Contact

Abo, dons, adhésions

Scénario parano : « Ils » sont coupables !

le 1er/09/2009

C’est évident ! On nous cache quelque chose… Mais quoi au fait ?

Propageons la vérité ! C’est une petite vidéo, comme des milliers d’autres que l’on peut visionner sur Youtube ou Dailymotion, relayée sur radiomorpheus.com. En préambule, un avertissement : « Ils ne veulent pas que vous réfléchissiez trop. » « Ils » sont puissants, organisés, malveillants bien entendu. « Vous feriez mieux de vous réveiller pour comprendre que des gens dirigent votre vie. Vous ne le savez pas ! » Quoi donc par exemple ? La grippe A est née dans un laboratoire. La preuve ? Ce témoignage d’un journaliste d’investigation de Washington, Wayne Madsen. Le même personnage, sur contrepropagande.blogspot.com, est présenté comme un éminent « professeur ». Qu’importe !

Donc, Wayne est formel. « J’ai parlé à deux journalistes, l’un de Mexico City, l’autre de Jakarta (…) Ils ont été en contact avec des officiels de l’ONU et de l’OMS et c’est bien leur conclusion : la grippe A semble être le résultat de manipulations génétiques… » L’homme qui a vu l’homme qui a vu… La grippe A est un beau carburant à alimenter la parano qui prospère dans la jungle de l’information « libre » sur internet. Une autre vidéo sur Youtube obtient un franc succès. Agrémentée de la musique de « Je suis une légende », le blockbuster de science-fiction avec Will Smith, elle nous dévoile la vrai cause de H1N1 : « la secte du nouvel ordre mondial ». Dans l’ombre, elle agit en diffusant « un apéritif viral destiné à éliminer un grand nombre des habitants de la planète ». Bien entendu, la gigantesque campagne de vaccination qui se prépare fait partie du complot.

« C’est la secte du nouvel ordre mondial »

Toutes les thèses circulent. Certaines affirment qu’il n’y a pas de grippe A, que tout ce battage politico-médiatique ne sert qu’à détourner l’attention de la crise financière. Elles restent assez minoritaires. La plupart des explications en vogue sur le Net attestent du caractère intentionnel de H1N1. Les propos qu’aurait tenu le général russe Léonid Ivachov ont un franc succès. Il préside (vraiment !) l’Académie russe des problèmes géopolitiques. Il s’est déjà distingué en affirmant que les attentats du 11 septembre n’ont pas été perpétrés par des islamistes mais par « une collusion interne du capitalisme américain ». Cet homme éclairé pense que « les médecins militaires détiennent la formule de la pneumonie atypique qui a donné naissance au virus ». Ignacio Ramonet, l’ancien rédacteur en chef du Monde Diplomatique, relaye sans la partager une autre hypothèse : « Certains en sont venus à en conclure que le détesté Rumsfeld, l’ancien secrétaire américain de la Défense, devait être impliqué d’une façon ou d’une autre dans l’apparition du nouveau virus mutant A. C’est peu probable ! » (www.medelu.org).

A l’issue d’une enquête trépidante sur Google, masque FFP2 sur le visage, mains lavées régulièrement au gel hydro-alcoolique, nous sommes en mesure nous aussi de faire des révélations. La grippe A n’est pas d’origine mexicaine mais a été inventée dans un laboratoire secret situé en Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nous vous révélerons, le mois prochain, le nom du cerveau malade et torturé à l’origine du virus. Le témoignage exclusif d’un moine tibétain qui a rencontré un général libyen s’étant entretenu à Genève avec un haut fonctionnaire de l’Organisation mondiale du commerce, nous permet d’affirmer, dès maintenant, qu’il s’agit du maire d’une grande ville de notre région.

Si avec ça, l’auteur de cet article ne remporte pas le prix Pulitzer, c’est bien la preuve qu’« ils » contrôlent déjà tout.

Rackham

@-Leravi - http://www.leravi.org