Contact

Abo, dons, adhésions

Le procès du Ravi renvoyé au 7 décembre

Les aventures du mensuel régional pas pareil trainé au tribunal par deux élus LR du Var
le 27/09/2017

Josette Pons, ex-députée LR du Var, présidente de la communauté d’agglomération Provence Verte, et Marc Lauriol, conseiller départemental LR du Var, attaquent le Ravi pour "diffamation" suite à notre enquête sur l’Odel, l’office départemental d’éducation et de loisirs. Une audience a eu lieu ce 27 septembre renvoyant le jugement sur le fond le 7 décembre. Soutenez-nous !

le Ravi était assigné devant le Tribunal correctionnel de Draguignan ce mercredi 27 septembre à 13h30 pour diffamation. Cette citation directe fait suite à une plainte de Marc Lauriol, conseiller départemental LR du Var et candidat malheureux à la députation en juin dernier (éliminé au premier tour), de Josette Pons, ex-députée LR du Var, ex-maire de Brignoles (depuis juillet elle a passé la main à son premier adjoint) et actuelle présidente de la communauté d’agglomération de la Provence verte, ainsi que par l’Odel (Office départemental d’éducation et de loisirs), dont Lauriol est le directeur et que préside Pons.

Reculer pour mieux sauter ? Mettant en avant des arguments techniques, l’avocat de Lauriol, Pons et l’Odel a obtenu, lors de l’audience du 27 septembre, le renvoi du procès au jeudi 7 décembre.

C’est notre enquête sur l’Odel Var, intitulée « Odel Var : les élus d’abord, les enfants après » qui est visée (Cf le Ravi n°151, daté mai 2017). Les plaignants nous réclament la somme de 32500 euros, soit l’équivalent de deux ans et demi de salaire d’un journaliste du Ravi et à peu près ce qui manque chaque année pour boucler le budget de la Tchatche, l’association qui édite votre mensuel pas pareil. Il ne fait pas bon défendre une presse indépendante, exigeante et irrévérencieuse en Paca !

Aidez-nous à surmonter cette nouvelle épreuve ! ABONNEZ-VOUS ! Car un journal libre ne s’achète pas, on finance son indépendance ! C’est par ici...

@-Leravi - http://www.leravi.org