Des frondeurs très discrets

septembre 2018
Le gouvernement Philippe déréglemente le marché du travail et le système de protection sociale afin de « libérer » l’économie. Des députés « marcheurs » réclament, sans éclat, la mise en marche du second volet du programme d’Emmanuel Macron : « protéger ». De mauvais coucheurs ?