Contact

Abo, dons, adhésions

In vino veritas

L’enquête
le 2/09/2016

Economie, écologie, politique, social, alternatives : à l’heure des vendanges, dans une région où le rosé dope le marché viticole, la vérité est toujours au fond du verre… A la vôtre ! 5 pages d’enquêtes, de reportages, d’analyses et de dessins.

JPEG - 65.3 ko

« Le jus de la vigne clarifie l’entendement. » C’est Rabelais qui le dit. In vino veritas, la vérité est au fond du verre. Et elle n’est pas toujours belle à voir ! Dans les vignobles varois d’Origine d’appellation contrôlée, sous les ceps de prestigieux domaines, ce sont des déchets du BTP qui servent d’engrais. Les envolées lyriques du marketing de l’industrie viticole sur les vertus haut de gamme du rosé provençal cachent d’autres réalités : des vins standardisés, des vignes noyées sous les pesticides, des travailleurs précarisés, des amateurs payant parfois au prix fort de médiocres cuvées. Alors comment s’étonner que, dans une région où l’extrême droite pullule comme le mildiou, nombre de viticulteurs tournent au vert de gris ?

« Vin tant divin loin de toi est forclose, tout mensonge et toute tromperie. » Au fond du verre, se reflètent tous les enjeux politiques, économiques, sociaux et écologiques du moment. On y trouve donc aussi matière à étancher notre soif d’alternatives et à trinquer pour un monde meilleur. Le bio étend son emprise sur la surface viticole régionale. Les vins naturels ou « pas pareils », tous amoureusement produits par des artisans-vignerons, égayent nombre de caves. Des lieux ouvrent un peu partout pour les faire partager. Comme le dit François - Rabelais, pas l’autre - « beuvez toujours, ne mourrez jamais » !

Michel Gairaud

Retrouvez-nous à Marseille, le samedi 10 septembre, au Funiculaire, «  bar à vin culturel », pour une rencontre avec le Ravi afin de causer « vérité au fond du verre ». C’est à 17 heures, 17 rue Pogglioli (13 006), du côté de la Plaine.

Au sommaire de l’enquête « In vino veritas », publiée dans le Ravi n°143, daté septembre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "Sous le raisin, le parpaing"
p. 9 "Il a d’la cuisse" (lexique)
p. 10 Des vignerons "pas pareils"
p. 10 De l’art de picoler à Marseille
p. 11 Strip de Yakana : "En prendre une grosse caisse"
p. 11 "Paca voit e plus la vie en rosé"
p. 12 Le rouge brun fait un carton
p.12 "Des travailleurs considérés comme une charge"

@-Leravi - http://www.leravi.org