Contact

Abo, dons, adhésions

La tirade du nez… qui s’allonge

le 2/03/2009

Vous êtes maire. Vous avez beaucoup promis pour être élu. Comment annoncer à vos administrés que vous ne tiendrez pas parole ?

Agressif

« Vous n’êtes pas contents ? La prochaine fois, ne votez pas pour moi ou présentez-vous à ma place ! »

Malin

« C’est la faute à Nicolas Sarkozy. »

Amical

« Vous savez bien que les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent. »

Descriptif

« Compte tenu des projets gouvernementaux de suppression de la taxe professionnelle et des pertes que cela va occasionner pour le budget communal, je suis au regret de vous indiquer que mes promesses sont caduques. »

Futé

« C’est la faute aux 35 heures et à Martine Aubry »

Curieux

« Après tout, seules les promesses non tenues ont un avenir. »

Gracieux

« Une campagne électorale, c’est comme un rêve éveillé avec ses milles merveilles. Il faut ensuite savoir prendre en compte les exigences du monde réel. Au principe de plaisir, succède toujours le principe de réalité. »

Rusé

« C’est la faute au Conseil général. »

Gastronomique

« Comme la croûte des pâtés, les promesses sont faites pour être rompues. »

Truculent

« Les promesses n’engagent que les imbéciles. »

Fataliste

« De toute façon, l’avenir c’est la trahison des promesses. »

Malicieux

« C’est la faute au Conseil régional. »

Tendre

« Les promesses sont pareilles aux vagues de la mer : elles meurent aussi vite qu’elles naissent. »

« Pour gagner une guerre, il faut savoir battre en retraite »

Pédant

« Comme le disait Catulle, ce grand poète latin qui maîtrisait si bien les vers iambiques, les hexamètres dactyliques et les distiques élégiaques : « Une fois nos passions satisfaites, nous comptons pour rien nos promesses et nos errements ». »

Emphatique

« Nous ignorons tous de quoi nous vivons, alors comment pourrions-nous rater quelque chose et avoir des regrets ? »

Roublard

« C’est la faute à Bruxelles et à l’Union européenne. »

Dramatique

« La crise économique que nous subissons n’épargnera personne. Je n’ai plus rien d’autre à vous offrir que du sang, du labeur, des larmes et de la sueur. »

Lyrique

« Le temps ne tient presque jamais ses promesses. »

Naïf

« Des promesses, quelles promesses ? »

Ordurier

« C’est la faute aux arabes. »

Technocrate

« Il y a le temps de l’élection, puis celui de la gestion. »

Repentant

« Je vous ai raconté des bobards. Je le regrette et je ne le ferai plus. »

Campagnard

« Brouillard en mars, annonce gelée en mai. Pourtant en Avril s’il tonne, c’est nouvelle donne. Comme mai froid, n’enrichit pas ; puisque septembre est le mai de l’automne ; compte tenu que pluie en février vaut du jus de fumier, ce n’est pas le soleil qui fait de l’ombre ! La vérité est fille du temps… »

Militaire

« Pour gagner une guerre, il faut savoir battre en retraite. »

Pratique

« En cas de réclamation, adressez-moi le formulaire n°3666 que vous pouvez retirer à l’accueil au service de l’Etat Civil. »

Stratège

« C’est la faute à l’intercommunalité. »

Vulgaire

« Arrêtez de me casser les couilles ! Rien à foutre de toutes ces fadaises ! »

Provençal

« L’esperanço es lou pan di miserable. »

Cyrano

@-Leravi - http://www.leravi.org