le Ravi crèche à Cannes - mai 2008

le Ravi crèche à Cannes : 24 clichés par seconde

le 3/05/2008

A Cannes, les apparences ne sont pas toujours trompeuses. L’argent a ici sa résidence secondaire. Il ne fait pas bon être pauvre près de la Croisette. Et le personnel politique aime y faire beaucoup de cinéma. Lorsque l’on pense à Cannes, 24 clichés par seconde viennent en tête. Normal dans une ville internationalement connue pour son festival de cinéma... Ville de riches ? Ville de vieux ? Ville « bling-bling » ? Ville où corruption et politique font bon ménage ? La réalité (...)

Lire la suite...

La gauche fait de la résistance

le 2/05/2008

Etre à gauche à Cannes, c’est tout un cinéma, version art et essai : petit budget, public confidentiel, drame intimiste... Il est bien loin le temps où, à trois reprises entre 1936 et 1958, Cannes a envoyé à l’Assemblée nationale Henri Pourtalet, un député communiste. Peu se souviennent que le « Palais Croisette » a été construit, en 1947, avec l’aide de militants CGT travaillant bénévolement. Ce qui explique que le syndicat siège encore aujourd’hui dans le conseil (...)

Lire la suite...

L’envers du décor

le 2/05/2008

Cannes affiche ostensiblement l’image d’une ville de riches. Pourtant, y vivent aussi des pauvres et des précaires. Son festival international du cinéma, ses yachts, sa Croisette, ses hôtels quatre étoiles aux plages privées, ses boutiques de luxe... Cannes a l’image d’une ville de riches. Et elle l’est ! Mais seulement jusqu’à sa gare. Passé la centaine de mètres au nord du bord de mer, la capitale mondiale des congrès redevient une ville banale. Avec (...)

Lire la suite...

Capitale mondiale du cinéma à temps partiel

le 2/05/2008

Du 14 au 25 mai, Cannes se transforme pour la 61ème fois en capitale mondiale du cinéma. Ce qui est loin d’être le cas le reste de l’année. Même si la ville dispose d’une offre non négligeable. Signe d’amour du 7e art ? Cannes est une des rares villes françaises à ne pas disposer de multiplexe. Le projet est dans les cartons depuis une vingtaine d’années, mais n’est toujours pas sorti de terre. Mieux, ou pire, c’est selon, la cité d’accueil (...)

Lire la suite...

Le festival d’embrouilles continue

le 2/05/2008

Le 60e Festival de Cannes a connu un moment de tension chez les cinéphiles (le Ravi n°41). Ciné Croisette, seule association cannoise à proposer à ses adhérents des activités cinéphiliques en toute indépendance, est monté au créneau contre Cannes Cinéma, association qui gère la répartition de 3 500 des 4 000 accréditations de Paca et accessoirement la programmation cinématographique municipale le reste de l’année (voir ci-dessus). Ciné Croisette lui reproche de ne pas avoir pris en (...)

Lire la suite...

Mes chers voisins : Michèle Tabarot, Henri Leroy

le 2/05/2008

Au lieu de s’unir pour créer une communauté d’agglomération, les maires de Cannes, du Cannet et de Mandelieu-la-Napoule se livrent à une guerre permanente. Portraits de ces élus très particuliers. Michèle Tabarot, Fille de Avoir un père ancien boxeur et ancien chef de l’Organisation armée secrète, à Oran, ça forge le caractère et les idées. Michèle Tabarot, député-maire UMP du Cannet a les deux, et plutôt blindés. Concernant le caractère, ses opposants sont unanimes : (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org