Numéro 63 - Mai 2009

Au sommaire du N°63

le 30/04/2009

La "grosse enquête" Grogne sociale : pourrissement ou printemps ? Les manifs unitaires battent des records d’affluence. Les conflits atteignent des durées rarement égalées. Oui, mais ensuite ? Le gouvernement recule sans changer de cap. Et le mouvement social - entre découragement, radicalisation, (re)invention de nouvelles formes - cherche toujours son horizon... Reportage dessiné Le loft du Verdon Baudinard-sur-Verdon (83), 156 habitants, 12 caméras de (...)

Lire la suite...

La grosse enquête

le 30/04/2009

Les manifestations unitaires battent des records d’affluence. Les conflits atteignent des durées rarement égalées. Oui, mais ensuite ? Le gouvernement recule sans changer de cap. Et le mouvement social - entre découragement, radicalisation, (re)invention de nouvelles formes - cherche toujours son horizon. Grogne sociale Pourrissement ou printemps ? Historique la mobilisation du 1er mai. C’est la première fois depuis la Libération que les syndicats s’accordent pour (...)

Lire la suite...

Attention, trains à l’heure !

Edito
le 30/04/2009

On est d’accord. Tout va mal. C’est la crise. Le chômage est en hausse. Le mois d’avril a été pluvieux. La grippe porcine pointe son nez. Nicolas Sarkozy, l’omniprésident en lutte contre les bandes cagoulées, se caricature et ne nous fait même plus rire. Les grandes manifestations font le plein de mécontents mais le gouvernement fait le sourd et les syndicats peinent à rebondir. Les partis en campagne pour les élections européennes ont, eux aussi, du mal à se faire (...)

Lire la suite...

Madagascar

le 30/04/2009

A Madagascar la paix, pas encore la démocratie Par Benoît Gilles Après trois mois de violences, la « grande île » de l’Océan indien a retrouvé le calme. Le président Ravalomanana a été destitué. L’armée a mis dans son fauteuil le jeune maire de la capitale, Andry Rajoelina. Analyse de la situation avec le père Sylvain Urfer, observateur avisé du pays dont il a été expulsé en 2007. Madagascar a une nouvelle fois évité la guerre civile. Le funeste cortège de pillages, (...)

Lire la suite...

Marseille, Capitale européenne du braquage

le 8/04/2009

15 braquages par semaine, c’est le rythme effréné qui secoue la ville depuis le début de l’année. Au palmarès des établissements visés, les commerces de proximité et les bureaux de Poste, surtout en début de mois, quand les caisses sont pleines des prestations sociales... Retrouvez la vidéo correspondant à cet article en cliquant ici

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org