Tsunami bleu, stop ou encore ? - juin 2007

Tsunami bleu, stop ou encore ?

le 2/06/2007

Paca a offert à Nicolas Sarkozy, le 6 mai, une victoire sans appel avec près de 9 % de plus que sa moyenne nationale, soit 61,84 % des suffrages. Les députés UMP comptent surfer sur cette vague pour conforter leur hégémonie lors des législatives. Si les électeurs du Front national restent fidèles au parti du président qu’ils ont adoubé, compte tenu d’un centre plus faible et plus conservateur qu’ailleurs, l’issue des scrutins des 10 et 16 juin ne fait guère de doute (...)

Lire la suite...

Lendemains qui déchantent

le 1er/06/2007

Malgré les 1,93 % de Marie-George Buffet au premier tour des présidentielles, les communistes régionaux ont décidé de partir seuls à la bataille. « Il n’y a aucune combine stratégique ou financière, seul un PCF fort permet des avancées sociales et démocratiques ». Après avoir défendu mordicus la candidature unitaire de Marie-George Buffet, et malgré la gamelle de cette dernière, Jean-Marc Coppola, secrétaire de la fédération des Bouches-du-Rhône, récidive. Et persiste : « Des (...)

Lire la suite...

Ni rose, ni couronne

le 1er/06/2007

PS/UMP. Les législatives vont tourner au duel UMP-PS. La force des socialistes en Paca : ils partent de tellement bas, avec 4 députés sortants, que leur chute fera moins mal... Pour les socialistes, 4 députés sur 40 sortants en Paca, les mots d’ordre sont officiellement « gagner le plus de sièges possibles » et officieusement « éviter la déroute ». Alors que les sismologues de la gauche enquêtent sur la secousse du 6 mai, les diagnostics s’opposent et la division est à (...)

Lire la suite...

La tentation sarkozyste

le 1er/06/2007

FN, MNR, MPS. Après s’être fait boulotter leur électorat par Sarkozy, les partis d’extrême-droite sont acculés à résister. Ou à se fondre dans l’UMP. A l’extrême-droite, c’est la douche froide. Avec « à peine » 14 % des suffrages au second tour des présidentielles, Jean-Marie Le Pen, arrivé en tête dans la région en 2002 (22 %) et soutenu par le « félon » Bruno Mégret (2 à 5 % il y a cinq ans), retrouve à peine son score de 1988. Quant à Philippe de Villiers, (...)

Lire la suite...

De l’autre côté du miroir

le 1er/06/2007

MODEM. Le seul député UDF de Paca a rallié Sarkozy. Mais les fidèles de François Bayrou et quelques nouvelles recrues, fondent le Mouvement démocrate. Pour prendre date. Car la bataille des législatives est déjà perdue... Attention ! Objet politique non identifié... Le Mouvement démocrate (MoDem), le nouveau parti centriste de François Bayrou, présente des candidats dans 38 des 40 circonscriptions de la région. Objectif ? Faire fructifier les 15 % de voix obtenues en Paca lors du 1er tour (...)

Lire la suite...

Aux urnes, citoyens ! Socialistes en péril...

le 1er/06/2007

40 sièges de députés à pourvoir en Paca, des candidats par centaines et quelques circonscriptions particulièrement significatives. Tour rapide d’horizon. Le « Masse-land » en question : 8ème du « 13 » Dès 1962 avec Jean, puis son fils Marius à partir de 1981 et son fils Christophe en 2002, les « Masse » sont élus dans la 8ème à Marseille sous les couleurs socialistes. A 44 ans, le député sortant souhaite perpétuer la tradition familiale. Mais le 6 mai, Sarkozy a fait 58,97 % sur ses (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org