Contact

Abo, dons, adhésions

Lâchez-nous les urnes !

La grosse enquête
le 3/11/2016

Primaires de la droite, des socialistes, des écolos : l’heure est à l’inflation de scrutins pour départager les candidats à la candidature. Au point de frôler la saturation avant une indigestion lors de l’acmé électorale présidentielle ? 5 pages d’enquêtes, de reportage, d’analyses et de dessins.

JPEG - 78.3 ko

Etrange phénomène : plus l’abstention s’accroît, plus la confiance dans la parole politique s’érode et plus nous sommes invités à voter pour départager des candidats à la candidature. Les 19 octobre et 6 novembre seront connus les résultats de la primaire d’Europe écologie les Verts. Les 20 et 27 novembre auront lieu les 1er et 2ème tour de celle des Républicains. Mais il faudra « fiévreusement » patienter jusqu’aux 22 et 29 janvier pour arbitrer le match de la primaire de la « belle alliance populaire », termes pompeux pour désigner le rendez-vous des socialistes et d’une poignée de micro-partis amis.

L’avantage c’est que les « addicts », moyennant quelques euros et paraphes, pourront participer aux six scrutins ! Les enjeux ne sont pas nuls. Nous n’avions jamais vu les leaders de la droite, traditionnellement rangés derrière un seul chef, débattre publiquement avec autant de virulence. Alignés sur les questions économiques et sociales, ils s’opposent sur les obsessions identitaires, xénophobes et sécuritaires de l’extrême droite. Au PS, qui peine à digérer la ligne libérale du gouvernement, un président sortant de la 5ème République pourrait même être désavoué par son propre camp !

Certes il n’est pas sûr, comme l’expliquent les partisans des primaires, que les négociations en coulisses ou l’auto-désignation d’un « leader maximo » soient vraiment préférables. Il n’empêche. A l’image du dévoiement des consultations citoyennes et autres formules de démocratie participative, la « primairite » aiguë semble surtout servir à relégitimer des partis exsangues et leurs élus usés. A profusion de sondages, de petites phrases, de promesses éphémères, les primaires font surtout spectacle et diversion là où une véritable refondation démocratique serait l’urgence.

Michel Gairaud

Au sommaire de l’enquête « Lâchez-nous les urnes », publiée dans le Ravi n°144, daté octobre 2016) Actuellement chez les marchands de journaux en Paca :
p. 8 "Un sarko primaire balloté en Paca"
p. 9 "Hassen Hamadou, Ie candidat"
p. 10 "Primaires pour tous" : les primaires citoyennes
p. 10 "Sauter la primaire" (ceux qui refusent le processus)
p. 11 Strip de Yakana : "Sarkozix"
p. 11 "Contrôle technique de la démocratie participative"
p. 12 "Et le perdant est..." (la primaire rose et la primaire verte)
p.12 "Une stratégie de relégitimation des élus" (entretien avec le chercheur Rémi Lefevbre)

@-Leravi - http://www.leravi.org