Contact

Abo, dons, adhésions

Faits d’été

Edito
le 3/07/2008

Croquez la vie à pleines dents. Les pics d’ozone ne sont pas la seule conséquence des chaleurs estivales. Il y a aussi les coups de sang. Vous vous souvenez peut-être d’Aziz El Bennouni, un Tarasconnais saisi à l’entrejambe et tabassé devant sa femme et leur bébé, lors d’un banal contrôle d’identité par trois policiers. La bavure a été immortalisée sur un téléphone portable et aussitôt diffusée sur internet. Mieux vaut donc prévenir que guérir semble s’être dit un jeune de Marignane : il a mordu les testicules d’un policier municipal qui tentait de le faire souffler dans un ballon pour évaluer son taux d’alcoolémie. Cet exploit lui a valu, en juin, trois mois de condamnation avec sursis.

La police aime le soleil. Heureusement pour notre quiétude, Le Figaro nous rassure sur la relative inefficacité des forces de l’ordre. Le quotidien, peu suspect pourtant de vouloir nuire au moral de la nation, a évalué le nombre de faits élucidés dans les commissariats au regard des effectifs. La moyenne dans le pays est de 10,6 affaires résolues par policier. A la Ciotat, ce taux tombe à 7,8. Il est de 7,9 à Draguignan, 9,2 à Avignon. Marseille, qui arrive en tête des grandes villes de France en nombre de policiers par habitant, n’obtient que 8,9. En clair, avec un quart d’agents de plus qu’à Lyon (17,1), la police y élucide un tiers d’affaires en moins. Toulon (10,8) et Nice (12,4) s’en tirent mieux. Manosque est en Paca l’Eldorado des pandores avec une note de 14,4. Au passage, Le Figaro constate que la police est plus fortement représentée dans les villes du sud et les bords de mer.

Plus propre, plus net. Sous la surveillance constante d’une armée d’uniformes, partons donc en vacances. Pour vous éviter d’être verbalisé ou pire en jetant un papier gras, le Ravi vous offre un superbe guide de la propreté en Paca. A ce sujet, le nouveau secrétaire national adjoint de l’UMP, Christian Estrosi, expérimente dans sa ville de Nice une idée génialissime : la « Frap », la Force rapide action propreté, une brigade censée intervenir en moins de deux heures afin d’éradiquer le moindre déchet, la plus petite déjection canine, le plus insignifiant graffiti. On attend toujours l’invention de la Force rapide d’action contre le chômage, la précarité et les inégalités. Et, dans Le Figaro ou dans nos quotidiens régionaux, le tableau comparatif des politiques sociales ville par ville...

le Ravi

Infos & satire seront au rendez-vous du prochain numéro du Ravi chez les marchands de journaux dès le vendredi 5 septembre. Ou, pour ne pas manquer le rendez-vous de la rentrée, dans votre boîte aux lettres après avoir rempli et posté le bulletin ci-dessous.

@-Leravi - http://www.leravi.org