Contact

Abo, dons, adhésions

Le point "G"

Un documentaire sur le "système G" à Marseille
le 28/11/2016

Un documentaire - "Le système G" - vient déconstruire le clientélisme à la sauce marseillaise : "G" comme Gaston Defferre, Guérini, Gaudin... Pédago et courageux. Diffusion sur France 3 Provence ce lundi 28 novembre après le Soir 3 (23h30).

«  A cette époque, j’étais comestible  », roucoule le sénateur-maire (LR) de Marseille Jean-Claude Gaudin en brandissant une photo de lui de 1965. Ce n’est pas un documentaire sur les mœurs de nos édiles. Mais, pour le coup, le «  système G  », en décortiquant le clientélisme à la sauce marseillaise, met nos élus à poil.

«  L’idée n’a jamais été de se contenter de faire un documentaire sur l’ancien maire, Gaston Defferre. Mais de comprendre pourquoi, 30 ans après sa mort, il est encore si présent, explique Frédéric Legrand, co-auteur de ce documentaire (1). Et, à l’occasion, apporter quelques réponses aux questions que tout le monde se pose. Pourquoi le ramassage des ordures est pourri, les piscines si souvent fermées, etc...  »

Pour cela, le documentaire, avec juste ce qu’il faut de mise en scène, va creuser jusqu’aux racines du système encore à l’œuvre aujourd’hui, en remontant jusqu’à Simon Sabiani et en interrogeant politiques, syndicalistes, associatifs afin de saisir comment des mécanismes datant des années 30 perdurent encore.

Car, derrière le « G », il y a « Gaston » bien sûr mais aussi Gaudin et Guérini, l’ancien patron du Conseil général des Bouches-du-Rhône et multi-mis en examen qui - emblématique - n’a pas donné suite aux demandes d’entretien.

Prolongeant le travail d’un Mattina ou de Péraldi et Samson, ce film dont les acteurs principaux sont bien connus des lecteurs du Ravi recèle quelques pépites, comme l’étonnante sincérité d’un Renaud Muselier, éternel dauphin marseillais, sur FO, ou l’hilarant témoignage de l’écolo Sébastien Barles expliquant comment, en pleine campagne, il se fait éconduire par des électeurs : «  C’est trop tard. La droite vient de passer. Et d’offrir des places pour le parc d’attraction OK Corral !  »

Mais pas question d’alimenter le « Marseille bashing » : «  Les mécanismes décrits ici existent ailleurs, précise Frédéric Legrand. Mais l’histoire et la situation de la ville fait qu’il y a quelques spécificités.  » Ni de nourrir, à la veille de 2017, le renoncement : «  On ne porte pas de jugement de valeur. D’autant que, s’il y a du clientélisme, c’est qu’il y a des élus pour le pratiquer et des clients pour l’accepter.  » Et le journaliste de conclure en citant l’un des témoins du film : «  Quand on veut changer le cours d’un match, on ne reste pas dans les gradins, on rentre sur le terrain pour s’emparer du ballon.  »

S. B.

1. Frédéric Legrand, qui a signé l’enquête «  La stature du commandeur  » dans notre dossier « Ces morts qui nous gouvernent  (le Ravi n°140), est par ailleurs administrateur de la Tchatche, l’association éditrice du Ravi.

«  Le système G  », documentaire de 52 minutes de Fanny Fontan, Romain Fiorucci et Frédéric Legrand. Diffusion le lundi 28 novembre sur France 3 Provence après le Soir 3 (23H30 / 23H50)

Sur les « box » :

Orange- SFR - Free - TNT SAT : 323
Bbox - Bouygues :  492
Numericable (HD) : 400
Numericable (LaBox) : 932
Canal Sat : 372
Darty : 302
Fransat : 311

Pour en savoir plus, c’est par ici

Et aussi : projection suivie d’un débat avec les réalisateurs le lundi 5 décembre à 19h30 au cinéma le Chambord, 283 Avenue du Prado, 13008 Marseille.

@-Leravi - http://www.leravi.org