Sectes indéterminées - décembre 2004

Sectes indéterminées

le 1er/12/2004

Combattre les dérives sectaires, c’est d’abord les définir. Entre laisser-faire et chasse aux sorcières, l’équilibre est parfois fragile. Demeurent, en Paca comme ailleurs, de vrais gourous ainsi que les pratiques du « néo-sectarisme » qui fleurissent sur le terreau de l’idéologie « new age » et des techniques pseudo psychothérapeutiques. Reste la difficulté de réguler sans normaliser... C’est en Paca, après l’Ile de France, que l’on trouverait le (...)

Lire la suite...

Paix, force, joie et polémique !

le 1er/12/2004

Le Mouvement humaniste et ses nombreuses filiales - Centre des cultures, parti Humaniste, Régionale humaniste Europe, Nouvel Humanisme, Humanisme Universaliste... - a été listé comme une secte par les parlementaires en 1996. Pour les « humanistes » marseillais, cela prouve simplement le sectarisme du « système » qu’ils combattent. « Nous ne sommes pas une secte. L’entrée est libre, la sortie aussi ». Philippe Suard, préside le Centre des cultures à Marseille. Objectifs (...)

Lire la suite...

« Une secte n’existe pas dans le droit français »

le 1er/12/2004

Le député UDF des Alpes-Maritimes est vice-président du groupe d’étude sur les sectes à l’Assemblée Nationale. Témoignage d’un élu. L’intérêt du parlement pour les sectes est assez récent... « L’Assemblée Nationale a réveillé le débat sur les sectes. En 1995, nous entendions tous parler dans nos circonscriptions de problèmes de sectes. Nous avons alors créé une commission d’enquête. Durant six mois, elle donne aux parlementaires quasiment les pouvoirs (...)

Lire la suite...

Nouvelle Acropole et vieilles lunes

le 1er/12/2004

Les cours de philosophie de la Nouvelle Acropole, confortablement installés dans un hôtel particulier à Marseille, dissimulent, selon les rapports parlementaires, des pratiques sectaires aux accents d’extrême droite. Fin novembre, le mouvement antifasciste Ras L’Front organisait un rassemblement devant un lieu de culture et d’initiation à la philosophie, l’Espace Salvator, situé à Marseille sur le boulevard du même nom. Ils entendaient ainsi dénoncer (...)

Lire la suite...

Longo Maï : pourvu que ça dure !

le 1er/12/2004

Vivre et penser différemment, c’est possible sans être une secte. Depuis plus de trente ans, dans les Alpes-de-Haute-Provence, la coopérative Longo Maï expérimente autogestion et vie communautaire. Ce n’est pas le paradis. Juste une tentative courageuse de confronter des convictions politiques à leur mise en œuvre. « Longo Maï génère beaucoup de fantasmes. Tour à tour, on nous a taxé de babas cool, de terroristes, de secte. Aujourd’hui, nous sommes perçus comme des (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org