Contact

Abo, dons, adhésions

Courts-circuits

Edito
le 31/12/2009

Une péninsule électrique ! Les technocrates ont parfois des fulgurances poétiques. Selon les ingénieurs de RTE (Réseau de transport d’électricité) qui gèrent les lignes françaises à haute tension, Provence-Alpes-Côte d’Azur est donc un pic, un cap, que dis-je ?, une péninsule électrique. C’est parce que, nous explique-t-on, comme la Bretagne, elle ne dispose pas de grandes centrales. En Rhône-Alpes, ils sont chanceux. On y trouve la plus forte concentration du monde en réacteurs nucléaires. Bien sûr, la centrale du Tricastin fuit de tous les côtés au point de troubler, dans leur douillette ferme à Pierrelatte, les crocodiles dont les eaux sont chauffées par le Commissariat à l’énergie atomique « et aux énergies alternatives ». Mais bon, on n’a jamais rien sans rien.

Fin décembre, la péninsule électrique a donc disjoncté durant deux heures, réalisant la « panne » scénarisée avant l’heure par Tone dans notre traditionnel docu-friction dessiné (voir page 18). A qui la faute ? A une bande d’écolos jusqu’au-boutistes qui se sont opposés à la construction d’une ligne à très haute tension au-dessus des gorges du Verdon. Heureusement, nos bonnes fées de RTE, anticipant « le black-out complet » en raison de tous ces Provençaux et Azuréens poussant à fond leurs convecteurs électriques, jadis prônés par EDF, ont préféré pratiquer des « délestages maîtrisés ». En clair, ou plutôt en noir, ils ont coupé d’autorité le jus notamment dans les agglomérations marseillaises et niçoises.

Nos quotidiens régionaux ont décrit avec effroi les terribles scènes qui ont suivi. Parmi les pires : les consommateurs bloqués aux caisses des grandes surfaces alimentaires ou culturelles, comme les Fnac, attendant en vain de pouvoir encaisser, avant de devoir évacuer les lieux, penauds, laissant derrière eux leurs achats de Noël. Il devrait y avoir des procès pour condamner ceux qui s’opposent ainsi à la relance de l’économie ! Heureusement, nous voilà en 2010. La Conférence internationale de Copenhague sur le réchauffement climatique et autres courts-circuits sont déjà de mauvais souvenirs. En plein cœur de l’hiver, quelques degrés de plus seraient même bienvenus. Bonne année !

le Ravi

Il y a eu un Ravi dans la crèche à Noël. Merci pour votre mobilisation ! Pour qu’il y ait des Ravi tous les mois en 2010, abonnez-vous en ligne sur le www.leravi.org. C’est nouveau, moderne, rapide, sûr et économique. Youpi ! Ou imprimez un bulletin d’abonnement...

@-Leravi - http://www.leravi.org