Les agités du militantisme - mai 2004

Agir local, penser local

le 1er/05/2004

Marseille, Buenos Aires, Nice, Porto Alegre, Toulon, Chiapas : l’activisme militant, les expressions d’une nouvelle radicalité, les formes émergentes, souvent balbutiantes, parfois éphémères, de la contre-culture et de l’engagement citoyen, n’ont pas partout le même visage ni la même ampleur. Mais ils ne connaissent pas de frontières. Miguel Benasayag, philosophe, psychanalyste, ancien compagnon de la guérilla guévariste, tente de définir les contours de la nébuleuse (...)

Lire la suite...

Hoareau, leader à plein temps des chômeurs marseillais

le 1er/05/2004

Le mouvement des chômeurs semblait moribond. La bataille juridique des « recalculés », les remet sur le devant de la scène. Une fois de plus, le sursaut est venu de Marseille. Et d’un homme : Charles Hoareau. « En quatorze ans, j’ai eu quatorze condamnations ! » s’amuse Charles Hoareau. Mi-avril, alors que le tribunal de grande instance de Marseille s’apprête à rendre un jugement en faveur de trente-cinq chômeurs « recalculés » par l’Unedic, le vibrionnant (...)

Lire la suite...

Une autre région est possible

le 1er/05/2004

Entre centralisme et autonomie des comités locaux, consensus et autoritarisme, réflexions et activisme, radicalisme et réformisme, passion de la politique et méfiance vis-à-vis des politiques, Attac est le lieu de tous les paradoxes. Le plus étonnant : de crises en tensions, l’association phare de l’altermondialisme continue à fédérer en PACA militants et sympathisants. « La démocratie a vraiment du mal à exister dans Attac. » D’emblée, Bruno , membre du conseil (...)

Lire la suite...

Militer dans la joie

le 1er/05/2004

La fête est un mode revendicatif rassembleur. Le phénomène, présent dans les mouvements contestataires des années 60 et 70, ne s’est pas démenti ces dernières années, relayé par les rassemblements comme celui du Larzac, où concerts et repas collectifs côtoient les débats et les actions plus offensives. Le mouvement homosexuel en particulier s’est caractérisé dès ses débuts par une dimension festive, notamment au travers des marches de la fierté gay et lesbienne. « Lors des (...)

Lire la suite...

« Une solution : la démocratie participative »

le 1er/05/2004

Pour une surprise, c’est une surprise. Sans doute parce qu’il fait chaud, ce jour-là, dans son bureau perché au 5e étage du Conseil régional, Zapata Vauzelle nous reçoit sans son grand sombrero. Mais il n’a pas encore rangé au placard sa cartouchière et sa vieille pétoire. Le discours qu’il nous tient garde des accents ouvertement altermondialistes. Le Ravi : Tout au long de votre campagne électorale, vous avez proclamé que « la démocratie participative est en (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org