Contact

Abo, dons, adhésions

"Sans culture : la dictature de la médiocrité"

Entretien avec Olivier Py, directeur du festival d’Avignon
le 6/07/2016

Grande Tchatche avec Olivier Py, le directeur du Festival d’Avignon dont il place la 70ème édition sous le triple parrainage de la révolution, de l’utopie et de l’espoir...

Les journalistes qui adorent Olivier Py – tout autant qu’ils adorent le détester – le qualifient de flamboyant et de baroque. De fait, le présenter est aussi simple que de calculer le rapport constant de la circonférence d’un cercle à son diamètre dans un plan euclidien.

Comme pour le nombre Pi, en s’en tenant à 14 chiffres après la virgule, il est donc à la fois : comédien, directeur, dramaturge, bouffon, metteur en scène, poète, gestionnaire, féru d’art lyrique, chanteuse de cabaret, catholique, homosexuel, romancier, lyrique, engagé… Il est le Off du festival d’Avignon, où il a débuté sur scène. Il est surtout, depuis 2014 pour ses 49 ans, le 1er artiste à diriger le In depuis Jean Vilar.

La région ne lui est pas inconnue. Né à Grasse, dans une famille pied-noir, il a passé son Bac à Cannes. A Paris, il cumule déjà les expériences : une Khâgne, des études de philo et de théologie pour ses humanités ; l’Ensatt et le Conservatoire pour ses études théâtrales.

La direction, dans les années 2000, du théâtre de l’Odéon n’a pas ralenti le rythme de ses créations. Il a écrit et adapté 34 spectacles, publié 26 livres, mis en scène 15 pièces, 35 opéras, joué dans 15 pièces, 9 longs métrages… Il a même fait une apparition dans un épisode de Navarro.

Nous pourrions lister ses interventions dans le débat public. Il y est souvent question de politique culturelle, bien entendu, mais aussi de politique tout court. Comme dans l’éditorial de la 70ème édition du festival qu’il place sous le triple parrainage de la révolution, de l’utopie et de l’espoir. Rien de moins !

Michel Gairaud

Pour écouter la Grande Tchatche avec Olivier Py, c’est par ici

@-Leravi - http://www.leravi.org