Esclaves missionnaires : priez pour elles !

novembre 2016
Les plaintes pour « esclavagisme moderne » de travailleuses missionnaires restent encore sans effets. La communauté religieuse gère toujours le restaurant de Notre-Dame de la Garde à Marseille et un second établissement au cœur de Toulon. Pas de miracle : les évêques se taisent et la justice traîne.
Imprimer