le Ravi crèche à Draguignan - mars 2007

Le Dragon assoupi

le 2/03/2007

Sous-préfecture, auto proclamée « capitale de l’artillerie », peuplée de militaires et de fonctionnaires, Draguignan peine, malgré une explosion démographique, à retrouver sa superbe d’autrefois... Une ville moyenne dans le Moyen Var. Le dragon, que la légende associe à la ville, aurait-il perdu son souffle ? La municipalité veut croire l’inverse. Une enquête tombe à point pour attester de la « séduction provençale » de la capitale de la Dracénie. Publié par Les Echos en (...)

Lire la suite...

Rue de la (résis)Trans

le 2/03/2007

Reportage dessiné...

Lire la suite...

Agglo : Paquet CADeau !

le 2/03/2007

Le consensus politique qui régnait au sein de la Communauté d’agglomération dracénoise (CAD) est mis à mal par un coup de force de son président, le maire de Draguignan. Max Piselli, le maire UMP de Draguignan et président de la Communauté d’agglomération dracénoise (CAD), n’a pas de temps à consacrer à la presse satirique régionale mais aime bien s’épancher dans les colonnes de Var Matin (1). Parfois un peu trop. En y annonçant que le prochain président de la CAD (...)

Lire la suite...

Culture : politique "cul-terreuse"

le 1er/03/2007

Terre de festivals l’été, le moyen Var est presque un désert culturel le reste de l’année, à l’exception du théâtre de Draguignan, scène conventionnée. Et de belles initiatives associatives, peu soutenues, mais qui arrivent à émerger. La Dracénie a cru replonger, il y a un an, dans une période que ses habitants pensaient définitivement révolue : celle des années 90. « Un vide culturel, un peu comme l’Atlas marocain », se souvient Richard Frêche, président de (...)

Lire la suite...

Golfs : 18 trous dans la peau

le 1er/03/2007

Dans les années 80 et 90, la construction de complexes golfiques était envisagée comme la panacée pour développer le moyen Var. Le combat acharné des écolos contre le golf de Vidauban a endigué cette tendance. Yves Rosé, le maire de la Motte, tient à son complexe golfique du domaine de Saint-Endréol, 150 hectares uniques en Dracénie, presque comme à la prunelle de ses yeux. D’un geste, il balaie toutes les critiques. La propriété du groupe japonais Kajima (l’équivalent de notre (...)

Lire la suite...

Militaires : l’arme secrète

le 1er/03/2007

Pour compenser le transfert de la Préfecture à Toulon, le gouvernement a offert à Draguignan des militaires. Beaucoup de militaires. Cette présence a un prix. Parfois la vie est cruelle. Dépossédée de sa préfecture en 1974, Draguignan reçoit en compensation l’Ecole d’artillerie deux ans plus tard. D’abord peu accueillante, la sous-préfecture du Var affiche aujourd’hui fièrement son statut de « capitale de l’artillerie ». Le label est mentionné sur les panneaux (...)

Lire la suite...

Politique : combat de dragonneaux

le 1er/03/2007

Max contre Christian. Deux hommes que tout oppose s’affrontent une nouvelle fois pour décrocher la mairie. Que le meilleur gagne ? Le président de la foire aux olives ou l’ancien directeur de cabinet (1) ? Le diplômé de l’école normale d’instituteur d’Aix-en-Provence ou celui de l’ENA, la prestigieuse école nationale d’administration ? L’UMP Max Piselli ou le PS Christian Martin ? Les Dracénois, en 1995, ont créé la surprise en préférant le (...)

Lire la suite...

Transports : un train de retard

le 1er/03/2007

Impossible de rejoindre Draguignan par le rail. Un collectif se bat pour la réouverture d’une ligne ferroviaire. Principal obstacle : l’inertie des élus. L’histoire remonte au 19ème siècle. Alors prospère préfecture, Draguignan refuse en 1860 le passage d’une grande ligne de chemin de fer, symbole d’une modernité à laquelle l’élite de la ville n’est pas préparée. Le désamour avec le rail se confirme lorsqu’en 1976, le dernier train entre dans (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org