Ces morts qui nous gouvernent. Mai 2016

Les journalistes sportifs hors-jeu ?

Footez-nous la paix !
le 25/08/2016

Dans le football, les journalistes doivent dribbler communicants, confères, langue de bois des joueurs… Et les conditions de jeu ne sont pas toujours très fair-play. « D’année en année, c’est plus compliqué, constate Fabrice Lamperti, journaliste à La Provence depuis 2008. On a de moins en moins d’entretiens individuels, une seule conférence de presse par semaine, presque plus accès aux entraînements… » Michel Garoscio, coéquipier de La Marseillaise, déplore (...)

Lire la suite...

Estrosi n’a pas tué le père

Ces morts qui nous gouvernent : Jacques Médecin
le 24/06/2016

Biberonné par Jacques Médecin dans les années 80, l’actuel maire de Nice n’a rien renié des méthodes de son mentor si encombrant. « Bébé Médecin ». La filiation entre Christian Estrosi et Jacques Médecin, maire de Nice de 1965 à 1990, mort en 1998, condamné pour « ingérence, détournement de fonds, abus de biens sociaux, corruption ou encore fraude fiscale » - ouf ! -, colle à l’actuel maire LR de Nice, et président du Conseil régional, aussi fortement que le sparadrap au (...)

Lire la suite...

Parrainages varois

Ces morts qui nous gouvernent : Arreckx et Soldani
le 20/06/2016

Les fantômes d’Arreckx et Soldani planent toujours sur la politique varoise, aux accents clientélistes prononcés. Un terreau fertile qui voit le FN refleurir… « La chronologie est toujours essentielle mais est-ce que tout ça a encore une influence sur le corps électoral ? », s’interroge Jean-Pierre Bonicco (1), ancien journaliste à Var-Matin qui a couvert pendant vingt ans les faits divers et l’actualité judiciaire du département. Il a suivi à l’époque les (...)

Lire la suite...

Ces morts qui nous gouvernent : Gaston Defferre

"La stature du commandeur" hante toujours Marseille
le 17/06/2016

Trente ans après la mort de Gaston Defferre, le « maire illustre » influence toujours le quotidien des Marseillais. Et de leurs élus, qui n’arrivent pas à sortir de son ombre. Dans la pinède d’Arcussia, au cimetière de Saint-Pierre, un lourd rocher des Cévennes orne la tombe de Gaston Defferre. Une vieille blague raconte que ce sont les socialistes marseillais qui l’ont placé là, pour éviter que le « maire illustre » ne revienne les hanter. La vieille blague a tort : (...)

Lire la suite...

« Ce système n’est pas démocratique »

Entretien avec P. Tafani sur le clientélisme politique en Paca
le 8/06/2016

Pierre Tafani, qui a mené ses recherches au CNRS en sciences politiques, a beaucoup travaillé sur les logiques clientélaires locales. Il a notamment publié, en 2003, « Les clientèles politiques en France » (Editions du Rocher). jpg/11rv140yakana_strip_lourd.jpgLes fantômes politiques évoqués dans notre dossier sont-ils des self-made-men ou ont-ils hérité eux aussi d’un système ? Tous les systèmes politiques sont héréditaires, sans exception. Prenons deux exemples. Commençons par la (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org