Footez-nous la paix ! Juin 2016

La face cachée du foot marseillais

Footez-nous la paix !
le 7/09/2016

Air Bel et Consolat sont deux beaux exemples du dynamisme du foot amateur. En opposition parfois frontale avec le club roi, l’OM. Il n’y a pas que le football professionnel dans la vie, il y a le monde amateur aussi. Même à Marseille, où l’OM accapare toutes les attentions. Et certains se verraient bien sortir de l’ombre comme le charismatique président du Groupe sportif Consolat, Jean-Luc Mingallon, aux commandes du club depuis 30 ans, à une époque où il évoluait (...)

Lire la suite...

Contre les supporters, des mesures ultra-sécuritaires

Footez-nous la paix !
le 30/08/2016

Les pouvoirs publics français et certains clubs de Ligue 1 s’entendent pour canaliser les supporters en créant de plus en plus de dispositifs judiciaires. Et l’état d’urgence renforce cette tendance… jpg/11rv141yakana_strip.jpg Champion mon frère ! Avec huit interdictions de déplacement, l’OM est sur le podium français de la répression des supporters. Mais il doit se contenter de la troisième place, derrière les neufs mesures prises à l’encontre de (...)

Lire la suite...

Vinci et Bouygues : les dieux des stades

Footez-nous la paix !
le 7/07/2016

Marseille et Nice accueillent dix matchs de l’Euro 2016 dans des enceintes flambant neuf payées au prix fort par les contribuables. Grâce à des partenariats publics- privés très avantageux pour les bétonneurs... « On va le dire de manière brutale : à droite comme à gauche, on s’est tous fait enfler. » La confession n’est bien évidemment pas du très pieux Gaudin, mais du socialiste Stéphane Mari, président du groupe PS au conseil municipal. Un opposant bien charitable de (...)

Lire la suite...

Les joies du hors-jeu

Footez-nous la paix !
le 4/07/2016

Corruption, clientélisme, grand banditisme… Dans le foot, le spectacle est autant dans les coulisses que sur le terrain ! Dur, dur d’être supporter. A peine le temps de coucher les mômes que Zlatan crucifie les Marseillais en cette finale de la Coupe de France aux allures de « classico ». Plus un bruit. Un philosophe, dans une rue phocéenne : « C’est chaud ! » Même son de cloche, face au gadin, de La Provence : « L’OM est un champ de ruines. » Corruption, (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org