Contact

Abo, dons, adhésions

La Médaille

Edito
le 8/01/2016

2016, année de la franche rigolade ? C’est bien parti ! Elle commence par une exquise pitrerie : Charb, Cabu, Honoré et Tignous sont nommés, à titre posthume, chevaliers de la Légion d’honneur. Distinguer de cet ordre, dont la devise est « honneur et patrie », quatre dessinateurs qui ont conchié toute leur vie nationalisme et militarisme, relève du contre-sens. Ou de la volonté, en fanfare, de définitivement les enterrer, eux, l’esprit « Charlie » et le Saint-Esprit libre penseur…

Parmi les victimes et les « héros » des attentats, Lassana Bathily n’a pas été honoré. Il s’agit de l’homme à tout faire de l’Hyper Cacher, de confession musulmane, qui avait caché des otages dans une chambre froide. Il n’a pas été jugé suffisamment français pour être médaillé. Une décision bien dans le ton du « grand maître national de l’ordre de la Légion d’honneur » (sic), alias François Hollande (sic), qui s’apprête à modifier la constitution pour assouplir les règles autorisant la déchéance de la nationalité.

Chères lectrices, chers lecteurs, nous vous nommons dignitaires des Grands-croix de l’ordre du mensuel « pas pareil » de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Et depuis la région qui a offert à l’extrême droite son meilleur score dans une France en état d’urgence, nous vous souhaitons, malgré tout, une belle année fraternelle et solidaire.

@-Leravi - http://www.leravi.org