Contact

Abo, dons, adhésions

Climat, Dette, Austérité : ça va chauffer !

Une tribune libre d’Hervé Thomas, d’ATTAC Marseille
le 21/08/2015

Du 25 au 28 août, Marseille a rendez-vous avec un autre monde à l’occasion de l’Université citoyenne d’Attac France.

Près de mille personnes se retrouveront du 25 au 28 août à Marseille à l’Université Saint-Charles pour le grand rassemblement altermondialiste de l’été.

Organisé à l’initiative d’Attac France, cet événement sera l’occasion de rencontres et débats, avec la participation de nombreuses personnalités internationales.

Comment répondre aux enjeux de la Cop 21 ? Que faire pour construire de nouvelles solidarités avec le peuple grec ? Comment se débarrasser du Tafta et autres accords mortifères ? Que faire pour désarmer les marchés, et rompre avec les politiques d’austérité ? Comment changer la façon dont nous produisons et consommons, et lutter contre les « grands projets inutiles et imposés » comme l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes ?

De l’altermondialisme aux luttes contre le changement climatique, d’Alternatiba au mouvement Occupy, en passant par les mobilisations contre les gaz de schiste, nombreux sont les thèmes qui seront abordés lors de cette Université d’été à travers six filières déclinées en autant de forums et plus de 45 ateliers.

Résistances et alternatives qui se développent partout dans le monde seront abordées dans leur diversité, avec de nombreux intervenant⋅e⋅s et partenaires internationaux et européens, notamment lors des plénières d’ouverture et de clôture.

Zoé Konstantopolou (présidente du Parlement grec), Eric Toussaint (coordinateur de la Commission pour la vérité sur la dette grecque), Juan Laborda (économiste de Podemos) et Pedro Arrojo (animateur d’Attac Espagne) ouvriront l’Université d’été et donneront le ton de la lutte contre les politiques d’austérité menées au prétexte de la dette. Susan George, Pascal Canfin (ancien ministre délégué au développement), Pablo Solon (ancien ambassadeur de Bolivie auprès des Nations unies sur le climat), Geneviève Azam (chercheuse et écologiste militante) animeront la séance de clôture sur les enjeux de la Cop 21 et de la mobilisation citoyenne qui s’annonce historique. 

En plus d’un programme riche de débats, de nombreuses activités permettront aux participant⋅e⋅s de s’approprier différentes formes d’intervention, d’action et d’éducation populaire à travers des formations spécifiques.

L’Université d’été sera également un moment de convivialité et de fête avec un programme « hors les murs » qui permettra aux participant⋅e⋅s de partir à la découverte d’une autre Marseille que celle de « Plus belle la vie » ou des résultats de l’Olympique de Marseille.

Durant une semaine, Marseille sera le foyer brûlant de la construction de mobilisations pour une autre Europe et un autre monde. Venez goûter l’aïoli altermondialiste sur le Vieux-Port et rejoignez le mouvement… Ça va chauffer ! 

Alors chiche, rendez-vous cet été à Marseille pour faire monter l’aïoli !

Pour s’inscrire et pour connaître le programme détaille de l’université d’été c’est par là

JPEGLe forum des "médias pas pareils"
"Face à la crise réinvestir et réinventer les médias locaux"
Mercredi 26 août
12H00
Patio extérieur de l’université Saint-Charles
Face au grand amphithéâtre

Généralisée, la crise médiatique (et politique) est particulièrement visible et sensible en région Paca. La presse et les médias « pas pareils » - journaux indépendants, radios libres, télés participatives, sites web « pirate »...- n’en sont pas moins particulièrement présents dans la région pour faire entendre un autre son de cloche, donner la parole à ceux qui ne l’ont pas et faire écho à ce que les autres ne traitent plus ou mal. Devant sans cesse se réinventer, ces médias repensent aussi la relation à leur lectorat, auditeurs, à leurs sources. S’il faut penser global et agir local, il est évident que la bataille pour le pluralisme commence au coin de la rue. Et que la réinvention des médias - condition sine qua non de leur survie - ne se fera pas sans l’investissement des citoyens dans ces derniers.

Un débat animé par le mensuel le Ravi avec un certain nombre de médias locaux annoncés tels que Marsactu, Cqfd, Radio Galère, radio Grenouille, Zinzine, l’Age de faire, etc...

Et toujours le mercredi 26 août, avant le forum des "médias pas pareils", dès 9h30, un débat "quelles résistances, quelles alternatives" avec Acrimed, Altermondes, Bastamag...

@-Leravi - http://www.leravi.org