Contact

Abo, dons, adhésions

le Ravi et la réclame

le 1er/11/2009

Historiquement, la ligne de l’association quant à son financement par la publicité a toujours été claire, résumée par le mantra « culture et viticulture ». Exceptée notre passion pour l’œnologie, la ligne éthique du journal en matière de publicité est donc réservée aux seuls événements culturels.

Possible ? Souhaitable, diront certains. Abominable, diront d’autres. Et, Tchatche oblige, les discussions sont animées lorsque ce sujet est abordé, de manière récurrente, dans nos réunions de Conseil d’Administration (d’ailleurs très naturellement orientées viticulture). Perdre son âme en remplaçant un dessin satirique ou un article de fond par un encart ? Et si, justement, cet encart permettait de payer l’impression du journal ?

Pub ou pas pub, le débat est loin d’être clos, mais il est tranché dans les faits. Pour preuve, ce mois-ci, la pub pour l’exposition César à Arles en dernière page. Quelques pages de réclame, peut-être. Mais défendre l’indépendance de la ligne éditoriale, bien sûr. Nous rêvons d’annonceurs qui soient suffisamment fous (du Ravi) pour intégrer la ligne satirique du journal et qui confieraient la création de leurs pubs à nos dessinateurs. Chiche ?

A. W.

@-Leravi - http://www.leravi.org