Contact

Abo, dons, adhésions

Les cadeaux bonux

le 2/03/2009

Pour faire rêver ou rassurer leurs électeurs, les candidats des dernières municipales ont rivalisé, ou pas, de génie ! Rappel.

La promesse ni droite, ni gauche

A droite comme désormais à gauche, la « sécurité des citoyens » est devenue un thème électoral central. Symbole de cette évolution, la promesse du communiste Hervé Schiavetti de créer une police municipale à Arles ! Argument du sortant : « L’évolution des missions de la police nationale [la] rend indispensable. » Curieux, mais moins audacieux que la géniale idée de Christian Estrosi, député-maire UMP de Nice, en la matière : « Créer une « réserve civile citoyenne » qui donnera à chaque habitant la possibilité de servir sa ville autrement ». Initiative transformée début juillet avec la constitution du premier comité de « Voisins vigilants ». Les toujours très prisées caméras de vidéosurveillance (programmées à Istres, Aix-en-Provence, Le Canet, Allauch, etc.), auxquelles les élus sont devenus accros, vont bientôt devenir has been.

La promesse intenable

A l’exception notable des UMP Maryse Joissains, à Aix-en-Provence, et Hubert Falco, à Toulon, les nouveaux maires se sont rarement aventurés il y a un an à parler impôts. Sage précaution : depuis, la plupart ont craqué. + 9,79 % à la Seyne-sur-Mer, + 15 % à Nice, + 11 % à Istres, Allauch, + 6,5 % à Avignon etc. Avec toujours la même excuse pour les nouveaux élus : le bilan de leur prédécesseur. L’UMP Jean-Claude Gaudin, qui ne va pas pointer son propre bilan à Marseille, envisage pourtant lui aussi « une hausse modérée ». Maryse Joissains et Hulbert Falco ont un second point commun. Ce sont les intercommunalités qu’ils président qui ont présenté la douloureuse : + 8 % pour le Pays d’Aix, + 440 %, s’il vous plaît, pour Toulon Provence Méditerranée. Exception qui confirme la règle : Jacques Bompard, l’ex-FN recyclé dans la chouannerie, poursuit sa baisse. Mais à quel prix ?

« Des caddies© en libre service pour faire du centre ancien de La Seyne-sur-Mer un supermarché urbain »

La promesse grand bâtisseur

Entrer dans la postérité. A Marseille, l’UMP Jean-Claude Gaudin et le socialiste Jean-Noël Guérini ont rivalisé d’imagination avec des projets majestueux sur le port : des éoliennes sur la digue pour le premier, des thermes en plein air chauffés par des panneaux solaires pour le second. Défense de rire ! Plus terre à terre, Hervé Schiavetti, le coco d’Arles, avait imaginé un troisième pont sur le Rhône. Faute de cofinancement, il est en train de le ranger dans ses cartons. Enfin, les UMP Marie-Josée Roig (Avignon) et Christian Estrosi (Nice) ont laissé sur place leurs adversaires avec leurs rêves : un opéra de Sydney en zone inondable pour l’ancienne ministre de la Famille de Jacques Chirac, une piscine olympique sur le port de Nice (copie d’une réalisation monégasque) pour l’ex-sous-ministre de Nicolas Sarkozy. Heureusement, la crise est passée par là...

La promesse n’import’nawak

Dans cette catégorie, Marc Vuillemot, le socialiste de La Seyne-sur-Mer, pourtant relativement sobre dans son programme, est sans égal avec sa proposition de « caddies© en libre service ». Rappel des origines de cette obscure idée calquée sur les fameux « Vélib » : « Faire du centre ancien un supermarché urbain ». N’importe quoi, à double titre !

Jean-François Poupelin

@-Leravi - http://www.leravi.org