Contact

Abo, dons, adhésions

60 000 euros pour que vive Acrimed !

Appel à souscription pour l’observatoire critique des médias
le 11/05/2016

Acrimed vient de fêter ses 20 ans. Et comme nous l’avons écrit à cette occasion, Acrimed est une « créature fragile » puisqu’elle « repose sur une activité militante, pour l’essentiel bénévole, et ne dispose que de faibles ressources financières ».

Il ne sert à rien de (se) raconter des histoires : pour qu’Acrimed continue à exercer dans des conditions acceptables ses activités, il nous faut de nouvelles « ressources », sans lesquelles nos caisses continueront à se vider dangereusement, laissant craindre un dépôt de bilan qui pourrait survenir à la fin de l’année 2016.

Autrement dit et concrètement :

Acrimed a besoin d’argent, et plus précisément de 60 000 euros !

Notre situation financière n’est pas dramatique, mais inquiétante. Merci de vous en inquiéter.

Qu’on se le dise : nos ressources financières ne sont constituées que par les cotisations des adhérents, des dons et la vente de notre délicieux magazine, Médiacritique(s). Nous ne recevons aucune subvention, notre site est intégralement gratuit et nous sommes réfractaires à toute forme de publicité.

Ces 60 000 euros représentent 0,36 % des 16,6 millions d’euros de revenus de l’oligarque des médias Arnaud Lagardère en 2014.

Ces 60 000 euros, qui pour cet héritier ne sont que le montant d’un pourboire, nous sont indispensables, pour continuer notre activité multiforme – par nos publications, nos débats, nos actions –, de critique des médias, pour une transformation démocratique des médias. Ces 60 000 euros nous sont indispensables notamment pour pérenniser l’emploi de trois salariés, hélas mal payés.

Vous nous aimez un peu, beaucoup, passionnément ? Prouvez-le !

Vous nous approuvez un peu, beaucoup, passionnément ? Prouvez-le !

Comment ? En donnant, bien sûr (c’est ici). Et mieux encore, car Acrimed est d’abord et avant tout une association, dont le combat – (re)faire de la question des médias une question politique – ne peut être qu’un combat collectif : en adhérant ! (c’est là)

Comme nous, vous êtes partisans d’une appropriation démocratique des médias ? Vous pouvez commencer en vous appropriant un peu… Acrimed.

Et pour vous approprier un peu, n’hésitez pas à verser beaucoup (dans la mesure de vos moyens !), car il vous sera beaucoup remboursé – proportionnellement en tout cas : à hauteur de 66 % très exactement.

Pour en savoir plus, le site d’Acrimed, c’est par là

@-Leravi - http://www.leravi.org