Contact

Abo, dons, adhésions

Penser global, manger local

le 2/05/2009

Si le mouvement social se montre parfois capable d’inventer de nouvelles formes de protestations sociales, il laisse à d’autres le soin de mettre en pratique des alternatives concrètes parfois… révolutionnaires. Exemple : les « Amap » (association pour le maintien de l’agriculture paysanne). Nées au Japon dans les années 60, exportées aux USA, il a fallu attendre 2000 pour les voir débarquer en France, plus précisément lors d’une réunion « malbouffe » du Comité Attac d’Aubagne (13). A la question « comment faire pour manger mieux et moins fréquenter les supermarchés ? », Denise et Daniel Vuillon, agriculteurs à Olioulles (83) ont juste raconté ce qu’ils avaient découvert à New-York lors d’un voyage pour aller rendre visite à leur fille : des consommateurs réunis en association qui achètent directement les légumes à un producteur qui pratique l’agriculture raisonnée. La première Amap a été créée sur ce modèle à Aubagne en avril 2001. Depuis, c’est la déferlante avec plus d’une centaine d’Amap en PACA et plus de 1 000 en France… J.T.

@-Leravi - http://www.leravi.org