Contact

Abo, dons, adhésions

Quel avenir pour la raffinerie de la Mède ?

Débat public à Martigues (Salle du Grès) le 4 novembre à 18H00
le 10/11/2017

Alors que Total avance dans son plan de reconversion de la raffinerie de la Mède en “bioraffinerie” à l’huile de palme, la remise en question de ce projet persiste. Le 14 novembre, les Amis de la Terre, Alternatiba Martigues et la CGT Mède organisent un débat public, en présence d’élus locaux, pour discuter des solutions d’avenir pour ce site, dans une réflexion plus globale sur les possibilités de reconversion industrielle sur l’ensemble du territoire de l’étang de Berre.

Selon son plan de reconversion, Total prévoit d’alimenter la raffinerie de la Mède avec 650 000 tonnes d’huiles. Alors que les travaux sont lancés, l’entreprise refuse de dévoiler son plan d’approvisionnement mais reconnaît qu’il s’agira essentiellement d’huile de palme ou de dérivés, soit 550 000 tonnes. À elle seule, cette “bio-raffinerie” ferait presque doubler la consommation française d’huile de palme comme carburant et ferait de Total le premier importateur français. [Pour plus d’informations, consultez le dossier de presse des Amis de la Terre “Stop à l’huile dans nos carburants”.] Ce projet représente autant d’huile de palme que 6 milliards de pots de Nutella. Un projet de reconversion dangereux pour l’emploi et critiqué par la CGT : il a déjà conduit à une réduction massive de personnel, de 430 à 250 salariés.

Alors Total fait-il les bons choix ? Et au-delà de la raffinerie de la Mède, comment penser la reconversion industrielle sur l’ensemble du territoire de l’étang de Berre, l’un des bassins d’emploi avec la plus grande concentration d’infrastructures pétro-chimiques ? C’est pour répondre à ces questions qu’un débat public est organisé le mardi 14 novembre à 18h dans la salle du Grès de Martigues, en présence d’élus locaux, du Réseau Action Climat, des Amis de la Terre, d’Alternatiba Martigues et de la CGT La Mède.

@-Leravi - http://www.leravi.org