Les 4 saisons du mal-logement - Mars 2016

L’été sera chaud...

Les 4 saisons du mal-logement
le 21/06/2016

En été, le mal-logement est moins visible mais tout aussi présent. Retour sur l’été 2015 : Portraits de militants, mise en avant d’initiatives positives, réflexions sur l’habitat participatif... Cette année là, face à la crise des migrants, la torpeur estivale n’a pas duré... Ah, l’été... période de vaches maigres pour les médias qui semblent écouter en boucle Aznavour : « Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil ! » Il n’y a guère que (...)

Lire la suite...

Le printemps du logement social  ?

Les 4 saisons du mal-logement
le 20/04/2016

La région Paca s’est une fois de plus distinguée, en 2015, comme le cancre du logement social. Et la ministre du Logement de faire les gros yeux, avec, en guise de père Fouettard, Manuel Valls himself ! « C’est la saison, on peut les jeter à la rue ! » : nul doute que nos confrères de La Marseillaise ont eu, pour ce 1er avril, le sens de la formule. Il faut dire que « pour les plus démunis, les ennuis commencent avec l’arrivée des beaux jours ». Et ce, pour une raison (...)

Lire la suite...

Mais où crèche le Ravier ?

Le sénateur-maire d’extrême droite de Marseille a la bougeotte
le 6/04/2016

Stéphane Ravier, le sénateur-maire FN des quartiers nord marseillais, se spécialise dans la fermeture des lieux culturels. La fermeté, c’est aussi celle du frontiste à l’égard du logement social. En février, il ne savait où donner du tweet : « Je ne souhaite pas que Marseille devienne un immense logement social. » ; « ce sont les quartiers nord qui sont touchés par la déferlante des logements sociaux. Chacun en a assez ! » De fait, Ravier est tiraillé à l’égard de ces « (...)

Lire la suite...

Les 4 saisons du mal-logement

le 5/04/2016

Alors que la trêve hivernale des expulsions vient de s’achever, petit tour d’horizon de l’année écoulée, en quatre saisons et quelques chiffres, du mal-logement en Paca, à l’occasion de la présentation par la Fondation Abbé Pierre de son rapport. La politique, c’est l’art, comme dirait Jean-Vincent, de se placer. Et celle du logement ne déroge pas à la règle. L’an dernier, nous interpellions la ministre du Logement afin qu’elle se fasse (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org