Contact

Abo, dons, adhésions

L’éco-passeport de la rentrée

le 2/08/2009

Après le succès des Européennes, la vague verte va continuer à déferler comme une giclée de Canard WC au cœur de la vie quotidienne. Mais êtes-vous écologiquement correct ? Petit test d’éco-citoyenneté.

Environnement

1) L’heure des vacances a sonné. Tante Ginette vous propose de la rejoindre dans sa maison de Charente-maritime. Quel moyen de transports allez-vous utiliser ?

- a) Je prends mon 4x4. Y a que ça de vrai pour faire le fou dans les dunes. Avec les deux mômes et le jet ski, pas moyen de prendre le train. Un long trajet comme ça, c’est l’occasion de tester mon nouveau détecteur de radars.
- b) Je prends le train car l’électricité nucléaire est toujours une énergie moins nocive que l’essence. Manque de bol, la France est centraliste et il faudra bien une journée pour arriver à bon port.
- c) J’envoie une lettre à tante Ginette sur du papier recyclé pour lui expliquer qu’il n’est pas raisonnable de partir en vacances à l’heure où la planète se meurt. D’ailleurs, si elle était solidaire, elle profiterait de la canicule pour passer l’arme à gauche et laisser sa maison à ses petits neveux.

2) La cohabitation avec tante Ginette n’a pas vraiment fonctionné. Il vous reste deux semaines de congé. Quelle destination choisissez-vous ?

- a) Je laisse les enfants à tante Ginette. Avec sa surdité, elle supporte bien le petit dernier qui fait ses dents. Comme on est un couple libre, on choisit chacun sa destination. J’hésite encore entre la Thaïlande, le Cambodge ou le Myanmar. Chérie, elle va en thalasso au Maroc. C’est moins cher et les masseurs ont les mains douces.
- b) Je connais un agriculteur bio qui fait gîte rural en été. On fait les travaux des champs avec lui, on apprend à traire les brebis. En plus, il a une connexion wifi et on peut payer par carte bleue.
- c) Deux semaines, c’est juste ce qu’il faut pour rentrer en Provence à vélo. Cela permettra de faire un bilan de l’état de pollution de nos campagnes. Seul problème, les enfants râlent contre les marques de bronzage avec les masques à gaz. Et les pneus en caoutchouc bio tiennent 30 km. A pied, c’est bien aussi.

3) L’heure de la rentrée a sonné. Il faut faire les travaux nécessaires pour améliorer le bilan écologique de votre logis. Par quoi vous commencez ?

- a) J’ai fait couper le pin parasol qui était devant la maison. Il niquait ma carrosserie avec la résine. Du coup, on a fait un grand feu pour fêter ça. Ça a un peu dérapé sur la colline. Mais j’ai fait un super film avec mon Iphone sur les hélicoptères bombardiers d’eau.
- b) J’ai déjà installé le double vitrage, mis des capteurs solaires sur les volets et acheté une chaudière à bois pour l’hiver. Il reste encore à transformer la piscine de la résidence secondaire en bassin bio mais le petit dernier s’est intoxiqué avec les algues filtrantes.
- c) J’ai installé des toilettes sèches. Certes, ça sent fort mais c’est naturel. La cuisine au bois, ça ajoute aussi une saveur. On a supprimé le chauffage central. De toute façon, on dort tous dans la même pièce. Pour récupérer la chaleur de la chèvre et des poules que l’on a ramenées des vacances.

4) Etre écolo commence aussi par ce qu’on met dans son assiette. Bio, paysan ou surgelé ?

- a) J’aime bien les légumes et les fruits surtout exotiques. J’adore les mangues, la papaye, le raisin sud-africain. Côté viande, le bœuf d’Argentine et le porc mexicain sont mes deux péchés mignons.
- b) Je suis inscrit à une Amap éthique et bio. On a des choux de Chine, des avocats du Brésil, des cerises du Japon. Le tout certifié bio. Comme ça, on encourage l’agriculture paysanne aux quatre coins du monde.
- c) J’ai fait un potager sur un rond-point près de chez moi. L’engrais est naturel, il vient de mes toilettes sèches. De toute façon, les enfants sont habitués à manger peu. L’avenir du monde, c’est la frugalité.

Solutions

- Vous avez une majorité de a : Pour vous Home est une réplique du film E.T. L’avenir de la planète vous concerne moins que la chute de la bourse. En 2012, Daniel Cohn-Bendit élu président, vous éviterez le bûcher à cause des émanations de dioxine. Vous serez lapidé à coup de patates bio.

- Vous avez une majorité de b : Vous êtes culpabilisé mais pas encore mûr pour un changement de mode de vie. A la prochaine révolution, vous irez en camp de rééducation environnementale dans le Larzac.

- Vous avez une majorité de c : Vous êtes l’éco-citoyen idéal. A la prochaine révolution, vous serez commissaire politique dans un camp de rééducation pour les bobo-traîtres.

@-Leravi - http://www.leravi.org