Indignés ? Octobre 2011

La révolution en bas de chez soi

le 28/02/2013

Stéphane Hessel laisse dans son sillage de nombreux "indignés". Rebutés par les partis et syndicats, tous les jeunes n’en ont pas moins perdu l’envie de changer le monde. Ils expérimentent des formes nouvelles avec des points communs : échelle locale, voie professionnelle et… patience. Dans les années 80 et 90, les jeunes étaient montrés du doigt par la génération 68 comme incapables de se mobiliser, de défendre des idéaux… De faire comme eux en somme ! Leurs (...)

Lire la suite...

Où se cachent les « Indignadous » ?

le 12/12/2011

Les indignés ont été, ce week-end, violemment évacués par les CRS du Cours Julien, au centre de Marseille, où ils tentaient d’établir un campement. Si les Indignés, pour l’instant, ne font pas un triomphe façon Puerta del Sol en Paca , cela n’empêche pas certains de se révolter ou, plus simplement, d’agir dans leur coin. Loin des projecteurs des "grands" médias... Samedi 24 janvier, 16 h 30, bas de la Canebière à Marseille. Une quadra joue un remake de « Jésus (...)

Lire la suite...

Quand les « alter » se soulèvent

le 1er/11/2011

Après le G7 à Marseille, le G20 à Cannes. « L’alter-forum », lui, est à Nice du 1er au 4 novembre. À 30 kilomètres. Enquête sur les contre-sommets, et ceux qui les fréquentent. Ceinturé de tricolore et perché sur un escabeau, il s’appelle Claude-Jean Dingo. Vrai-faux maire de Marseille, le 10 septembre, devant environ 400 personnes, il a rebaptisé la rue de la République « rue de la Spéculation », ultime coup d’éclat du rassemblement de protestation contre la tenue du G7 (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org