Contact

Abo, dons, adhésions

Le Patriote : Rouge sur fond bleu

le 2/01/2009

Plus singulier que la résistance de La Marseillaise en Provence, celle du Patriote sur les terres très hostiles de Christian Estrosi. Malgré une gauche qui fait presque figure de minorité visible, et un lien fort, mais assumé, avec le PC local, « l’hebdomadaire progressiste de la Côte d’Azur », quotidien de 1947 jusqu’en 1967, tire chaque semaine à 12 000 exemplaires. « Notre lectorat est varié car nos colonnes sont ouvertes à toutes les paroles de gauche. Mais nous sommes d’abord un journal d’infos locales et régionales engagé », résume Julien Camy, le rédacteur en chef, fier de ses pages culturelles. Le Patriote ne compte que trois journalistes salariés mais fédère beaucoup de militants bénévoles. Les salaires y sont « un peu au-dessus de la moyenne de la PQR »…

J.F.P.

@-Leravi - http://www.leravi.org