteurs comme Energie Partagée.

A la veille de la Cop 21, l’objectif d’Enercoop - au-delà de son métier de fournisseur d’électricité - est bien, plus que jamais, de permettre une réappropriation citoyenne et locale de l’énergie. Nos choix en matière énergétique engagent les générations futures. Faisons en sorte qu’elles soient fières de nous !

Acheter ses légumes par le biais d’une Amap, choisir une banque éthique, se brancher à l’électricité verte... les consommateurs le savent depuis longtemps : on peut faire bouger les lignes en remplissant son caddie autrement. Enercoop Paca vous invite à rejoindre le mouvement de toutes ces alternatives qui montrent chaque jour que des solutions au changement climatique existent, des solutions concrètes que chacun peut mettre en œuvre individuellement.

Rendez-vous le samedi 27 juin à Marseille pour Alternatib’Aïoli, le village des alternatives à la sauce marseillaise ! Un événement qui sera alimenté en électricité d’origine 100 % renouvelable grâce aux producteurs d’Enercoop. Ce qui ne devrait pas l’empêcher de pousser les watts pour se faire entendre !

@-Leravi - http://www.leravi.org