Contact

Abo, dons, adhésions

Sylvie Andrieux

Le Ravi de plâtre
le 5/03/2009


« Je suis une vieille bique de la politique et j’ai une bonne image », est convaincue Sylvie Andrieux (Cf La Provence, 10/02). Il est peut-être difficile de rendre chèvre la seule députée socialiste de la région Paca, mais elle se retrouve très exposée dans l’affaire des subventions détournées aux dépens du Conseil régional. Au total 700 000 euros auraient été versés à des associations fictives censées « réhabiliter l’image et l’environnement des infrastructures des cités Nord », la circonscription de Sylvie Andrieux. Son attaché parlementaire, Roland Balalas, figure parmi les mis en examen. Il est par ailleurs secrétaire général du groupe PS à la Région et fils de Théo Balalas, ancien de l’OAS, ancien fondateur du Front national à Marseille, désormais en charge des adhésions à la fédération socialiste des Bouches-du-Rhône. A la demande de Michel Vauzelle, le Conseil régional s’est constitué partie civile. Sylvie Andrieux, vice-présidente chargée de la politique de la ville à la Région, « espère que les tricheurs seront sanctionnés » (Backchich 11/02). « Dans ce dossier, il y a des négligences administratives béantes. Moi, je suis complètement à l’aise (...) Quand on a 165 000 habitants dans sa circonscription, vous croyez que c’est une association qui va vous aider à gagner des élections ? », précise-t-elle encore (La Provence, 10/02). Blanche comme la chèvre de Monsieur Seguin.

M.G.

Si elle était un animal : Une bique
Si elle était une chanson : « Non, je ne regrette rien »
Si elle était un objet : Un fer à lisser
Si elle était une devise : « Le mépris efface l’injure »
Si elle était un film : « Blanche neige et les sept nains »

@-Leravi - http://www.leravi.org