Contact

Abo, dons, adhésions

Solstice

L’édito
le 30/11/2017

Les experts de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides, honorable institution attachée à l’Observatoire de Paris, sont formels. Le solstice d’hiver aura lieu à 17 heures, 27 minutes et 57 secondes sur les horloges françaises. La précision du pronostic cache mal l’effroi, ancestral et universel, qui frappe les hommes en cette saison où dominent les nuits les plus longues.

Cette année, il y a comme un petit vent supplémentaire de déprime dans notre pays pourtant prospère. Début décembre, la société française de sophrologie devait ainsi réunir son congrès national à Saint-Raphaël, sur la côte varoise, pour « traiter des problématiques telles que blessures d’attachement, burn-out, phobies, sur-stress, états d’anxiété, stress post-traumatique, autant de troubles susceptibles de perturber l’équilibre physico-psychique de la personne… ».

Comme en écho, les patrons des petites et moyennes entreprises de la CPME, pas franchement euphorisés par la défaite du mouvement social contre les ordonnances sur le travail, font eux aussi le constat « face à la crise, de la contagion du défaitisme ». Ils organisent dans les Bouches-du-Rhône, le 14 décembre, la finale de leurs « trophées des entrepreneurs positifs ». Y pratiqueront-ils la médecine alternative ?

Quant au Ravi, même si sa trésorerie est extrêmement tendue et son avenir toujours incertain, ce qui le contraint à lancer un nouveau « Couscous Bang Bang », sa motivation reste totale. C’est que, dès le 22 décembre, les jours commencent à rallonger…

@-Leravi - http://www.leravi.org