Petit guide du clientélisme en 10 leçons - juin 2005

Le clientélisme est-il une spécialité méditterranéenne, au même titre que la cuisine à l’huile d’olive et le stationnement en double-file ? Est-il de droite ou de gauche ? A voile ou à vapeur ?

Relevant courageusement les manches, le Ravi a plongé le nez dans les cuisines de la politique locale, là où s’élaborent les petits plats à la sauce clientéliste...

Le clientélisme en questions

le 3/06/2005

1. Qu’est-ce que c’est ? Le clientélisme repose sur un échange entre élus et électeurs. Les élus fournissent un certain nombre de biens et de services en échange d’un soutien politique. Il s’agit d’un échange plus ou moins tacite puisque les élus ne peuvent pas contrôler le vote des personnes auxquelles ils ont rendu service. Néanmoins, il s’agit le plus souvent d’une relation de confiance réciproque qui s’installe dans le long terme, parfois (...)

Lire la suite...

Les amis d’Hyères font les clients d’aujourd’hui

le 3/06/2005

La commune d’Hyères, dans le Var, s’enorgueillit d’avoir vu son site internet récompensé par un le net d’or en 2003. Mais si Hyères est à la pointe du progrès dans le domaine de la communication et du multimédia, ses mœurs politiques paraissent encore d’un autre âge. Bien plutôt, Hyères fournit un parfait laboratoire du clientélisme, de ses stratégies et de ses conséquences. Comme presque toutes les villes de la Côte, Hyères a vu sa population fortement (...)

Lire la suite...

Falco ou la politique à l’ancienne

(avec de vrais morceaux de clientélisme dedans)
le 3/06/2005

La situation toulonnaise et varoise semble diamétralement opposée à ce que l’on peut observer à Nice. Alors que Peyrat peine à imposer son autorité à Nice, contesté par de nombreux députés de droite et en concurrence avec le président du Conseil général, Hubert Falco règne en maître sur Toulon et le Var, plus riche département de la région par habitant. Certes, c’est Horace Lafranchi qui préside le CG, mais pour tous les Varois, ce dernier n’est qu’une créature de (...)

Lire la suite...

“ Et si on arrêtait avec ces méthodes archaïques ? ”

le 3/06/2005

Pour expliquer certaines décisions qui leur paraissent suspectes, les esprits les plus cultivés sont prompts à invoquer le clientélisme méditerranéen. Mais que se passe-t-il réellement dans l’ombre ? Pour satisfaire votre curiosité, évidemment citoyenne, et non pas malsaine, notre reporter passe-muraille et télépathe a pénétré jusqu’au cœur du pouvoir. Ce que vous allez lire est un document rare et inédit : le récit minutieux de l’attribution de services et autres (...)

Lire la suite...

Jacques Peyrat pas pour une clientèle

le 3/06/2005

Jacques Peyrat, sénateur-maire UMP de Nice, est-il clientéliste ? Même ses opposants les plus farouches à qui nous avons posé la question restent dubitatifs. Rémy Gaechter par exemple, conseiller municipal d’opposition qui suit plus particulièrement le dossier des associations, nous affirme que les subventions à celles-ci sont distribuées « à la louche », sans contrepartie attendue. Ainsi, un président d’association qui n’a jamais caché ses sympathies socialistes (...)

Lire la suite...

@-Leravi - http://www.leravi.org